Jānis Lūsis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lūsis.
Jānis Lūsis
Image illustrative de l'article Jānis Lūsis
Jānis Lūsis en 2011.
Informations
Disciplines Lancer du javelot
Période d'activité 1957-1976
Nationalité Drapeau : Lettonie Letton
Naissance (78 ans)
Lieu Jelgava
Taille 1,81 m
Poids 91 kg
Club A.S.C. Riga
Entraîneur Valentin Mazzalatis
Records
Ancien détenteur du record du monde
Distinctions
Élu au Temple de la renommée de l'IAAF en 2014
Palmarès
Jeux olympiques 1 1 1
Championnats d'Europe 4 0 0

Jānis Lūsis, né le 19 mai 1939 à Jelgava en Lettonie, est un ancien athlète letton, lanceur de javelot et champion olympique. Au niveau international, il représentait l'Union soviétique. Il est nommé commandeur de l'Ordre des Trois Étoiles de Lettonie en 1999[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Lūsis a grandi pendant la Seconde Guerre mondiale. Son père a été abattu peu après la fin de la guerre par des pillards de l'Armée rouge. Sa carrière de lanceur de javelot a commencé en 1957 et a duré jusqu'en 1976. Il a participé à quatre éditions des Jeux olympiques d'été. Son premier grand succès a été son titre européen en 1962 qui fut suivi par trois autres (1966, 1969 et 1971).

Aux Jeux olympiques de 1964 à Tokyo, il remportait la médaille de bronze. Quatre ans plus tard, aux Jeux de Mexico, il devenait champion olympique. Aux Jeux olympiques de 1972 à Munich, l'Ouest-Allemand Klaus Wolfermann le battait de deux centimètres au terme d'un duel légendaire. Quatre ans plus tard, aux Jeux de Montréal, Lūsis terminait encore huitième pour ses derniers jeux.

Il a également détenu plusieurs fois le record du monde du lancer du javelot, la dernière fois en 1972 avec un jet à 93,80 m. Après la fin de sa carrière, il est devenu entraîneur dans sa discipline de prédilection. Il s'est marié avec la championne olympique du lancer du javelot de 1960, Elvīra Ozoliņa. Leur fils, Voldemārs Lūsis, a pris part aux Jeux olympiques d'été de 2000 et 2004.

En 2014, il est intronisé au Temple de la renommée de l'IAAF[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'été[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe d'athlétisme[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (lv) « Par apbalvošanu ar Triju Zvaigžņu ordeni un ordeņa Goda zīmi », sur vestnesis.lv, (consulté le 26 décembre 2016)
  2. (en)« Twelve athletics legends inducted into IAAF Hall of Fame », sur iaaf.org, (consulté le 11 novembre 2014)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Reportage de Noël Couedel intitulé Lusis et les 100 M. dans le no 40 du 27 juillet 1972 de L'Équipe Athlétisme magazine incluant 3 photos de l'athlète.

Liens externes[modifier | modifier le code]