Jacques Legrand (universitaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacques Legrand.

Jacques Legrand

Description de cette image, également commentée ci-après

Jacques Legrand lors de la remise du prix INALCO au Festival international des cinémas d'Asie de Vesoul.

Naissance 26 juin 1946 (68 ans)
Rennes (France)
Nationalité Drapeau : France française
Champs Linguistique
Institutions INALCO
Diplôme École des langues orientales
Renommé pour Langues et cultures de Mongolie

Jacques Legrand, né le 26 juin 1946 à Rennes (Ille-et-Vilaine), est un mongoliste français, professeur de langue et littérature mongoles à l'Institut national des langues et civilisations orientales depuis 1989 (vacataire puis chargé de cours de 1971 à 1977, maître-assistant puis maître de conférences de 1977 à 1989).

Il est président de l'INALCO de mars 2005 à mars 2013.

Biographie et travaux[modifier | modifier le code]

Jacques Legrand a lié toute sa vie professionnelle à l'étude de la Mongolie, de sa langue et de sa culture. Étudiant de chinois (diplômé en 1969) et de russe à l'École nationale des langues orientales vivantes (aujourd'hui INALCO), il est recruté comme collaborateur de 1967 à 1968 du premier ambassadeur de France en Mongolie ; son retour en France suit de peu la création des enseignements de langue mongole à l'École des langues orientales, auxquels il est associé dès 1970 (diplôme de mongol obtenu en 1972) et où il exerce depuis cette date.

Travail d'enseignement et recherches sur l'histoire des Mongols, linguistique puis anthropologie du pastoralisme se répondent et aboutissent à de nombreuses publications ainsi qu'à la création, sous les auspices de l'UNESCO, de l'Institut international d'études des civilisations nomadesUlaanbaatar), dont il assure la présidence scientifique.

Bibliographie (ouvrages liés à la Mongolie)[modifier | modifier le code]

  • Jacques Legrand, Le choix mongol : de la féodalité au socialisme, Éditions sociales (1975), épuisé
  • Jacques Legrand, L'administration dans la domination sino-mandchoue en Mongolie Qalq-a, (version mongole du Lifan-yuan zeli 理藩院), Mémoires de l'Institut des hautes études chinoises, vol. II, Collège de France, (1976), (ISBN 2857570023)
  • Jacques Legrand, La Mongolie (1976, coll. Que sais-je ? no 1663), épuisé
  • Jacques Legrand, Tsegmidijn Sükhbaatar, Dictionnaire mongol-français, L'Asiathèque, (1992), (ISBN 2911053966)
  • Jacques Legrand, Vents d'herbe et de feutre, Écrits et dits de Mongolie, Findakly, (1993), (ISBN 2868050239)
  • Jacques Legrand, Parlons mongol, L'Harmattan (1997) (ISBN 2738456073)
  • Jadwiga Karkucińska-Legrand, Jacques Legrand, Dictionnaire français-mongol, Monsudar, Ulaanbaatar, (2007), (ISBN 99929-0-333-3)
  • Jadwiga Karkucińska-Legrand, Jacques Legrand, Dictionnaire français-mongol, L'Asiathèque, (2014), (ISBN 978-2-36057-048-5)

Il a en outre collaboré à de nombreux volumes, tant de recherche que de vulgarisation, ainsi qu'au film Urga, de Nikita Mikhalkov (1991).

Lien externe[modifier | modifier le code]