Jerry Falwell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jerry Falwell
Description de l'image Jerry Falwell portrait.jpg.
Naissance
Lynchburg, Virginie, États-Unis
Décès (à 73 ans)
Lynchburg, Virginie, États-Unis
Nationalité américaine
Profession

Jerry Falwell (né le à Lynchburg en Virginie et mort le à Lynchburg), est un pasteur chrétien évangélique américain, de courant baptiste et un télévangéliste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jerry Falwell est né en 1933 à Lynchburg[1]. En 1952, il vit une nouvelle naissance et effectue des études au Bible Baptist College[2].

En 1956, il fonde la Thomas Road Baptist Church, une megachurch à Lynchburg[3]. La même année, il fonde Old Time Gospel Hour, un programme diffusé à la radio et à la télévision (Thomas Road Live depuis 2007). Il a aussi construit des écoles élémentaires et des foyers pour mères célibataires et pour alcooliques, ainsi que l'Université Liberty (en), fondée à Lynchburg en 1971.

En 1979, il fonde la Moral Majority (Majorité morale), une organisation politique rassemblant des catholiques, protestants et évangéliques[4]. Elle compta jusqu'à 6,5 millions de membres et a contribué à l'élection à la présidence des États-Unis de Ronald Reagan, et plus tard de George W. Bush[5].

Il est décédé de troubles de la conduction cardiaque.

Controverses[modifier | modifier le code]

Il a suscité certaines controverses, lors de ses attaques contre l'avortement, les noirs[réf. nécessaire], les homosexuels ou encore les musulmans[réf. nécessaire]. Il a notamment affirmé que Dieu avait puni l'Amérique le 11 septembre 2001 à cause des gays et des avortements[6].

Jerry Falwell fut au centre d'un affrontement judiciaire contre l'éditeur de presse pornographique Larry Flynt. L'accusation de diffamation contre Flynt aboutit à une (en) décision de la Cour Suprême des États-Unis proclamant la protection des caricatures par le Premier amendement (Hustler Magazine v. Falwell)[réf. nécessaire].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Church Aflame. Impact, 1971.
  • Capturing a Town for Christ. Revell, 1973.
  • Liberty Bible Commentary on the New Testament. Collection Nelson, 1978.
  • Listen, America! Doubleday, 1980.
  • The Fundamentalist Phenomenon. Doubleday, 1981.
  • Finding Inner Peace and Strength. Doubleday, 1982.
  • Liberty Bible Commentary. Collection Nelson, 1982.
  • When it Hurts Too Much to Cry. Tyndale House (en), 1984.
  • Wisdom for Living. Victor Books, 1984.
  • Stepping Out on Faith. Tyndale House (en), 1984.
  • Champions for God. Victor Books, 1985.
  • If I Should Die Before I Wake. Collection Nelson, 1986.
  • The Fundamentalist Phenomenon/the Resurgence of Conservative Christianity. Baker Book House (en), 1986.
  • Strength for the Journey. Simon & Schuster, 1987.
  • The New American Family. Word, 1992.
  • Falwell: An Autobiography. Liberty House, 1997. (écrit par Mel White (en) [1])
  • Fasting Can Change Your Life. Regal, 1998.
  • Achieving Your Dreams. World Publishers, 2006.
  • Building Churches of Dynamic Faith: A Five-Session Study Guide. World Publishers, 2006.
  • Dynamic Faith Journal. World Publishers, 2006.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Robert H. Krapohl, Charles H. Lippy, The Evangelicals: A Historical, Thematic, and Biographical Guide, Greenwood Publishing Group, USA, 1999, p. 239
  2. Frank J. Smith, Religion and Politics in America: An Encyclopedia of Church and State in American Life [2 volumes], ABC-CLIO, USA, 2016, p. 295
  3. Mark Ward Sr., The Electronic Church in the Digital Age: Cultural Impacts of Evangelical Mass Media [2 volumes]: Cultural Impacts of Evangelical Mass Media, ABC-CLIO, USA, 2015, p. 283
  4. Samuel S. Hill, The New Encyclopedia of Southern Culture: Volume 1: Religion, University of North Carolina Press, USA, 2006, p. 1977
  5. Brian Steensland, Philip Goff, The New Evangelical Social Engagement, OUP USA, USA, 2014, p. 111
  6. (en) Falwell about 9-11, Christian Broadcasting Network

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]