Iasses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire image illustrant le Moyen Âge
Cet article est une ébauche concernant l’histoire et le Moyen Âge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Jászság (pays jász) sur la carte de la Hongrie d'aujourd'hui.

Les Iasses (en hongrois : Jászok ; en roumain : Iași) étaient des mercenaires alains qui apparaissent au XIIIe siècle dans la Hongrie médiévale. Des comtés leur seront octroyés par le roi Béla IV dans un territoire situé à l'est de Buda, le Jászság, autour de Jászberény, ainsi que dans la principauté vassale de Moldavie, où la capitale de leur comté, Aski, apparaît sous le nom de Civitas Iassiorum, en roumain Iași. Probablement peu nombreux, ils y sont rapidement assimilés aux populations locales et se fondent parmi les Hongrois ou les Roumains[1]. En Moldavie, le nom Alani pour désigner le territoire n'est plus utilisé après l'installation du voïvode Bogdan en 1342, ce qui indique que les Iasses avaient déjà disparu. En Hongrie, une église franciscaine est érigée à Jászberény en 1474 afin de convertir au catholicisme les Iasses chrétiens byzantins, et c'est en partie en conséquence de cette conversion qu'en l'espace d'un siècle, ils perdent leur langue et s'assimilent aux populations environnantes[2].

Les Ossètes du Caucase, jadis appelés Osses ou Asses, sont de proches parents des anciens Iasses, car eux aussi descendent des Alains. Comme les Scythes de l'Antiquité, les Alains étaient de langue iranienne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nathalie Kálnoky : Des princes scythes aux capitaines des Iasses : Présence iranienne dans les chroniques médiévales et des privilèges des peuples auxiliaires militaires, L'Harmattan, Paris, 2006. Titre de la Revue : Droit et cultures [cote INIST : 24217], no 52.
  2. (hu) Ildikó Katalin Pap, « A jászok » (version du 12 mars 2005 sur l'Internet Archive), JATE BTK Országos Tudományos Diákköri Konferencia 1999 (« Faculté des sciences humaines de l'université Attila József, conférence (biannuelle) nationale des cercles étudiants scientifiques 1999 »).

Bibliographie[modifier | modifier le code]