Chef de chœur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la musique classique
Cet article est une ébauche concernant la musique classique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

Dans la musique classique, un chef de chœur est un musicien chargé de préparer et de coordonner le chant des différents pupitres d'un chœur ou d'une chorale, en vue d'exécuter une œuvre musicale. Il peut être assisté dans son travail par des chefs de pupitre.

Le mot cantor (chantre en latin médiéval) est plutôt utilisé en Allemagne et en Autriche, sous la forme Kantor, pour désigner celui qui dirige une « chapelle musicale ». Il s'agit donc du maître de chapelle (ou « maître de chœur ») d'une église. Le plus connu d'entre eux est certainement Jean-Sébastien Bach, Kantor de l'église Saint-Thomas de Leipzig, au XVIIIe siècle.

De nos jours, lorsque l'œuvre doit être interprétée a cappella ou accompagnée d'un petit nombre d'instruments réunis pour l'occasion, la direction musicale est normalement assurée par le chef de chœur ; lorsque l'œuvre doit être interprétée avec un orchestre, la direction musicale de l'ensemble ainsi formé, est généralement assurée par le chef d'orchestre.

Parmi les chefs de chœur célèbres actuellement ou bien exerçant ou ayant exercé un rôle important dans la musique vocale, on peut citer Patrick Marie Aubert, Philippe Caillard, Michel Corboz, Laurence Equilbey, Eric Ericson, John Eliot Gardiner, Jacques Grimbert, Philippe Herreweghe, Sofi Jeannin, Arthur Oldham, Michel Piquemal, John Rutter, Jean Sourisse et Joël Suhubiette.

Plusieurs parmi eux comme Michel Corboz, John Eliot Gardiner, Philippe Herreweghe, Yannis Pouspourikas ou Karl Richter sont aussi chefs d'orchestre, même s'ils se sont longtemps spécialisés dans la musique avec chœur.

Formation[modifier | modifier le code]

La direction de chœur est une discipline récente : beaucoup des chefs de chœur professionnels en exercice ne sont pas diplômés, car les classes et les diplômes sont apparus progressivement depuis les années 1980. La première classe de direction de chœur supérieure a été créée en 1979 au Conservatoire national supérieur de musique de Lyon et confiée à Bernard Tétu. Actuellement il existe une quarantaine de classes de direction de chœur, principalement dans les CRR (conservatoires à rayonnement régional) et Pôles sup (pôles supérieurs)[1], qui délivrent des diplômes certifiant la formation suivie (DEM, DNOP ou DE).

Les chefs de chœur amateurs qui souhaitent se former le font le plus souvent lors de stages pendant les congés.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]