Jane Evelyn Atwood

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jane Evelyn Atwood
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Jane Evelyn Atwood née à New York en 1947 est une photographe humaniste américaine. Elle vit en France depuis 1971.

Elle est célèbre pour son travail sur la prostitution à Paris, rue des Lombards

Biographie[modifier | modifier le code]

Bien que ses travaux s'apparentent à des reportages, Jane Evelyn Atwood se définit elle-même plutôt comme une photographe de projets que comme photojournaliste de passage.[réf. nécessaire]

Ses projets photographiques peuvent s'étaler sur plusieurs années, jusqu'à ce qu'elle puisse rentrer en profondeur dans le sujet, et pénétrer des lieux et des mondes que nul n'avait exploré en détail avant elle. C'est le cas de son sujet Femmes en prison, qui l'occupa près de 10 ans. Atwood eut accès à plus de 40 prisons, parmi lesquels les pénitenciers les plus durs, en Europe de l'Ouest et de l'Est ainsi qu'aux États-Unis, y compris le couloir de la mort.

Jane Evelyn Atwood a aussi travaillé sur les thèmes des prostituées à Paris (son premier sujet), du Darfour, des enfants aveugles et des mines antipersonnelles.

En 2011, la Maison européenne de la photographie consacre une première grande rétrospective à l'œuvre de Jane Evelyn Atwood, présentant, sous le titre Photographies 1976-2010, trente-cinq ans de travail, autour de six séries majeures : les prostituées, les aveugles, les femmes en prison, Jean-Louis/Vivre et mourir du sida, les victimes de mines antipersonnelles, Haïti).

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Années 1980

  • 1980 : Prix W. Eugene Smith (première attribution)
  • 1983 : Bourse FIACRE, Ministère de la culture, France
  • 1988 : Bourse FIACRE, Ministère de la culture, France

Années 1990

Années 2000

Sélection de collections[modifier | modifier le code]

Sélection d'expositions personnelles[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1980, Nächtlicher Alltag (Daily Nightlife) - Mahnert Lueg Verlag, Munich, Allemagne.
  • 1981, Dialogues de Nuit - Éditions Jean-Jacques Pauvert/Ramsay, Paris, France.
  • 1986, Légionnaires - Éditions Hologramme, Neuilly, France.
  • 1998, Extérieur Nuit - PhotoPoche Société, Actes Sud, Arles, France.
  • 2000,
    • Too Much Time, Women in Prison - Phaidon Press, Ltd., Londres, Angleterre.
    • Trop de Peines, Femmes en Prison - Éditions Albin Michel, Paris, France.
  • 2004, Sentinelles de l’ombre - Éditions Le Seuil, Paris, France.
  • 2008, Haïti, avec Lyonel Trouillot, Éditions Actes Sud, Arles, France (ISBN 978-2742775378)
  • 2010, Jane Evelyn Atwood - Love, Éditions Actes Sud, Arles, France (ISBN 978-2742789641)
  • 2011, Rue des Lombards, Éditions Xavier Barral, Paris, France (ISBN 978-2-915173-76-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]