Jean Bardet (éditeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Bardet.
Jean Bardet
Jean bardet Fontainebleau.jpg
Biographie
Naissance
Décès
(à 73 ans)
Nationalité
Activité

Jean, Michel, Bardet (Paris, - Paris, ) est un éditeur français qui, en 1937, a fondé avec Paul Flamand les Éditions du Seuil[1],[2],[3].

Jeunesse et débuts professionnels[modifier | modifier le code]

Jean Bardet, né à Paris dans le quartier de la Plaine-Monceau, est le troisième des cinq enfants d'Augustin Bardet et Madeleine Comont. La famille Bardet, originaire de Savoie vivait à Paris depuis 1777 dans le quartier de l'Odéon. Augustin, comme quatre autres Augustin Bardet avant lui, était marchand de porcelaine. Madeleine, née à Yvetot, avait suivi à Paris une de ses sœurs installée avec son époux, héritier d'un négociant de Rouen, près du Parc Monceau.

Élève brillant au Lycée Carnot, Jean Bardet sert de modèle au sculpteur François Cogné pour le groupe La Leçon d'Histoire sur le monument aux morts érigé en 1921 dans la cour de l'établissement[4]. Après son baccalauréat, il passe avec succès le concours d'entrée à l'École des hautes études commerciales de Paris.

Il abandonne pourtant ses études et, en 1937, reprend une petite maison d'édition,Le Seuil, créée par l'abbé Plaquevent, rencontré en 1929, qui est devenu son guide intellectuel et spirituel[1],[5]. Il est rapidement rejoint dans cette entreprise par un autre jeune homme, Paul Flamand.

Les deux jeunes gens s'installent au 1, rue des Poitevins[6],[7]. Les premiers titres publiés visent essentiellement un public catholique, en particulier la jeunesse scoute[1]. Mais la guerre va interrompre leur essor. Jean Bardet, mobilisé, combat dans les Corps-francs avant d'être fait prisonnier, tandis que Paul Flamand, de santé fragile, est réformé[5].

Le développement des Éditions du Seuil[modifier | modifier le code]

Siège historique des éditions du Seuil, 27 rue Jacob à Paris. Dessin de Robert Lapoujade, devenu le symbole de la maison d'édition à partir de 1951.

Tous deux sont en mesure de reprendre leurs activités d'éditeurs en 1943, mais c'est en 1945, à la Libération, que le Seuil, va trouver sa place dans la recomposition du paysage intellectuel de l'après-guerre.

Le recrutement d'une nouvelle équipe exige des locaux plus grands et l'entreprise déménage au 27 rue Jacob, dont la façade deviendra l'emblème de la maison d'édition[1].

Jean Bardet animera et développera les services opérationnels, fabrication, commercial, financier, Paul Flamand se consacrant au service littéraire.

Les deux co-fondateurs prendront ensemble leur retraite en 1979[1].


Famille[modifier | modifier le code]

Jean Bardet était le neveu de Georges Bardet (1885-1966), médecin, qui en 1920 a décrit le syndrome de Bardet-Biedl[8].

Il a épousé en 1946 Marie Letourneux (1917-2016). Ils ont eu trois enfants : Vincent (né en 1947), Martine (née en 1949) et Isabelle (née en 1951).

Décédé en 1983, il a été inhumé à Villeconin, près de sa maison de campagne, dans la vallée de la Renarde qu'il a contribué, pendant ses quatre années de retraite, à faire classer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Hervé Serry, Les éditions du Seuil, 70 ans d'histoires, Paris, Editions du Seuil/imec éditeur, , 207 p. (ISBN 978-2-02-097577-3)
  2. Jean Lacouture, Paul Flamand, éditeur, Paris, Les Arènes, , 280 p. (ISBN 235204118X)
  3. « Jean Bardet, cofondateur des éditions du Seuil est mort », Le Monde,‎
  4. « monument aux morts du Lycée Carnot (Paris) », sur www.monumentsauxmorts.fr (consulté le 25 juin 2016)
  5. a et b Hervé Serry, Aux origines des éditions du Seuil, Paris, Editions du Seuil, (ISBN 978-2-02-128589-5, lire en ligne)
  6. « 5. Le Seuil - 27, rue Jacob », sur LExpress.fr (consulté le 29 mai 2016)
  7. republique-des-lettres.fr, « Éditions du Seuil », sur republique-des-lettres.fr (consulté le 29 mai 2016)
  8. (en) Greta Beighton, The Man Behind the Syndrome, Springer Science & Business Media, (ISBN 9781447114154, lire en ligne)