Festival international des cinémas d'Asie de Vesoul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Festival international des cinémas d'Asie
Image illustrative de l’article Festival international des cinémas d'Asie de Vesoul
Logo du festival.

Date de création 1995
Prix principal Cyclo d'or
Président Martine Thérouanne
Délégué général Jean-Marc Thérouanne
Édition courante Festival international des cinémas d'Asie de Vesoul 2022
Durée 8 jours
Lieu Vesoul, Drapeau de la France France
Siège social Vesoul
Site web www.cinemas-asie.com

Le Festival International des Cinémas d'Asie de Vesoul (FICA) est un festival de cinéma se déroulant chaque année sur une semaine (janvier/février), à Vesoul, en Haute-Saône, en Franche-Comté. Il a pour objectif, à travers la projection d'environ 100 films, de faire découvrir et promouvoir toutes les cinématographies du continent asiatique, le dialogue entre les cultures, la découverte de l'autre par le biais du cinéma. Il a aussi pour but de faire connaître la ville de Vesoul, le département de la Haute-Saône et la région de Bourgogne-Franche-Comté.

Classé parmi les dix premières manifestations cinématographiques de France, le FICA de Vesoul est le doyen des festivals asiatiques d’Europe et est le seul des festivals asiatiques européens à s’intéresser à l’Asie dans sa totalité géographique, du Proche à l'Extrême-Orient[1] de l’Oural au Pacifique et du Canal de Suez à l’Océan Indien. Lors de ses dernières éditions il a attiré près de 33 000 spectateurs le plaçant à la première place des rendez-vous incontournables du cinéma asiatique.

Historique[modifier | modifier le code]

Le FICA (Festival International des Cinémas d'Asie) de Vesoul a été créé en 1995. Devant l’ampleur du succès, les organisateurs ont dû se structurer dans le cadre d’une association spécifique. C’est pourquoi le FICA est organisé depuis 1998 par l'association Festival International des Cinémas d'Asie créée spécialement  pour la mise en place de cette manifestation.

À ces débuts, le festival ne présentait que 12 films et n'accueillait que 1 500 personnes. Le FICA s'est petit à petit développé pour, dans les années 2010, projeter environ une centaine de films. En 28 ans, le festival a attiré environ 520 000 spectateurs et projeté 1 800 films[2].

Par ailleurs, le festival durait 3 à 4 jours à sa création alors qu'il dure huit jours aujourd'hui. Entre 1995 et 2020, environ 700 professionnels des cinémas d'Asie ont été invités au FICA.

Liste des éditions[modifier | modifier le code]

Éditions du Festival depuis sa création[modifier | modifier le code]

Numéro de
l'édition
Année de l'édition Date Président du jury Nombre de
films projetés
Nombre
d'entrée
1re Édition 1995 19 au 23 avril 1995 12 films 1 500
2e Édition 1996 27 au 31 mars 1996 13 films 1 800
3e Édition 1997 19 au 23 mars 1997 14 films 2 600
4e Édition 1998 18 au 22 mars 1998 18 films 3 500
5e Édition 1999 2 au 9 mars 1999 26 films 6 400
6e Édition 2000 7 au 14 mars 2000 Rafi Pitts 40 films 8 200
7e Édition 2001 6 au 13 février 2001 Max Tessier 49 films 9 354
8e Édition 2002 19 au 26 février 2002 Dai Sijie 60 films 11 731
9e Édition 2003 4 au 11 février 2003 Aktan Arym Kubat 60 films 13 200
10e Édition 2004 10 au 17 février 2004 Jafar Panahi 70 films 15 200
11e Édition 2005 22 février au 1er mars 2005 Dariush Mehrjui 70 films 16 000
12e Édition 2006 31 janvier au 7 février 2006 Buddhadeb Dasgupta 72 films 20 815
13e Édition 2007 13 au 20 février 2007 Xie Fei 70 films 23 120
14e Édition 2008 29 janvier au 5 février 2008 Kobayashi Masahiro 73 films 24 000
15e Édition 2009 10 au 17 février 2009 Fatemah Motamed-Aria 75 films 26 000
16e Édition 2010 26 janvier au 2 février 2010 Wan Jen 80 films 26 000
17e Édition 2011 8 au 16 février 2011 Lee Myung-se 90 films
18e Édition 2012 14 au 21 février 2012 Atiq Rahimi 90 films
19e Édition 2013 5 au 12 février 2013 Garin Nugroho 90 films 27 000
20e Édition 2014 11 au 18 février 2014 Brillante Mendoza 100 films 30 000
21e Édition 2015 10 au 18 février 2015 Wang Chao 90 films 30 000
22e Édition 2016 3 au 10 février 2016 Im Sang-soo 90 films 30 000
23e Édition 2017 7 au 14 février 2017 Rakhshan Bani-Etemad 90 films 31 000
24e Édition 2018 30 janvier au 6 février 2018 Wang Xiaoshuai 90 films[3] 32 500[3]
25e Édition 2019 5 au 12 février 2019 Eric Khoo 90 films[4] 32 700[4]
26e Édition 2020 11 au 18 février 2020 Jay Jeon 90 films 32 500

Thématiques, hommages et regards[modifier | modifier le code]

1995

  • Tradition et Modernité

1996

  • Femmes d'Asie

1997

  • Guerre et Paix

1998

  • Rire et sourire

1999

  • Enfants d'Asie
  • Hommage à Im Kwon-taek

2000

  • Croyances et superstitions
  • Regard sur le cinéma turc

2001

  • Arts et Artistes
  • Hommage à Yoshida Kiju
  • Regard sur le cinéma iranien

2002

  • Ici et Là-bas
  • Hommage à Satyajit Ray
  • Regard sur le cinéma vietnamien

2003

  • Révoltes et Révolutions
  • Hommage à Chen Kaige
  • Regard sur le cinéma indien

2004

  • Amour et Passion
  • Regard sur le cinéma chinois
  • Dix ans, dix coup de cœur

2005

  • Naître et être différent
  • Hommage à Lee Doo-yong
  • Hommage à Ezzatollah Entezami

2006

  • Regards de femmes
  • Hommage à Hou Hsiao-hsien
  • Regard sur le cinéma ouzbek

2007

  • Interdits et tabous
  • Hommage à Imamura Shohei
  • Inde, 1947 - 2007, 60 ans d'indépendance

2008

  • Villes d'Asie
  • Hommage à Stanley Kwan
  • 150e anniversaire France-Japon
  • Regard sur le cinéma tadjik

2009

  • Plein les yeux !
  • Hommage à la Makhlmalbaf Film House
  • Francophonie d'Asie : les réalisatrices libanaises

2010

  • L'Homme et la nature
  • Hommage à Ömer Kavur : l'intégrale
  • Regard sur le cinéma taïwanais
  • Francophonie d'Asie : documentaristes vietnamiens

2011

  • Familles d'Asie
  • Regard sur le cinéma coréen
  • Francophonie d'Asie : Cambodge

2012

  • Les brûlures de l'Histoire
  • Hommage à Kore-eda Hirokazu : l'intégrale
  • Regard sur le cinéma kazakh
  • Francophonie d'Asie : Tran Anh Hung

2013

  • Sur les routes d'Asie
  • Hommage à Leslie Cheung
  • Regard sur le cinéma indonésien
  • Centenaire du cinéma indien
  • Francophonie d'Asie : l'Arménie

2014

  • Avoir 20 ans
  • La carte blanche de nos vingt ans
  • Regard sur le cinéma philippin
  • Francophonie d'Asie : le Vietnam

2015

  • Tenir en haleine
  • Regard sur le cinéma chinois
  • Regard sur le cinéma iranien indépendant
  • Francophonie d'Asie : le Laos

2016

  • Entre l'Orient et l'Occident
  • Hommage à Eran Riklis
  • Corée : littérature et cinéma
  • Les Maîtres oubliés du cinéma thaïlandais

2017

  • Campagnes d'Asie
  • Le Japon se met à table
  • Maîtres du cinéma sri lankais
  • Regard sur le cinéma géorgien

2018

  • Paroles de femmes
  • Regard sur le cinéma de Mongolie
  • Hommage à Mohamad Malas
  • Hommage à Wang Xiaoshuai

2019

  • Couples d'Asie
  • Carte blanche de nos 25 ans
  • Hommage à Hiam Abbass
  • Japonismes

2020

  • Liberté, Egalite, Créativité
  • Hommage à Ronit Elkabetz
  • Regard sur le cinéma tibétain
  • Shakespeare au Japon

Organisation[modifier | modifier le code]

Structure et gouvernance[modifier | modifier le code]

Martine, Jean-Marc Thérouanne et Yannick Denoix ouvrant l'édition 2007 sur la scène du théâtre Edwige-Feuillère

Martine Thérouanne (Présidente) et Jean-Marc Thérouanne (Délégué Général) sont les membres fondateurs de l'association et exercent leur fonction bénévolement.

L'équipe du Festival International des Cinémas d'Asie est composée d'une soixantaine de bénévoles. À côté des membres fondateurs, il y a des collaborateurs occasionnels et des consultants (Martine Armand, spécialiste du cinéma indien, John Badalu, consultant pour l’Asie du Sud-Est, sélectionneur du Festival de Berlin, Gönül Donmez-Colin, critique de cinéma pour un grand nombre de revues internationales, auteur de nombreux ouvrages sur les cinémas du Moyen-Orient et d'Asie Centrale, membre du FIPRESCI et du NETPAC, Wafa Ghermani, docteur en cinéma Taïwanais, Donsarong Kovitvanitcha, producteur, scénariste, critique et journaliste, correspondant du FICA en Thaïlande, Bastian Meiresonne, réalisateur, critique et spécialiste du cinéma asiatique, Shahla Nahid, critique à Radio France Internationale rédaction persane et membre du FIPRESCI, Luisa Prudentino, sinologue, universitaire spécialiste du cinéma chinois, Keoprasith Souvannavong, membre du NETPAC et du FIPRESCI, journaliste à Radio France Internationale, Max Tessier, critique, spécialiste des cinémas japonais et philippin, membre du NETPAC, ancien sélectionneur du Festival de Cannes, Eugénie Zvonkine, docteur en cinématographie d'Asie centrale, enseignante d'histoire et d'esthétique du cinéma à l'Université Paris VIII).

Directrice : Martine Thérouanne

Délégué Général : Jean-Marc Thérouanne

Lieux de projection[modifier | modifier le code]

Entre 1995 et 2005, les projections des films ont été effectuées au Cinéma Club, un cinéma situé au sud de Vesoul qui ne comptait que cinq salles. Depuis 2005, elles se déroulent au Majestic - Espace des Lumières, un vaste multiplexe disposant de 10 salles[5].

Les cérémonies d'ouverture et de clôture, ainsi que les séances proposées aux scolaires, se déroulent au théâtre Edwige-Feuillère et également à l'espace Villon. Il existe aussi des séances décentralisées en Haute-Saône à l'espace Mélies de Lure, à l'espace Molière de Luxeuil-les-bains, au Cinémavia de Gray et au ciné-foyer de Dampierre-sur-Salon.

Espace festif du Festival : La Bambouseraie[modifier | modifier le code]

La Bambouseraie, espace festif et convivial attenant au cinéma Majestic, propose une restauration pour les festivaliers et les invités. On y organise également toutes les soirées festives d'après projections. La Bambouseraie permet aux festivaliers et intervenants du festival de partager des instants privilégiés.

Programmation[modifier | modifier le code]

Un festival en plusieurs sections[modifier | modifier le code]

Chaque année, Le Festival présente environ 100 films qui se déclinent en plusieurs sections :

  • « Visages des cinémas d'Asie contemporains » qui permet de découvrir les films les plus récents en première internationale, européenne ou française (dont les sections -compétition fiction- et -documentaire-).
  • Section thématique qui change chaque année
  • Hommage(s) à un professionnel du cinéma
  • Regard sur la cinématographie d'un pays
  • Jeune public
  • Japanimation
  • Avant-premières

Compétition longs-métrages de fiction et documentaires[modifier | modifier le code]

17 films inédits en France dont 9 films de fiction inédits (c’est-à-dire : ne pas avoir encore trouvé de distributeur en France) et 8 documentaires. Les films, des sections compétitions « longs métrages de fiction » et « documentaires », doivent être le reflet des toutes dernières nouvelles tendances qui se dégagent. Pour être en compétition au FICA, il faut être présenté en première française, européenne ou internationale. Les réalisatrices et réalisateurs en compétition sont présents pour défendre leur film.

  • Compétition longs métrages de fiction inédits en France : chaque année, le comité de sélection reçoit de plus en plus de films. Il n’en a été retenu que 9, l'objectif étant de faire découvrir un talent ou d'en confirmer un autre. Que de rencontres, que de contacts à établir, à entretenir, que d’heures à visionner, que de notes à écrire, que de déplacements à effectuer pour aboutir à une sélection la plus juste, la plus équilibrée possible et qui satisfasse le public et la critique !
  • Documentaires en Compétition : il est de tradition, pour les sélectionneurs du FICA, de concevoir cette compétition comme un dialogue Orient-Occident. Rien d’étonnant, donc, que certains films documentaires soient des regards d’occidentaux sur l’Asie ou l’œuvre de réalisateurs d’origine asiatique vivant en Occident. Ces films invitent à un voyage transcontinental. Ils sont une photographie du monde tel qu’il est, à un moment donné. Ils permettent aux spectateurs de faire le point et de se repérer dans ce monde en perpétuelle mouvement.

Avant-premières[modifier | modifier le code]

La section avant-premières a pour but de resserrer les liens avec les distributeurs français et de favoriser la diffusion de films en France, en général, et en Bourgogne-Franche-Comté, en particulier.

Distinctions et prix[modifier | modifier le code]

Décernés par les jurys[modifier | modifier le code]

Plusieurs prix sont décernés lors du Festival[6] :

Jury International (créé en 2000)

Le Jury International est composé de plusieurs personnalités issues des cinémas asiatiques.

  • Cyclo d'or, offert par le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté,
  • Grand prix du jury, offert par le FICA
  • Prix du jury, offert par le Conseil Départemental de la Haute-Saône

Jury NETPAC (créé en 2003)

Ce jury est constitué de professionnels du cinéma asiatique

Jury de la Critique (créé en 2014)

Ce jury est constitué de professionnels des médias

  • Prix de la Critique
Jury INALCO (créé en 2004)

Ce jury est constitué d'enseignants, de personnel et d' étudiants de l'INALCO (Institut national des langues et civilisations orientales).

  • Prix INALCO (anciennement Langues O')
  • Coup de cœur INALCO
Jury Guimet (2004 - 2017)

Ce jury est composé du directeur de la section Asie du musée Guimet à Paris et de ses collaborateurs.

  • Prix du musée Guimet
  • Coup de cœur du musée Guimet
Jury Jeune (créé en 2000)

Conçu comme une école du regard, le Jury Jeune est composé de plusieurs dizaines de collégiens, lycéens et étudiants de Haute-Saône qui remettront un prix offert par la Communauté d'Agglomération de Vesoul.

  • Prix du Jury Jeune
Jury Lycéen (créé en 2007)

Il a vu le jour dans le cadre du projet « Lycée Edouard Belin : du FICA de Vesoul au Festival de Cannes ». Il est composé de plusieurs dizaines de membres du lycée Edouard Belin.

  • Prix du Jury Lycéen
Jury des Exploitants (créé en 2018)

Ce jury marque la volonté de promouvoir le cinéma d’auteur asiatique dans les salles de Bourgogne Franche-Comté. Il les films de la section « Avant-premières ». L’objectif est de favoriser la diffusion du film primé dans les salles de Franche-Comté.

  • Prix des Toiles d'Or

Prix du public (créé en 1995)[modifier | modifier le code]

Le public est invité à voter pour son film coup de cœur parmi les films en compétition. Le prix du public long métrage de fiction, offert par la Ville de Vesoul, et le prix du public du film documentaire, offert par la Communauté d’Agglomération de Vesoul, sont remis lors de la Cérémonie de clôture au Théâtre Edwige Feuillère de Vesoul.

  • Prix du public pour un long-métrage de fiction
  • Prix du public pour un film documentaire


Un Cyclo d'or d'honneur (créé en 2004) est offert par la communauté d'agglomération de Vesoul et la ville de Vesoul.

Autour du Festival[modifier | modifier le code]

Actions culturelles[modifier | modifier le code]

Dans le but de toucher un plus large public et d’élargir l’audience du FICA au-delà des cercles cinéphiles, des actions culturelles sont organisées en amont du Festival telles que :

  • Organisation d'une journée colloque
  • Organisation de conférences sur le FICA dans diverses structures (universités, établissements scolaires, Chambre de Commerce et d’Industrie de Franche-Comté, etc.)
  • Participation à des colloques, à des ouvrages
  • Mise en place d’expositions ayant trait à l’Asie dans les lieux culturel de Vesoul et son agglomération
  • Actions à destination des publics empêchés (public dans l’impossibilité matérielle de se déplacer lors du Festival ; Maison d'arrêt, centre hospitalier, foyer-logement, etc.)

Ces actions culturelles ont pour objectif d’amener un nouveau public a priori non captif au Festival, ou donner des clés de compréhension à un futur public.

Actions de sensibilisation[modifier | modifier le code]

  • En partenariat avec les réseaux AAMI70 (Gray, Lure, Luxeuil-les-Bains, Saint-Loup/Semouse et Vesoul), l’Espace Villon de Vesoul, les associations de quartier, l’association Haut-Saônoise d’Accompagnement des Migrants : Organisation de projections et de rencontres avec les professionnels du cinéma.
  • En partenariat avec l’éducation Nationale : Organisation de journées d’immersion et de séances scolaires (dès la maternelle) pour découvrir des cinématographies venues d’ailleurs et ainsi s’ouvrir au monde (rencontres, ateliers, contes, expositions, etc.)
  • Projets pédagogiques en partenariat avec les lycées de spécialité audiovisuelle et de sections hôtelières de toute la région Bourgogne-Franche-Comté.
  • Sensibilisation à la culture de l'image.
  • En partenariat avec l’INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales) : Constitution d’archives sonores et visuelles.

Journée professionnelle[modifier | modifier le code]

Durant la semaine du festival, a lieu une rencontre des acteurs du monde du cinéma au niveau régional. Cette table ronde réunit les directeurs de festivals et les exploitants de la grande région Bourgogne-Franche-Comté, les distributeurs des films en avant-première et en compétition pour le prix des Exploitants, et les organisateurs du FICA.

Aménagements et décorations dans la ville[modifier | modifier le code]

Les traditionnels kakemonos rouges ornant les rues de la ville de Vesoul, annoncent la venue du Festival, au cœur de l'hiver. Les V'bus de l'agglomération véhiculent l’image du festival en arborant de magnifiques visuels. Les affiches du FICA dans les abribus, les sucettes et colonnes Morris jalonnent la ville et se parent des couleurs de l'Asie.

Pays participants[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Festival international des cinémas d'Asie », sur http://www.cinemas-asie.com/ (consulté le )
  2. « Présentation du FICA de Vesoul », sur https://fica-vesoul.inalco.fr (consulté le )
  3. a et b « Festival des cinémas d’Asie de Vesoul » Le Blog d'Ecran Noir », sur ecrannoir.fr (consulté le )
  4. a et b « Vesoul : le triomphe de « Jinpa » », sur L'Est républicain, (consulté le ).
  5. « Lieux de projection », sur http://www.cinemas-asie.com/ (consulté le )
  6. « Prix décernés », sur http://www.cinemas-asie.com/ (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]