Miklós Németh (athlétisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l'homme politique, voir Miklós Németh.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Németh.
Dans le nom hongrois Németh Miklós, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Miklós Németh, où le prénom précède le nom.
Miklós Németh
Informations
Disciplines Lancer du javelot
Nationalité Drapeau : Hongrie Hongrois
Naissance (71 ans)
Palmarès
Jeux olympiques 1

Miklós Németh (né le 23 octobre 1946 à Budapest) est un athlète hongrois, d'1,83 m et de 88 kg en 1976, champion olympique du lancer du javelot, en améliorant à cette occasion le record du monde détenu par Wolfermann[1]. Il est le fils de Imre Németh lui-même champion olympique au lancer du marteau en 1948.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1975, le lanceur hongrois réalise la meilleure performance mondiale avec 91,38 m devant Hannu Siitonen (Finlande) et Ferenc Paragi (Hongrie)[2].

En 1977, il réalise également le meilleur jet au plan mondial, soit 94,10 m, devant son compatriote Paragi et le finlandais Siitonen [3).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Performance
1970 Universiade Turin 1er 81,94 m
1972 Jeux olympiques Munich 7e 81,98 m
1974 Championnats d'Europe Rome 7e 81,06 m
1976 Jeux olympiques Montréal 1er 94,58 m
1977 Coupe du monde des nations Düsseldorf 3e 80,82 m
1978 Championnats d'Europe Prague 7e 83,58 m
1980 Jeux olympiques Moscou 8e 82,40 m
  • Sportif de l'année en Hongrie en 1976

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Miroir Sprint, nouvelle série, n°2 du 4 août 1976 : résultat de la finale en page 75 et 2 photos de l'athlète lors du concours en page 77 de Henri et Marcel Besson.
  2. Journal L’Équipe paru fin décembre 1975 incluant un panorama mondial et européen de l'athlétisme masculin 1975 commenté par Alain Billouin.

3. L'Equipe, édition de fin décembre 1977 consacrée au panorama mondial masculin commenté par Robert Parienté et Alain Billouin.

Liens externes[modifier | modifier le code]