Jean Mesqui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean Mesqui, né le à Paris, est ingénieur de formation, il est par ailleurs chercheur en castellologie. Il est également spécialiste des ponts de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Antoine Marie Joseph Mesqui naît le [1],[2] dans le seizième arrondissement de Paris[3].

Il étudie à l'École polytechnique de Paris, devient ingénieur des Ponts et Chaussées et obtient un doctorat ès lettres[4].

Il occupe les postes de président de la Société des Autoroutes Paris-Normandie et de la Société Française d'Archéologie.

Il poursuit en complément de sa carrière d'ingénieur une activité de chercheur sur les patrimoines bâtis.

Jean Mesqui est un castellologue internationalement reconnu[5]. Il est spécialisé dans l'étude des châteaux les plus emblématiques de France[6]. Il est aussi considéré comme un spécialiste des ponts[6], en particulier ceux du Moyen Âge[7]

Jean Mesqui est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'histoire des ponts et des chemins de fers, mais aussi sur l'architecture militaire médiévale.

En 2015 il anime une conférence intitulée « Les châteaux de Meung-sur-Loire : Histoire et évolution architecturale »[8].

Depuis 2016, il préside l'Association des sociétés françaises d'autoroutes[9].

En mars 2018, il conclue un cycle de conférences consacré aux châteaux du pays de Dinan[10].

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Entre 1979 et 2010, Jean Mesqui a écrit ou coécrit 15 ouvrages :

  • Provins : la fortification d'une ville au Moyen Âge, 1979. Compte-rendu dans le Bulletin monumental[11].
  • Les routes dans la Brie et la Champagne occidentale : histoire et techniques, Paris, Revue générale des routes et des aérodromes, , 217 p. Compte-rendu dans le Bulletin monumental[12].
  • Répertoire des ponts routiers antérieurs à 1750 : présentation, répertoire administratif, répertoire par bassins fluviaux, t. 1, Paris, Service technique des routes et autoroutes, , 266 p. ; Répertoire des ponts routiers antérieurs à 1750 : répertoire alphabétique, t. 2, Paris, Service technique des routes et autoroutes, , 367 p.. Compte-rendu dans le Bulletin monumental[13].
  • Le pont en France avant le temps des ingénieurs, vol. 4, Paris, Picard, coll. « Grands manuels Picard », , 303 p. (ISBN 9782708403222) Compte-rendu dans la Revue belge de philologie et d'histoire[14].
  • Maryse Bideault, Claudine Lautier et Jean Mesqui, Île-de-France gothique : les demeures seigneuriales, vol. 2, Paris, Picard, coll. « Monuments de la France gothique », , 399 p. (ISBN 9782708403741)
  • Le château d'Angers, La Guerche-de-Bretagne, Ouest-France-CNMHS,
  • Bertrand Lemoine et Jean Mesqui, Un musée retrouvé : musée des travaux publics (1939-1955), Paris, Ministère de l’Équipement, du Logement, des Transports, et de la Mer, 156 p. (ISBN 9782110868930)
  • Châteaux et enceintes de la France médiévale : de la défense à la résidence, t. 1, Paris, Picard, , 375 p. (lire en ligne), Châteaux et enceintes de la France médiévale : de la défense à la résidence, t. 2, Paris, Picard, , 382 p.. Compte-rendu dans la Revue de l'Art[15].
  • Chemins et ponts, liens entre les hommes, Paris, Desclée de Brouwer-Rempart, coll. « Patrimoine vivant », , 143 p. (ISBN 9782220034973). Compte-rendu dans le Bulletin monumental[16].
  • Les châteaux-forts : de la guerre à la paix, Paris, Gallimard, coll. « Découvertes Gallimard / Arts » (no 256), , 160 p. (ISBN 978-2070532971)
  • Jean Mesqui et Sylvie Bersout, Le viaduc du vallon de Rogerville, Paris, Société des autoroutes Paris-Normandie, , 65 p.
  • Châteaux forts et fortifications en France, Paris, Flammarion, coll. « Tout l'art », , 493 p. (ISBN 2-08-012271-1)
  • Les vieux ponts, 1998, avec Dominique Repérant. Présenté par Olivier Barrot dans Un livre un jour[17].
  • Jean Mesqui et Mohamad Al Roumi, Châteaux d’Orient : Liban, Syrie, Hazan, , 191 p.
  • Jean Mesqui et Dominique Repérant, Les ponts de France, rêves de pierre et d'eau, Paris, Édisud, , 223 p. (ISBN 9782744908880)

Chapitres[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (juin 2018)
  • « Les nouveaux seigneurs et leurs résidences », dans Georges Duby, Histoire artistique de l'Europe : le Moyen Âge, vol. 1, Paris, Le Seuil, , 400 p. (ISBN 9782020173841)
  • « Les princes des fleurs de lys et leurs châteaux-palais. Du Louvre à Pierrefonds sous les règnes de Charles V et Charles VI », dans Bernard Marrey, Les Bâtisseurs. Des moines cisterciens… aux capitaines d’industrie, Paris, Le Moniteur, , 208 p. (ISBN 978-2281191004)
  • « Châteaux et palais. Quelques exemples de palais princiers et de châteaux du XVe siècle », dans Christiane Prigent, Art et société en France au XVe siècle, Paris, Maisonneuve et Larose, , 846 p. (ISBN 978-2706813993)

Articles[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. Améliorez-le ou discutez-en. (juin 2018)

Jean Mesqui a écrit ou coécrit les articles suivants :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Roland Cayrol, Pascal Perrineau et Nathalie Leclerc, Le guide du pouvoir: présidentielle 88 : la défaite de politique, les fantassins de la République, J.F. Doumic, , 431 p. (lire en ligne), p. 191.
  2. « Jean Mesqui », sur dirigeants.bfmtv.com (consulté le 9 juin 2018).
  3. J. Lafitte, « Mesqui (Jean, Antoine, Marie, Joseph) », (consulté le 9 juin 2018).
  4. « ASFA : Jean Mesqui », sur lesechos.fr, (consulté le 9 juin 2018).
  5. « Dinan. Ah, mes beaux châteaux ! Les conférences reprennent », sur ouest-france.fr, (consulté le 10 juin 2018).
  6. a et b « Château. « Une icône de niveau national » », sur letelegramme.fr, (consulté le 10 juin 2018).
  7. Claude Thomasset, « Introduction », dans Danièle James-Raoul et Claude Thomasset (dir.), Les Ponts au Moyen Âge, Paris, Presses Paris Sorbonne, (ISBN 2840503735 et 9782840503736, lire en ligne).
  8. « Jean Mesqui en conférence au château le mercredi 24 juin », sur larep.fr, (consulté le 10 juin 2018).
  9. Lefigaro.fr et Reuters, « Jean Mesqui, nouveau président de l'Association des autoroutes », sur lefigaro.fr, (consulté le 9 juin 2018).
  10. « Ne dites plus donjon de la duchesse Anne mais tour ducale de Dinan », sur actu.fr/bretagne, (consulté le 10 juin 2018).
  11. Henri-Paul Eydoux, « Jean Mesqui, Provins. La fortification d'une ville au Moyen Âge (Bibliothèque de la Société française d'Archéologie) [compte-rendu] », sur persee.fr (consulté le 9 juin 2018).
  12. Henri-Paul Eydoux, « Jean Mesqui, Les routes dans la Brie et la Champagne occidentale : histoire et techniques. Éd. de la Revue générale des routes et des aérodromes. Paris, 1980, 218 p. [compte-rendu] », sur persee.fr (consulté le 9 juin 2018).
  13. Henri-Paul Eydoux, « Répertoire des ponts routiers antérieurs à 1750. Document réalisé par Jean Mesqui et publié par la direction des routes et de la circulation routière au ministère des Transports. Paris, éd. de la SETRA, 1981, 225 p. [compte-rendu] », sur persee.fr (consulté le 9 juin 2018).
  14. Michel De Waha, « Mesqui (Jean). Le pont en France avant le temps des ingénieurs. [compte-rendu] », sur persee.fr (consulté le 9 juin 2018).
  15. Jean Guillaume, « Jean Mesqui : Châteaux et enceintes de la France médiévale. De la défense à la résidence, t. 1, Les organes de la défense .Paris, Picard, ( Grands manuels Picard), 1991, 376 p., 452 ill. [compte-rendu] », sur persee.fr (consulté le 9 juin 2018).
  16. Pierre Garrigou Grandchamp, « Jean Mesqui, Chemins et ponts. Lien entre les hommes, Paris, 1994, 144 p. ; Yves Esquieu, Quartier cathédral. Une cité dans la ville, Paris, 1994, 128 p. [compte-rendu] », sur persee.fr, (consulté le 9 juin 2018).
  17. Olivier Barrot, « Un livre un jour - "Les Vieux ponts" de Jean Mesqui, Dominique Reperant », sur France 3 (consulté le 9 juin 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]