Joseph Aved

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Joseph Aved
ChemistLaboratory.jpg
Chimiste dans son laboratoire. Portrait d’Aved par son ami Chardin (1741).
Fonction
Académicien
Académie royale de peinture et de sculpture
à partir de
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Jacques-André-Joseph-Camelot AvedVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnoms
Avet le Batave
Le CamelotVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Membre de
Mouvement
Maîtres
Genre artistique
Œuvres principales
Posthumous Portrait of William IV (1711-1751) (d), Portrait of William IV (d), Willem IV (1711-1751), prince of Orange-Nassau (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jacques André Joseph Aved, dit le Camelot ou Avet le Batave, né le à Douai et mort le à Paris, est un collectionneur, marchand d’art et peintre français.

C’est un des principaux portraitistes du rococo français.

Biographie[modifier | modifier le code]

De père médecin, il fut orphelin dès son enfance, un de ses oncles, capitaine dans la garde hollandaise le recueillit chez lui à Amsterdam[1].

Après sa formation à Amsterdam avec Boitard et Picart, Joseph Aved a travaillé, à partir de à Paris, sous Belle.

Aved est reçu à l’Académie royale de peinture et de sculpture en , puis agréé en , année à laquelle il est chargé de la fonction de conseiller. En , il participe à son dernier salon. Exerçant en outre la profession de commerçant d’art, Aved possédait une importante collection d’art de ses contemporains français tel que Chardin dont il possédait au moins neuf natures mortes. A côté d'eux, il avait également des maîtres italiens et surtout néerlandais. Cette collection fut vendue aux enchères à Paris en .

Carle Van Loo, François Boucher, Dumont le Romain et Chardin ont été ses élèves. Georges Wildenstein rapporte dans la biographie du peintre, la liste d'autres élèves tel que : Mademoiselle Allais (Hallé, Hallet ou Alet), Antoine Lebel, Mademoiselle Bouchot, Denis Mosny[2], François Perdery[3], Jean Stouf le jeune et Louis Quenet[4], dont certains peuvent être hypothétiques[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Portrait de Marc de Villiers, Secrétaire du roi, Louis XV

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Hippolyte Romain et Joseph Duthilloeul, Galerie Douaisienne : ou Biographie de la Ville de Douai, Douai, Adam Aubers, , 409 p. (lire en ligne), p. 12.
  2. [PDF] (en) Dictionary of pastellists before 1800 : Jean Cherfils, page 1/1, publié le 11 août 2016 par Neil Jeffares, sur le site pastellists.com (consulté le 18 mai 2018)
  3. Le Peintre Aved - Catalogue de son œuvre, p. 188.
  4. Le Peintre Aved, p. 168.
  5. Le Peintre Aved, p. 162.
  6. Me Crozat, Montpellier

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :