Ivana Trump

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trump et Famille Trump.
Ivana Zelníčková
Description de cette image, également commentée ci-après

Ivana Zelníčková en 2007.

Nom de naissance Ivana Marie Zelníčková
Naissance (68 ans)
Gottwaldov
Nationalité Tchèque
Américaine (depuis 1988)
Profession
Mannequin, designer
Conjoint
Alfred Winklmayr (1971–1976)
Donald Trump (1977–1992)
Riccardo Mazzucchelli (1995–1997)
Rossano Rubicondi (2008–2009)
Descendants

Ivana Zelníčková, née le , à Gottwaldov (Tchécoslovaquie), aujourd'hui Zlín (République tchèque), est une personnalité mondaine et médiatique américaine d'origine tchèque. Ancienne mannequin, elle est notamment célèbre pour avoir été, durant quinze ans, l'épouse de l'homme d'affaires Donald Trump, devenu depuis président des États-Unis.

Mariages et enfants[modifier | modifier le code]

Ivana Trump a été mariée quatre fois et a eu trois enfants.

Elle a dirigé, au sein du groupe Trump, le casino Trump Taj Mahal d'Atlantic City[1].

Télévision[modifier | modifier le code]

Celebrity Big Brother[modifier | modifier le code]

Le 8 janvier 2010 elle entre dans Celebrity Big Brother 7, soit 6 jours après les 11 autres candidats (dont l'actrice de Dynastie Stephanie Beacham, l'acteur américain Stephen Baldwin, la mannequin Nicola Tappenden ou encore l'ancien footballeur Vinnie Jones), au Royaume-Uni. Le 22 janvier elle est sélectionnée face à Sisqo et Stephen et est sauvée par le public, avant d'être éliminée 3 jours avant la finale, le 27 janvier.

L'isola dei famosi[modifier | modifier le code]

Elle est invitée du 17 au 20 mars 2010 à L'isola dei famosi 7 (une télé réalité italienne) sur l'île, où d'autres célébrités vivent jusqu'à leur élimination. Elle retrouve ensuite sur le plateau de L'île des célébrités son ancien époux, Rossano. En 2008, lors de la sixième saison, son mari Rossano Rubicondi fait partie des candidats. Il est le neuvième éliminé, mais le onzième à quitter l'île (à la suite de deux abandons). Pendant son séjour il trompe sa femme avec Belén Rodríguez (une autre participante), ce qui conduit à leur divorce[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sarah Ellison, « Les golden girls de Trump », Vanity Fair n°44, mars 2017, pages 94-101.
  2. http://articles.nydailynews.com/2009-12-19/gossip/17943138_1_ivana-trump-donald-trump-estate-in-palm-beach

Liens externes[modifier | modifier le code]