Kim Yu-na

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kim.
Dans ce nom asiatique, le patronyme, Kim, précède le prénom.
Kim Yu-na
Yunakimedal2.jpg
Kim Yu-na avec sa médaille d'or olympique le 25 février 2010 au Pacific Coliseum de Vancouver.
Biographie
Nationalité Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Date de naissance (23 ans)
Lieu de naissance Bucheon, Corée du Sud
Taille 1,64 m (5 5)
Parcours
Club actuel East West Ice Palace
Entraineur Peter Oppegard
Chorégraphe David Wilson
Meilleurs scores ISU
Score total 228.56 Jeux olympiques 2010
Programme court 78.50 Jeux olympiques 2010
Programme libre 150.06 Jeux olympiques 2010

Kim Yu-na (en hangeul 김연아, API: kimjʌna) est une patineuse artistique sud-coréenne, née le 5 septembre 1990 à Bucheon.

Elle a été sacrée championne olympique le 25 février 2010 au Pacific Coliseum de Vancouver avec le score le plus élevé de l'histoire de son sport. Elle est également double championne du monde 2009 et 2013.

Outre ces trois titres majeurs, elle est double championne de la Finale du Grand Prix ISU et championne du monde junior 2006. Depuis la Coupe de Russie 2007, Kim détient les records des plus hauts scores pour un programme court, un programme libre et pour un score total sous le nouveau système de notation de l'ISU.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Son vrai nom est Kim Yun-a (comme l'indique la translittération en hangeul, mais il a été incorrectement transcrit sur son passeport lorsqu'elle est arrivée au Canada).

Yu-na est née à Bucheon, mais déménagea à Gunpo à l'âge de 6 ans. En 2006, elle a déménagé à Toronto pour l'entrainement. Kim Yu-na va fréquenter la Korea university dès mars 2009. Devenue catholique en 2008, elle a choisi un nom de baptême chrétien : Stella.

Carrière[modifier | modifier le code]

Niveau novice et junior[modifier | modifier le code]

Yu-Na Kim aux championnats du monde junior 2005.

Kim a commencé le patinage à 6 ans, sous les encouragements de sa mère. En 2002, elle fait sa première compétition internationale, le Triglav Trophy, et la remporte. En 2003, âgée de 12 ans, elle devient la plus jeune femme à remporter le titre national de niveau senior aux championnats de la Corée du Sud. Elle a également remporté sa deuxième compétition internationale, le Golden Bear of Zagreb.

Lors de la saison 2004/2005, Yu-Na Kim a l'âge requis pour faire de la compétition au niveau junior. Elle remporte une médaille d'argent et une médaille d'or à ses 2 compétitions de Grand Prix junior et se qualifie pour la Finale. Elle y remporte la médaille d'argent, à 35,08 points derrière sa future rivale et gagnante de la Finale, Mao Asada. Kim remporte à nouveau le titre national de niveau senior avant de se rendre aux championnats du monde junior. Elle termine deuxième, encore une fois derrière Mao Asada.

Pour la saison 2005/2006, Yu-Na Kim reste dans les rangs juniors, étant donné qu'elle n'a pas l'âge minimal requis pour participer aux Jeux olympiques de Turin. Kim gagne ses 2 compétitions du Grand Prix junior et se qualifie pour la Finale. Elle remporte la Finale, à 28,34 points devant la médaillée d'argent Aki Sawada. Par la suite, Kim remporte un quatrième titre national de niveau senior. Lors des championnats du monde junior 2006, Kim fait face à la championne du monde junior en titre, la Japonaise Mao Asada. Kim remporte la médaille d'or à 24,19 points devant Asada.

Niveau senior[modifier | modifier le code]

Saison 2006/2007[modifier | modifier le code]
Yu-Na Kim à Skate Canada 2006.

Yu-Na Kim fait ses débuts dans les rangs senior. Elle participe à Skate Canada où elle gagne la médaille de bronze, après s'être classée première du programme court et 4e du programme libre. Elle gagne le Trophée Éric-Bompard, devançant de 10,1 points la médaillée d'argent, la japonaise Miki Ando. Elle se qualifie pour la Finale du Grand Prix. Étant troisième après le programme court, elle remporte le programme libre et termine première au total à 11,68 points de la médaillée d'argent Mao Asada.

Kim devait défendre son titre national, mais elle dut abandonner, gênée par une blessure. En janvier 2007, on lui a diagnostiqué une hernie discale à un niveau léger. À cause du classement de Choi Ji Eun aux championnats du monde 2006, la Corée du Sud n'a qu'une seule place pour les championnats du monde 2007. Malgré tout, Kim est sélectionnée pour les championnats du monde 2007, étant donné ses très bons résultats durant la saison.

Lors des championnats du monde 2007, Kim remporte le programme court, établissant un record mondial pour le plus haut score lors d'un programme court sous le nouveau système de notation de l'ISU. Elle se classe 4e au programme libre et termine à la 3e place. Elle remporte la médaille de bronze, à 8,31 points derrière la médaillée d'argent Mao Asada et à 5,91 devant la 4e place détenue par l'Américaine Kimmie Meissner. La performance de Yu-Na Kim permet à la Corée du Sud d'obtenir deux places aux championnats du monde 2008.

Saison 2007/2008[modifier | modifier le code]

Kim commence la saison 2007/2008 en remportant la Coupe de Chine. Son score est à 24.34 points devant la médaillée d'argent, l'Américaine Caroline Zhang. Par la suite, Kim gagne à la Coupe de Russie. Elle remporte le programme court et le programme libre pour terminer à 24.43 points devant la médaillée d'argent, la Japonaise Yukari Nakano. De plus, Kim a établi un nouveau record pour le plus haut score lors d'un programme libre.

Ses 2 victoires permettent à Yu-Na Kim de se qualifier à la Finale du Grand Prix. Elle s'y rend en tant que championne en titre. Elle remporte le programme court et se classe deuxième du programme libre pour gagner une deuxième fois d'affilée la Finale du Grand Prix. Elle devient la troisième femme dans l'histoire du patinage artistique à remporter le titre de la Finale du Grand Prix ISU deux fois consécutives, après Tara Lipinski et Irina Slutskaya. Elle devance Mao Asada de 5.24 points. Kim choisit de ne pas participer aux championnats de la Corée du Sud et déclare forfait des Quatre continents 2008, une semaine avant l'événement, gênée par une blessure à la hanche. Elle se remet à temps pour participer aux championnats du monde 2008. Elle se classe 5e du programme court, après avoir chuté sur un triple Lutz. Par contre, elle remporte le programme libre et termine troisième au total pour une deuxième année consécutive.

Saison 2008/2009[modifier | modifier le code]

Yu-Na Kim obtient les assignations de Skate America et de la Coupe de Chine. À Skate America, elle se classe première du programme court avec un score de 69,50. Elle devance les autres patineuses de 11.70 points, malgré un problème sur un double Axel. Elle remporte la compétition avec un score de 123,95, plus de 20 points devant la médaillée d'argent Yukari Nakano. Le succès est toujours au rendez-vous lors de la Coupe de Chine, où elle obtient un score de 63,64 points pour le programme court et de 128,11 points pour le programme libre. Elle a également obtenu que des niveaux 4 pour ses pirouettes et sa séquence de spirale. Son score total est de 191.75, reléguant la médaillée d'argent Miki Ando à plus de 21 points. Ses 2 victoires lui garantissent une place à la Finale du Grand Prix, où elle termine deuxième, devancée par Mao Asada.

Elle prend sa revanche lors des Quatre continents 2009, s'imposant avec 189,07 points devant la Canadienne Joannie Rochette (183,91) et la Japonaise Mao Asada (176,52).

Saison 2009/2010[modifier | modifier le code]
Yu-Na Kim sur la glace du Pacific Coliseum de Vancouver après sa victoire dans la compétition féminine des Jeux Olympiques 2010.

Elle remporte la médaille d'or aux Jeux olympiques de Vancouver, devant la Japonaise Mao Asada et la Canadienne Joannie Rochette, avec un score cumulatif record de 228,56. Elle bat les records des meilleures notes obtenues dans le nouveau système de notation, tant sur le programme court[1] que sur le programme long[2].

Technique de sauts et mouvements signature[modifier | modifier le code]

Kim a réussi son premier triple saut à l'âge de 10 ans. À l'instar de la japonaise Mao Asada, Yu-Na Kim maîtrise l'ensemble des triples sauts depuis l'âge de 12 ans. Lors des championnats du monde junior 2004, Yu-Na Kim a réussi sa première combinaison triple-triple. Elle est alors âgée de 14 ans. Elle a pu exécuter 3 différentes combinaisons de triple-triple en compétition: triple Lutz-triple boucle piqué ; triple flip-triple boucle piqué ; triple boucle piqué-triple boucle piqué.

Kim est la première patineuse à avoir reçu des +2.00 pour l'exécution de ses sauts sous le nouveau système de notation de l'ISU­. Elle est également reconnue pour sa grande vitesse sur la glace.

Elle travaille également le triple Axel à l'entraînement mais ne le tente pas en compétition.

Le mouvement signature de Yu-Na Kim est la Ina Bauer suivi d'un double Axel ou d'une combinaison double Axel-triple boucle piqué. Également, la pirouette arabesque où Yu-Na Kim utilise une variété de positions différentes fait partie de ses mouvements signature.

Changements d'entraineurs[modifier | modifier le code]

Yu-Na Kim avec Brian Orser à la Finale du Grand Prix 2007/2008.

Pour préparer ses débuts sur la scène senior, Yu-Na Kim a déménagé à Toronto durant l'été 2006 pour travailler avec les choréographes David Wilson et Tom Dickson. Plus tard, Brian Orser est devenu son nouvel entraineur à temps plein. Appréciant l'environnement de Toronto, Kim a décidé d'y faire son principal lieu d'entrainement.

Accomplissements[modifier | modifier le code]

  • Première patineuse sud-coréenne à remporter une médaille à une compétition du Grand Prix ISU junior ;
  • première patineuse sud-coréenne à remporter une compétition du Grand Prix ISU junior ;
  • première patineuse sud-coréenne à remporter une médaille à compétition du Grand Prix ISU ;
  • première patineuse sud-coréenne à remporter une compétition du Grand Prix ISU ;
  • première patineuse sud-coréenne à remporter la Finale du Grand Prix ISU ;
  • première patineuse sud-coréenne à remporter une médaille à un championnat de l'ISU ;
  • première patineuse sud-coréenne à remporter un championnat de l'ISU ;
  • première patineuse sud-coréenne à remporter une médaille aux championnats du monde ;
  • première patineuse sud-coréenne à remporter le championnat du monde ;
  • record du plus haut pointage pour les dames dans un programme court, dans un programme libre et au total, sous le nouveau système de notation ;
  • première patineuse à obtenir un pointage total au-dessus de 200 points depuis l'élimination des rondes de qualification en 2007 ;
  • première patineuse à obtenir des niveaux d'exécution + 2,00 pour les sauts.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétition 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2013 2014
Jeux olympiques d'hiver 1re 2e
Championnats du monde 3e 3e 1re 2e 2e 1re
Quatre continents 1re
Championnats de Corée du Sud 1re 1re 1re 1re 1re 1re
Championnats du monde junior 2e 1re
Grand Prix ISU 2002/03 2003/04 2004/05 2005/06 2006/07 2007/08 2008/09 2009/10 2010/11 2012/13 2013/14
Finale du Grand Prix 1re 1re 2e 1re
Skate America 1re 1re
Skate Canada 3e
Coupe de Chine 1re 1re
Trophée Éric Bompard 1re 1re
Coupe de Russie 1re
Légende : F= Forfait

Programmes[modifier | modifier le code]

Saison Programme court Programme libre Programme d'exhibition
2009/2010 007 James Bond
Medley
Concerto en fa
par George Gershwin
Don't Stop the Music
par Rihanna
2008/2009 Danse macabre
par Camille Saint-Saëns
Shéhérazade
par Nikolaï Rimski-Korsakov
Only Hope
par Mandy Moore
Gold
par Linda Eder
2007/2008 Die Fledermaus
par Johann Strauss II
Miss Saigon
par Claude-Michel Schönberg
Just a Girl
par No Doubt
Once Upon a Dream
par Linda Eder
Only Hope
par Mandy Moore
2006/2007 El Tango de Roxane
du film Moulin Rouge!
The Lark Ascending
par Ralph Vaughan Williams
Reflection
par Christina Aguilera
2005/2006 El Tango de Roxane
du film Moulin Rouge!
Papa, Can You Hear Me?
du film Yentl
One Day I'll Fly Away
par Nicole Kidman
du film Moulin Rouge!
2004/2005 Snowstorm
par Gueorgui Sviridov
Papa, Can You Hear Me?
du film Yentl
Ben
par Michael Jackson
2003/2004 Snowstorm
par Gueorgui Sviridov
Carmen
par Georges Bizet

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]