Jean-Paul Didier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Didier.
Jean-Paul Didier
Biographie
Naissance
Décès

Jean-Paul Didier, né en 1758 dans le Dauphiné, mort le 10 juin 1816 à Grenoble, est un avocat, puis professeur de droit à Grenoble.

Biographie[modifier | modifier le code]

Désigné comme député à l'assemblée de Vizille, il se montre hostile à la Révolution et doit s'exiler. Il revient en Dauphiné sous le Directoire. Se ralliant au Consulat, il est nommé en 1806 directeur de l'École de Droit de Grenoble, mais démis de cette fonction en 1809. Applaudissant le retour de Louis XVIII, il est nommé en 1814 maître des requêtes au Conseil d'État. Mais ni le gouvernement des Cent-Jours, ni celui de la seconde Restauration n'acceptent ses services. Il entre alors dans une conspiration tramée à Lyon contre les Bourbons, et en faveur du Duc de Reichstadt. Il tente ensuite de soulever Grenoble dans la nuit du 4 au 5 mai 1816, mais son action est repoussée et vivement poursuivie par le général Gabriel Donnadieu, au courant des plans de cette attaque.

En fait de soulèvement, Didier ne put réunir que 300 officiers demi-soldes, en disgrâce ou soldats licenciés et quelques paysans mécontents. La tentative de pénétrer dans la ville par la porte de Bonne fut réprimée par le général Donnadieu et fit cinq morts parmi les insurgés. Didier se réfugia en Piémont, mais fut dénoncé par deux de ses compagnons, livré au gouvernement français à la demande de l'ambassadeur Gabriac, condamné à mort par une cour prévôtale et exécuté aussitôt sur la place Grenette le 10 juin 1816. Vingt-quatre de ses complices subirent le même sort sur l'Esplanade de la Porte de France.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Liens externes[modifier | modifier le code]