Jules Gervais-Courtellemont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un photographe image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un photographe français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet associé.

Jules Gervais-Courtellemont
Jules Gervais Courtellemont autoportrait 1914.jpg

autoportrait de 1914

Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Jules Claudin Gervais dit Gervais-Courtellemont, est un photographe français, né le 1er juillet 1863 à Avon et mort le 2 novembre 1931 à Coutevroult, est un photographe français, expérimentateur de l'épreuve en couleurs dite autochrome.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jules Gervais est le fils de Louis Victor Gervais, 44 ans, rentier et de Rose, Désirée, Antoinette née Bouquin, 28 ans. Le surnom de « Courtellemont » vient de son témoin de naissance, Louis, Alphonse Courtellemont 62 ans, rentier.

Il s'est marié le 15 juillet 1922 à Coutevroult avec Louise, Clémence Pesquet.

Gervais-Courtellemont est connu pour une série d'autochromes, photographies en couleur produites suivant le procédé des frères Lumière à partir de 1907, dont une grande partie, environ 5000, est conservée à la cinémathèque Robert-Lynen à Paris, l'autre partie se trouvant à la National Geographic Society dont la revue a publié de très nombreuses reproductions au cours des années 1920. Quelques autochromes ont également été achetés par le banquier Albert Kahn et sont aujourd'hui conservés au Musée départemental Albert-Kahn à Boulogne-Billancourt.

Il a grandi en partie en Algérie et a, toute sa vie, recherché l'exotisme. Grand voyageur, Jules Gervais-Courtellemont a photographié l'Algérie, le Maroc, la Tunisie, la Turquie, la Palestine, l'Égypte, l'Espagne, le Portugal, l'Inde et la Chine. Converti à l'islam, il a ramené des photos inédites de la Mecque en 1896, publiées dans L'Illustration en 1897.

Beau-fils de l'éditeur et artiste Charles Lallemand (1826-1904), il était l'ami de Pierre Loti et du photographe Émile Fréchon qu'il a invité en Algérie pour collaborer à sa revue L'Algérie pittoresque et artistique. De Loti, il produit des tirages en couleurs de l'intérieur de sa maison (Je sais tout, novembre 1909).

Il a également photographié la Première Guerre mondiale puis des scènes reconstituées dans les tranchées après-guerre, et notamment les troupes coloniales.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ottomanes. Autochromes de Jules Gervais-Courtellemont, Saint-Pourçain-sur-Sioule, Bleu autour, (ISBN 9782912019349)
  • Emmanuelle Devos et Béatrice de Pastre de la cinémathèque Robert-Lynen, Les Couleurs du voyage. L'œuvre photographique de Jules Gervais-Courtellemont, Paris, Paris musées/Phileas Fogg, , 127 p. (ISBN 2879007550)
  • Alain Fourquier, Jules Gervais-Courtellemont (1863-1931), l'œuvre d'un photographe., Paris, Stanislas Fourquier, (ISBN 9782952859431)
  • Emmanuelle Devos, « À travers le Caire, l’œuvre de Gervais-Courtellemont en Egypte de 1894 à 1911 » in Mercedes Volait (dir.), Le Caire. Dessiné et photographié au XIXe siècle, Paris, Picard CNRS, 2013 (D'une rive l'autre), p. 215-226

Quelques autochromes notables[modifier | modifier le code]

Chasseur d'Afrique, in Les Champs de Bataille de la Marne in l'Édition Française Illustrée en septembre 1914

Il est l’auteur de 84 plaques autochromes d’Algérie et de Tunisie. Ses autochromes sont aujourd’hui principalement conservées au National Geographic Museum de Washington et à la Cinémathèque Robert-Lynen de la Ville de Paris. Par ailleurs :

  • Brest, port de guerre vers 1912 (Cinémathèque Robert-Lynen)
  • Concarneau vers 1912 (Cinémathèque Robert-Lynen)
  • Pont-Aven : le Bois d'Amour vers 1912 (musée Albert-Kahn, Boulogne-Billancourt).

Il publia 250 autochromes sur la guerre de 14/18 dans Les Champs de Bataille de la Marne in l'Édition Française Illustrée en septembre 1914 ; textes et photographies par Gervais-Courtellemont.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]