Jean-Louis Harouel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Louis Harouel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
Nationalité
Activité

Jean-Louis Harouel, né le , est un historien français du droit.

Il est spécialisé dans le droit de l'urbanisme et l'auteur de plusieurs essais sur la culture et les arts.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Louis Harouel est un disciple de Jean Fourastié[1]. Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris (section Service public, promotion 1964)[2] et de l'École pratique des hautes études (1968)[3], il est docteur en droit (1974)[4] et agrégé d'histoire du droit[5] (1976)[6].

Il est professeur émérite d'histoire du droit à l'Université Paris Panthéon-Assas.

Dans Le Vrai Génie du christianisme (2012), il avance que la particularité du christianisme fut d'avoir permis la naissance de l'individu moderne. Il s'oppose à l'idée d'une crise du monde musulman qui expliquerait le retard pris par ces pays au regard du développement de l'Occident et considère que l'immobilisme du monde musulman, lié à sa volonté normative et juridique, a simplement été déclassé par la rapidité du progrès occidental[7]. Il déplore le retour récent de la confusion entre le spirituel et le temporel avec ce qu'il nomme la religion des droits de l'homme, retour qui conduirait à un déclin des libertés individuelles[8].

Son Culture et contre-cultures publié en 1992 reçoit le prix de l'Académie des sciences morales et politiques.

Le , le journaliste Jérôme Dupuis révèle dans L'Express[9] que Patrick Buisson, journaliste et ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, a plagié longuement un livre d'Harouel, Le Vrai Génie du christianisme, dans une entrevue au Figaro Magazine. Buisson se défendant d'avoir été plagiaire[10], Harouel écrit un article sur le site Rue89 pour fustiger ses procédés[11].

En , il devient le suppléant d'Olivier Tournafond, directeur du Libre journal du droit et des libertés sur Radio Courtoisie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les Ateliers de charité dans la province de Haute-Guyenne (mémoire de diplôme d'études supérieures en histoire du droit et des faits sociaux remanié), Paris, Presses universitaires de France, coll. « Travaux et Recherches de la Faculté de droit et des sciences économiques de Paris : sciences historiques » (no 18), , VIII + 120 p. (notice BnF no FRBNF33038471)
  • Les Désignations épiscopales dans le droit contemporain (mémoire pour le diplôme de l'École pratique des hautes études remanié), Paris, Presses universitaires de France, coll. « Travaux et Recherches de l'université de droit, d'économie et de sciences sociales de Paris : sciences historiques » (no 13), , 142 p. (notice BnF no FRBNF34588853)
  • Histoire de l'urbanisme, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? » (no 1892), (réimpr. 1985, 1990, 1993, 1995), 127 p. (ISBN 2-13-036707-0, notice BnF no FRBNF36143175)
  • Essai sur l'inégalité, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Politique d'aujourd'hui » (no 30), , 287 p. (ISBN 2-13-038354-8, notice BnF no FRBNF34744942, lire en ligne)
  • Dir. et al., Histoire du droit social : mélanges en hommage à Jean Imbert, Paris, Presses universitaires de France, , 572 p. (ISBN 2-13-042582-8, notice BnF no FRBNF35036826)
  • Cultures et Contre-Cultures, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Politique d'aujourd'hui », (réimpr. 1998, 2002), 303 p. (ISBN 2-13-046184-0, notice BnF no FRBNF36682274)
  • L'Embellissement des villes : l'urbanisme français au XVIIIe siècle (thèse de doctorat en droit remaniée), Paris, Picard, coll. « Villes et Sociétés », , 335 p. (ISBN 2-7084-0433-4, notice BnF no FRBNF36209839)
  • Les Républiques sœurs, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? » (no 3209), , 127 p. (ISBN 2-13-048004-7, notice BnF no FRBNF36167785)
  • Histoire de l'expropriation, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? » (no 3580), , 126 p. (ISBN 2-13-050871-5, notice BnF no FRBNF37743838)
  • Avec Alain Sériaux, Contrats civils, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Droit fondamental : roit civil », , 379 p. (ISBN 2-13-051536-3, notice BnF no FRBNF37222759)
  • Avec Jean Barbey, Éric Bournazel et Jacqueline Thibaut-Payen, Histoire des institutions : de l'époque franque à la Révolution, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Droit fondamental : droit politique et théorique », (réimpr. mul.), 591 p. (ISBN 2-13-040256-9, notice BnF no FRBNF36630618)
  • La Grande Falsification : l'art contemporain, Paris, Jean-Cyrille Godefroy, , 171 p. (ISBN 978-2-86553-211-7, notice BnF no FRBNF41472868)
  • Le Vrai Génie du christianisme : laïcité, liberté, développement, Paris, Jean-Cyrille Godefroy, , 269 p. (ISBN 978-2-86553-238-4, notice BnF no FRBNF43572665)
  • Revenir à la nation, Paris, Jean-Cyrille Godefroy, , 166 p. (ISBN 978-2-86553-253-7, notice BnF no FRBNF43794061)
  • Les Droits de l'homme contre le peuple, Paris, Desclée de Brouwer, , 146 p. (ISBN 978-2-220-08144-1, notice BnF no FRBNF45040155)

Préfaces[modifier | modifier le code]

  • Frédéric Martel, Philosophie du droit et philosophie politique d'Adolphe Thiers (mémoire de diplôme d'études approfondies en droit public remanié), Paris, Librairie générale de droit et de jurisprudence, coll. « Travaux et recherches Panthéon-Assas », 136 p. (ISBN 2-275-00252-9, notice BnF no FRBNF37494315)
  • Jean Fourastié, Les Quarante Mille Heures, La Tour-d'Aigues, L'Aube, coll. « Monde en cours : l'école des idées », , 248 p. (ISBN 978-2-7526-0327-2, notice BnF no FRBNF41017274)

Éditions[modifier | modifier le code]

Décoration[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Écouter sur Canal Académie l'émission dont il a fait une anthologie dans l'ouvrage Productivité et richesse des nations.
  2. « Jean-Luis Harouel », sur sciences-po.asso.fr.
  3. Le Régime juridique des désignations épiscopales (mémoire pour le diplôme de l'École pratique des hautes études), Paris, École pratique des hautes études, , 174 p. (SUDOC 015529479).
  4. Le Droit de la construction et de l'urbanisme dans la France du XVIIIe siècle (thèse de doctorat en droit), Paris, université Paris-II, , 655 p. (SUDOC 056676727).
  5. « Jean-Louis Harouel », sur ihd.cnrs.fr.
  6. « Concours d'agrégation d'histoire du droit », sur univ-nancy2.fr.
  7. Jean-Louis Harouel, « Le décollage de l'Occident a entraîné le déclassement de la civilisation musulmane », sur atlantico.fr, 25 novembre 2012.
  8. Jean-Claude Lauret, « Livre / Le vrai génie du christianisme, de Jean-Louis Harouel », sur bvoltaire.fr, 6 novembre 2013.
  9. « Patrick Buisson invente le plagiat par interview », L'Express, 6 avril 2013.
  10. « Plagiat : querelle entre Buisson et Harouel », sur Le Figaro.fr, 6 avril 2013, mise à jour 27 mai 2013.
  11. « Je suis l’« obscur » et « illustre inconnu » plagié par Patrick Buisson », sur Rue89, 22 avril 2013.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Carvais, Alexandre Deroche et Damien Salles (dir.) (préf. Jean Barbey), Études offertes à Jean-Louis Harouel : liber amicorum, Paris, Éditions Panthéon-Assas, , 1087 p. (ISBN 979-10-90429-59-8, notice BnF no FRBNF44438574)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :