Kajaani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kajaani
Héraldique
Héraldique
La rue Kauppakatu en janvier 2009
La rue Kauppakatu en janvier 2009
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Kainuu
Maire Jari Tolonen
Langue(s) parlée(s) finnois
Démographie
Population 37 260 hab.[1] (2017)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 64° 13′ 30″ nord, 27° 44′ 00″ est
Altitude Min. 122 m
Max. 200 m
Superficie 226 401 ha = 2 264,01 km2 [2]
· dont terre 1 835,07 km2 (81,05 %)
· dont eau 428,94 km2 (18,95 %)
Rang superficie (33e / 336)
Rang population (30e / 336)
Histoire
Province historique Ostrobotnie
Province Province d'Oulu
Fondation 1651
Droits de Cité depuis 1651
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Kajaani

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Kajaani
Liens
Site web http://www.kajaani.fi

Kajaani, ville du centre-est de la Finlande, est la capitale de la région du Kainuu et la deuxième ville de la province d'Oulu. Elle est le siège de la brigade du Kainuu, la plus grosse garnison de Finlande avec 600 permanents et une moyenne de 4 000 conscrits. Kajaani est la cité dans laquelle Urho Kekkonen, né à Pielavesi, a passé son enfance et sa jeunesse.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville a été fondée par le gouverneur général de Finlande Per Brahe en 1651 autour du château de Kajaani. Le château, terminé en 1619, avait pour vocation de surveiller la frontière septentrionale entre la Suède-Finlande et Russie. Le château est agrandi, puis assiégé par les russes pendant la Grande Guerre du Nord. En mars 1716, le château est capturé et les russes le font exploser. Les ruines sont encore visibles aujourd'hui en plein centre-ville, sur une île de la rivière Kajaaninjoki (fi). Aux XVIIIe et XIXe siècles, Kajaani est au centre d'une région qui s'enrichit avec le commerce du goudron végétal. L'industrialisation est tardive, centrée sur la pâte à papier, qui reste une activité essentielle aujourd'hui pour une ville qui a beaucoup souffert des crises des années 1970 à 1995 et a perdu plus de 10 000 habitants depuis 1960.

Au , Kajaani fusionne avec la municipalité de Vuolijoki, accroissant sa superficie de 65 % et sa population d'environ 2 500 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

Si la commune est étendue à l'échelle du pays, elle n'est que moyenne dans un nord-est de la Finlande ou le gigantisme est la norme. La commune est largement forestière et bordée au nord par le grand lac Oulujärvi.

Les communes limitrophes sont Pyhäntä et Kestilä à l'ouest (Ostrobotnie du Nord), Vaala au nord-ouest, Paltamo au nord, Sotkamo à l'est et Sonkajärvi au sud (Savonie du Nord).

Conseil municipal[modifier | modifier le code]

Élections Sièges Votants
SKDL
Vas.
Kesk. Kok. SDP LKP SKL
KD
SMP
PS
Vihr. SE Autres
1976 18 11 9 9 3 1 80,4 %
1980 16 12 10 9 1 1 2 78,6 %
1984 15 13 10 8 1 3 1 71,3 %
1988 14 15 9 8 1 2 2 65,9 %
1992 14 13 7 10 1 2 3 1a 66,0 %
1996 14 17 8 8 3 1b 56,6 %
2000 11 19 7 7 1 3 3c 49,5 %
2004 11 18 8 9 1 2 2c 50,9 %
2008 10 17 8 6 1 4 2 3 52,7 %
2012 8 13 8 7 1 9 2 3 51,5 %
2017 10 14 8 7 1 6 5 49,3 %
a Kajaanin asukasliiton yhteislista
b Kajaani nyt
c Yhdessä Kajaani Sitoutumattomat
Sources: Tilastokeskus[3], Ministère de la justice[4], Yleisradio[5]

Population[modifier | modifier le code]

Depuis 1980, la démographie de Kajaani a évolué comme suit[6],[7],[8] :

Année 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2015
population 38 016 39 416 39 577 39 827 38 912 38 217 37 890 37 714

Transports[modifier | modifier le code]

Aérien[modifier | modifier le code]

La ville est desservie par un petit aéroport relié à Helsinki par 3 vols Finnair quotidiens en semaine et 2 le week-end. C'est le 13e du pays par le trafic, avec 99 455 passagers en 2005.

Ferroviaire[modifier | modifier le code]

La ville a une gare et est reliée au réseau via le chemin de fer de Savonie qui a son terminus à Iisalmi. Le trajet Helsinki-Kuopio-Iisalmi-Kajaani dure plus de 7 heures mais sera réduit en fin d'année 2006 de près d'une heure grâce à de nouveaux aménagements. Par le nord, la voie ferrée contourne le lac Oulujärvi pour rejoindre Oulu en 2h20.

Routier[modifier | modifier le code]

Distances avec les villes principales :

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Kajaani est jumelée avec:

Ville Année Ref
Drapeau de la Suède Östersund (Suède) 1943 [9]
Drapeau de la Russie Rostov-sur-le-Don (Russie) 1956 [9]
Drapeau de l'Allemagne Schwalm-Eder-Kreis (Allemagne) 1973 [9]
Drapeau de la Hongrie Nyíregyháza (Hongrie) 1981 [9]
Drapeau des États-Unis Marquette (États-Unis) 1997 [9]
Drapeau de la République populaire de Chine Jiujiang (Chine) 2006 [9]

Personnalités de Kajaani[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) « Ennakkoväkiluku kuukausittain sukupuolen mukaan alueittain 2017 », Tilastokeskus (consulté le 11 novembre 2017)
  2. (fi) « Superficie par municipalité au 1er janvier 2011 », Maanmittauslaitos (consulté le 29 décembre 2012)
  3. (fi) « Kunnallisvaalit 1976–2008 », Tilastokeskus,
  4. (fi) « Kunnallisvaalit 1996 », Oikeusministeriö, ; (fi) « Kunnallisvaalit 2000 », Oikeusministeriö, ; (fi) « Kunnallisvaalit 2004 », Oikeusministeriö, ; (fi) « Kunnallisvaalit 2008 », Oikeusministeriö,
  5. (fi) « Kunnallisvaalit 2017 », Yleisradio,
  6. (fi) « KUNTIEN ASUKASLUVUT AAKKOSJÄRJESTYKSESSÄ », VÄESTÖTIETOJÄRJESTELMÄ, (consulté le 10 novembre 2013)
  7. (fi) « Väestö kielen mukaan sekä ulkomaan kansalaisten määrä ja maa-pinta-ala alueittain 1980 - 2012 », Väestökeskus (consulté le 10 novembre 2013)
  8. (fi) « Suomen asukasluvut kuukausittain – Kunnittain aakkosjärjestyksessä », Väestörekisterikeskus, (consulté le 29 mai 2015)
  9. a, b, c, d, e et f « Kajaanin kaupungin ystävyyskaupungit », Ville de Kajaani (consulté le 11 novembre 2017)