Jean-Luc Préel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Luc Préel
Image illustrative de l'article Jean-Luc Préel
Fonctions
Député de la 1e circonscription de la Vendée
Groupe politique UDF puis NC
Prédécesseur aucun (scrutin proportionnel)
Successeur Alain Lebœuf
Conseiller régional des Pays de la Loire
Conseiller général du Canton de La Roche-sur-Yon-Nord
Prédécesseur Jacques Auxiette (PS)
Successeur Philippe Darniche (UDF)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Caen (Calvados)
Date de décès (à 74 ans)
Lieu de décès La Roche-sur-Yon
Nature du décès Maladie
Parti politique NC

Jean-Luc Préel, est un homme politique français né le à Caen et mort le à La Roche-sur-Yon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Luc Préel est médecin hospitalier, chef du service de gastroentérologie du Centre hospitalier départemental de La Roche-sur-Yon.

Il est élu député le 5 juin 1988 dans la 1re circonscription de la Vendée. Réélu en 1993, en 1997 et en 2002, il fait partie du groupe UDF.

En 2007, il rompt avec l'UDF de François Bayrou et il rejoint la majorité présidentielle à la suite de la victoire de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle. Il est réélu député sous l'étiquette PSLE-Nouveau Centre.

Il est secrétaire, puis vice-président (2007) de la commission des affaires culturelles, familiales et sociales de l'Assemblée nationale.

En avril 2012, Jean-Luc Préel déclare prendre acte du soutien accordé par le président du Conseil général de la Vendée, Bruno Retailleau (UMP), à Alain Lebœuf, conseiller général (Divers Droite) du canton de Rocheservière et maire de Rocheservière, pour les législatives à venir ; il annonce ainsi à ses électeurs qu'il renonce à sa propre candidature, pour laquelle il avait pourtant obtenu l'investiture de l'UMP, du Nouveau Centre et des Radicaux valoisiens[1].

Autres mandats[modifier | modifier le code]

  • Conseiller municipal de La Roche-sur-Yon (Vendée), 1983-2001.
  • Conseiller général de la Vendée, 1985-1992.
  • Conseiller régional des Pays de la Loire, 1992-1998.
  • Membre du conseil de surveillance de la Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés et du conseil de surveillance de la Caisse nationale d'assurance vieillesse des travailleurs salariés.
  • Membre du Conseil d'orientation des retraites.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lettre du 24 avril 2012 publiée sur son site : http://www.preel.net./