Helmut Rohde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Helmut Rohde
Illustration.
Helmut Rohde, en 1975.
Fonctions
Ministre fédéral de l'Éducation et de la Science d'Allemagne

(3 ans et 9 mois)
Chancelier Helmut Schmidt
Prédécesseur Klaus von Dohnanyi
Successeur Jürgen Schmude
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Hanovre (Reich allemand)
Date de décès (à 90 ans)
Parti politique SPD
Diplômé de Université de Göttingen
Profession Journaliste

Helmut Rohde
Ministres fédéraux de la Science d'Allemagne

Helmut Rohde, né le à Hanovre, et mort le [1]est un homme politique allemand, membre du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) et ancien ministre fédéral de l'Éducation entre 1974 et 1978.

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Après ses études secondaires, il doit effectuer son service du travail, puis il est enrôlé dans la Wehrmacht et sert jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Fait prisonnier de guerre, il est libéré en 1947 et commence alors à travailler comme à travailler comme rédacteur à la Deutsche Presse-Agentur. Il renonce à cet emploi trois ans plus tard afin de reprendre ses études, obtenant son Abitur en 1953. Il est alors embauché comme attaché de presse au ministère des Affaires sociales du Land de Basse-Saxe et occupe ce poste jusqu'en 1957.

Vie politique[modifier | modifier le code]

Il adhère au SPD en 1945 et entre au Bundestag douze ans plus tard, comme député fédéral de Basse-Saxe. En 1969, il devient secrétaire d'État parlementaire au ministère fédéral du Travail et de l'Ordre social dans la première coalition sociale-libérale de Willy Brandt. À la suite de la démission de Brandt et son remplacement par le ministre fédéral des Finances, Helmut Schmidt, Helmut Rohde est nommé ministre fédéral de l'Éducation et de la Science le .

À ce poste, il échoue à faire adopter sa réforme de l'enseignement professionnel, ce qui le conduit à remettre sa démission au mois de . Le chancelier accède à sa requête le 16 du même mois, à l'occasion d'un important remaniement ministériel. Il est désigné un an plus tard vice-président du groupe SPD au Bundestag et le reste jusqu'aux élections de 1983. Il accomplit alors un dernier mandat de quatre ans, se retirant de la vie politique en 1987.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1],

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

-