Ketchikan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ketchikan
Ketchikan, Alaska, Estados Unidos, 2017-08-16, DD 59-63 PAN.jpg
Nom local
(mis) Kichx̱áanVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
État
Borough
Capitale de
Superficie
15,27 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
0 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
8 050 hab.Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
527,1 hab./km2
Fonctionnement
Statut
Jumelages
Histoire
Fondation
Identifiants
Code postal
99901, 99950Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
02-38970Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
Indicatif téléphonique
907Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Ketchikan (en anglais [ˈkɛtʃᵻkæn]) est une ville de l'État de l'Alaska, aux États-Unis, siège du borough de Ketchikan Gateway. Ketchikan constitue le carrefour principal de la moitié sud de l'Alaska du Sud-Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ketchikan se situe sur le côté sud-ouest de l'île Revillagigedo, dans l'archipel Alexandre. Elle s'oriente le long du goulet Tongass (Tongass Narrows) qui fait partie du Passage Intérieur. Elle est la ville de l'Alaska la plus proche des États-Unis contigus.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Ketchikan est le siège du borough de Ketchikan Gateway.

La ville est dirigée par un conseil comprenant le maire et sept conseillers, élus pour un mandat de trois ans.

Démographie[modifier | modifier le code]

Historique des recensements
Ann. Pop.
189040
1900459 +1 047,5 %
19101 613 +251,42 %
19202 458 +52,39 %
19303 796 +54,43 %
19404 695 +23,68 %
19505 305 +12,99 %
19606 483 +22,21 %
19706 994 +7,88 %
19807 198 +2,92 %
19908 263 +14,8 %
20007 922 -4,13 %
20108 050 +1,62 %

Avec plus de 13 000 habitants dans le borough lors du recensement de 2010, la ville est la quatrième plus peuplée de l'Alaska. Elle constitue donc également la deuxième ville la plus peuplée de l'Alaska du Sud-Est et la ville la plus peuplée de l'Archipel Alexandre, puisque la ville de Juneau se situe sur le continent.

Composition de la population en % (2010)[1],[2]
Groupe Ketchikan Drapeau de l'Alaska Alaska Drapeau des États-Unis États-Unis
Blancs 60,7 66,7 72,4
Autochtones d'Alaska 16,7 14,8 0,9
Asiatiques 10,8 5,4 4,8
Métis 10,0 7,3 2,9
Afro-Américains 0,8 3,3 12,6
Autres 0,7 1,6 6,2
Océaniens 0,3 1,1 0,2
Total 100 100 100
Hispaniques et Latino-Américains 4,4 5,5 16,7

Jumelages[modifier | modifier le code]

Rue historique Creek
  • Drapeau du Japon Gero (Japon) établi en 1986, par des échanges de professeurs et d'étudiants, avec la ville de Kanayama, qui est intégré dans la nouvelle ville de Gero en 2004.

Presse[modifier | modifier le code]

Le Ketchikan Daily News est le seul quotidien local.

Économie[modifier | modifier le code]

Port de Ketchikan

Ketchikan, appelé « la capitale saumon du monde » possède une histoire longue de la pêche. Ensuite, la ville et sa région ont aussi développé une industrie importante du bois et une usine de pâte à papier. Actuellement, les paquebots de croisière amènent chaque année plus de 800 000 passagers dans le centre de Ketchikan. Le tourisme est la première source de revenus de la ville depuis la fermeture de l'usine de pâte à papier en 1997.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Poteau de totem

La région de Ketchikan fait partie du territoire des Tlingits, la nation autochtone qui habite tout l'Alaska du Sud-Est. La ville est célèbre actuellement comme centre mondial pour la sculpture des poteaux totem, qui se trouvent partout dans la ville et aussi aux plusieurs autres lieux comme le Saxman Totem Park (au village de Saxman), le Totem Bight State Historical Park et le Totem Heritage Center.

Le roman Sukkwan Island (prix Medicis Etranger 2010) se déroule dans les environs de Ketchikan.

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) Mary G. Balcom, Ketchikan : Alaska's totemland, Adams Press, Chicago, 1961 (rééd. en 1985), 127 p.
  • (en) Alfred Hulse Brooks, Preliminary Report on the Ketchikan mining district, Alaska ; with an introductory sketch of the geology of Southeastern Alaska, Washington, Government Printing Office, 1902, 120 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]