Iisalmi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Iisalmi
Idensalmi (sv)
Blason de Iisalmi
Armoiries
Iisalmi
Gare ferroviaire d'Iisalmi
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Savonie du Nord
Langue(s) parlée(s) finnois
Démographie
Population 21 382 hab.[1] (1.12.2019)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 63° 34′ 00″ nord, 27° 11′ 00″ est
Altitude Min. 85 m
Max. 180 m
Superficie 87 213 ha = 872,13 km2 [2]
· dont terre 762,91 km2 (87,48 %)
· dont eau 109,22 km2 (12,52 %)
Rang superficie (127e / 336)
Rang population (48e / 336)
Histoire
Province historique Savonie
Province Finlande orientale
Fondation 1627
Droits de Cité depuis 1891
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Iisalmi
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Iisalmi
Géolocalisation sur la carte : Savonie du Nord
Voir sur la carte administrative de Savonie du Nord
City locator 14.svg
Iisalmi
Liens
Site web http://www.iisalmi.fi
Carte interactive de Vaasa

Iisalmi (suédois : Idensalmi) est une municipalité du centre-est de la Finlande, dans la région de Savonie du Nord.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située au bord du lac Porovesi, la ville a relativement bien enrayé l'exode rural, perdant actuellement moins de 100 habitants par an. Elle joue le rôle de centre commercial et administratif pour le nord de la région, contrepoids local à l'influence de Kuopio.

Iisalmi compte 111 lacs dont les plus étendus sont l'Onkivesi, l'Haapajärvi, le Porovesi et le Nerkoonjärvi[3].

La municipalité est entourée, dans le sens des aiguilles d'une montre, par les communes de : Vieremä (au nord), Sonkajärvi, Lapinlahti, Maaninka, Pielavesi, et Kiuruvesi.

Démographie[modifier | modifier le code]

Depuis 1980, l'évolution démographique d'Iisalmi est la suivante[4],[5] :

Année 1980 1985 1990 1995 2000 2005
population 22 648 23 612 23 979 24 042 23 113 22 482
Année 2010 2015 2020
population 22 095 22 083 21 374

Histoire[modifier | modifier le code]

La paroisse est fondée en 1627 dans une région peu peuplée. À proximité immédiate de ce qui n'est encore qu'un gros bourg agricole, se tient en le la bataille de Koljonvirta, ou de Virta bro en suédois. C'est une des plus importantes batailles de la guerre de Finlande. Les Russes, bien que combattant à 4 contre 1, sont battus. Ce sera la dernière victoire suédoise sur le sol finlandais, la guerre s'achevant quelques mois plus tard par la cession de la Finlande à l'empire russe.

Administration[modifier | modifier le code]

Conseil municipal[modifier | modifier le code]

Les 43 conseillers municipaux sont répartis comme suit:

Parti Sièges
2021–2025
Parti social-démocrate de Finlande 7
Vrais Finlandais 7
Parti de la Coalition nationale 7
Parti du centre 13
Ligue verte 3
Alliance de gauche 4
Chrétiens-démocrates 2
Sources: [6]

Quartiers et villages[modifier | modifier le code]

Ahmo, Huotari, Haapasaari, Hernejärvi, Iisalmi, Jokela, Jordan, Kangas, Kangaslampi, Kihmula, Kilpisaari, Kirma, Kirkonsalmi, Kotikylä, Kurenpolvi, Kääriänsaari, Lappetelä, Lintukylä, Luuniemi, Makkaralahti, Marjahaka, Nerkoo, Nerkoonniemi, Niemisjärvi, Ohenmäki, Paloinen, Pappila, Partala, Peltosalmi, Pihlajaharju, Pitolamminmäki, Porosuo, Porovesi, Pölönmäki, Pöllösenlahti, Pörsänmäki, Rohmula, Ruotaanlahti, Runni, Ruotaanmäki, Ryhälänmäki, Sankariniemi, Savipelto, Soinlahti, Sourunsalo, Touhula, Ulmala, Valkeamäki, Varpanen, Vieremäjärvi, Viitaa.

Transports[modifier | modifier le code]

Iisalmi est traversée par la nationale 5 (Heinola-Sodankylä) , la route nationale 27 (Kalajoki-Iisalmi) et la (Iisalmi-Nurmes).

Iisalmi est traversée par la (Ahmo–Iisalmi–Soinlahti), la (Pielavesi–Iisalmi) et la (Iisalmi).

Économie[modifier | modifier le code]

Les sociétés Olvi, dernière grande brasserie indépendante de Finlande, ainsi que Genelec, constructeur d'enceintes actives, sont basées à Iisalmi.

Principales entreprises[modifier | modifier le code]

En 2021, les principales entreprises de Iisalmi par chiffre d'affaires sont[7] :

Société C.A.
Olvi Oyj 157 M
Normet Oy 112 M
Iisalmen Sahat Oy Metsäkonttori 48 M
Genelec Oy 33 M
Profile Vehicles Oy 31 M
vannetukku.fi Iisalmi 29 M
LH-Osa Oy 17 M
Pohjolan Matka 17 M
K-Citymarket Iisalmi 16 M
Savon Laaturakennus Oy 14 M

Employeurs[modifier | modifier le code]

En 2021, les plus importants employeurs privés de Iisalmi sont[7]:

Employeur Employés
Olvi Oyj 796
Normet Oy 417
Genelec Oy 190
Profile Vehicles Oy 161
Pohjolan Matka 125
Suomivalimo Oy 116
vannetukku.fi Iisalmi 82
Kuljetus Kari Rönkkö Oy 71
Timaco Oy 70
Iisalmen Sahat Oy Metsäkonttori 65

Villes jumelles[modifier | modifier le code]

Jumelages et partenariats d’Iisalmi.Voir et modifier les données sur Wikidata
Jumelages et partenariats d’Iisalmi.Voir et modifier les données sur Wikidata
VillePays
Guldborgsund Kommune coa.svgGuldborgsund[8]Flag of Denmark.svgDanemark
DEU Lüneburg COA.svgLunebourg[8]Flag of Germany.svgAllemagne
Notodden komm.svgNotoddenFlag of Norway.svgNorvège
Nyköping vapen.svgNyköpingFlag of Sweden.svgSuède
Coat of arms of Nykøbing Falster.svgNykøbing FalsterFlag of Denmark.svgDanemark
Flag of Pécel.svgPécel[8]Flag of Hungary.svgHongrie
Flag of Kirishsky rayon (Leningrad oblast).pngRaïon de Kirichi[8]Flag of Russia.svgRussie
Flag of et-Võru.svgVõru[8]Flag of Estonia.svgEstonie

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fi) Matti Klinge, Iisalmen ruhtinaskunta, (ISBN 951-746-841-5)
  • (fi) Tauno Räisänen, Iisalmen kauppalan ja kaupungin historia 1860–1930, Kuopio,
  • (fi) Anja Tsokkinen, Iisalmen kaupungin historia 1930–1969, (ISBN 952-90-7441-7)

Galerie[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) « Väestörakenteen ennakkotiedot alueittain, », Tilastokeskus, (consulté le )
  2. (fi) « Superficie par municipalité au 1er janvier 2011 », Maanmittauslaitos (consulté le )
  3. (fi) « Iisalmen järvet », sur jarviwiki.fi (consulté le )0
  4. (fi) « Väestö kielen mukaan sekä ulkomaan kansalaisten määrä ja maa-pinta-ala alueittain 1980 - 2012 », Tilastokeskus, (consulté le )
  5. selon le découpage au 1er janvier 2013
  6. (fi) « Kuntavaalit 2021 / », sur tulospalvelu.vaalit.fi, Oikeusministeriö, (consulté le )
  7. a et b (fi) « Iisalmi, Suurimmat », sur finder.fi (consulté le )
  8. a b c d et e « Ystävyyskaupungit », Iisalmi (consulté le )