Henri Chalet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henri Chalet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Henri Chalet est un musicien français né à Paris en 1983, chef de chœur principal et directeur de la Maîtrise Notre-Dame de Paris, ancien chef de chœur du Jeune Chœur de Paris et organiste titulaire des grandes orgues de Notre-Dame de Versailles de 2000 à 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri Chalet fait ses études au Conservatoire national supérieur de musique de Paris et au Conservatoire national supérieur de musique de Lyon[1] dans les classes d’écriture et de direction. Il y obtient de nombreux prix : direction de chœur, harmonie, contrepoint

Le jeune chœur de Paris[modifier | modifier le code]

En 2010, Laurence Equilbey lui transmet la direction de son ensemble « le jeune chœur de Paris » au département supérieur pour Jeunes Chanteurs du conservatoire à rayonnement régional de Paris.

Il collabore ainsi avec différents orchestres (Orchestre du Festival de Budapest dirigé par Ivan Fischer, Ensemble Intercontemporain dirigé par Susanna Mälkki, Orchestre des Champs-Élysées dirigé par Philippe Herreweghe…) et artistes : tant classique (Sabine Devieilhe, Marie-Nicole Lemieux, Natalie Dessay, Jean-François Zygel, Philippe Cassard, René Jacobs…) que pop (AaRON, Florent Marchet, Camille, Gaëtan Roussel…).

En parallèle de ce poste et en début de carrière, il assure la direction artistique de la Maîtrise de Saint Christophe de Javel à Paris et il est régulièrement appelé à préparer le chœur de l’orchestre de Paris.

Henri Chalet commence également à collaborer avec la Maîtrise Notre-Dame de Paris. Il y entre comme assistant de Lionel Sow en 2008, puis succédant à ce dernier, il est nommé sur concours chef de chœur principal en 2014.

Il en est depuis 2017 aussi le Directeur de la Maîtrise[2],[3].

La Maîtrise Notre-Dame de Paris[modifier | modifier le code]

Avec la Maîtrise Notre-Dame de Paris[4], il coordonne toute la musique de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, avec 35 professeurs[5], afin de remplir les trois missions qui sont :

  • l’école de chant et ses 160 élèves et étudiants qui sont en formation professionnelle, suivis par environ 35 professeurs[6] ;
  • l'animation de plus de 1000 offices par an ;
  • une saison de concerts à la cathédrale et hors les murs[7].  

Avec la Maîtrise Notre-Dame de Paris, il monte de grands monuments de la musique sacrée tels que les Vêpres de la Vierge de Monteverdi[8],[9], la Passion selon saint Matthieu de Jean-Sébastien Bach, la La Création de Joseph Haydn, le Requiem de Wolfgang Amadeus Mozart, le Requiem allemand de Johannes Brahms, la Missa solemnis de Ludwig van Beethoven, la Messe de Igor Stravinsky, le Dernier Évangile de Thierry Escaich, les Vêpres de Philippe Hersant

Il est également chef invité par des formations européennes : Muziekgebouw d’Amsterdam, Tchaikovsky Hall de Moscou[10], Clare College de Cambridge, Philharmonie du Luxembourg, Chœur de la Radio de Budapest[11], …).

Il collabore aussi avec des chefs tels que Leonardo García Alarcón, Sir Roger Norrington, David Reiland, John Nelson, Sofi Jeannin, Gustavo Dudamel, Raphaël Pichon.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thierry Hillériteau, « Henri Chalet, le chantre du renouveau des chœurs d'enfants », sur Le Figaro, (consulté le ).
  2. « Les équipes | Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris », sur msndp (consulté le ).
  3. Michel Roubinet, « Les 150 ans du Cavaillé-Coll de Notre-Dame - Hommage des cinq organistes et de la Maîtrise – Compte-rendu (orgue) », sur concertclassic.com, (consulté le ).
  4. « L'ASSOCIATION | Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris », sur msndp (consulté le )
  5. Eric Le Mitouard, « Paris : l’appel à l’aide de la maîtrise de Notre-Dame », sur Le Parisien, (consulté le ).
  6. « Les professeurs | Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris », sur msndp (consulté le ).
  7. « LES CONCERTS | Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris », sur msndp (consulté le ).
  8. « Monumentales Vêpres de Monteverdi en la Cathédrale Notre-Dame de Paris - Actualités - Ôlyrix », sur Olyrix.com, (consulté le ).
  9. Charlotte Saulneron, « Le talent de la jeunesse avec les Vêpres de la Vierge à Notre-Dame », sur ResMusica, (consulté le ).
  10. « Duruflé Ubi Caritas » (consulté le ).
  11. (en-US) « Sapszon Season ticket / 2 », sur radiomusic.hu (consulté le ).