Dorothee Wilms

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wilms.

Dorothee Wilms
Illustration.
Dorothee Wilms (gauche), en 1989.
Fonctions
Ministre fédérale des Relations intra-allemandes

(3 ans, 10 mois et 6 jours)
Chancelier Helmut Kohl
Prédécesseur Heinrich Windelen
Successeur Wolfgang Schäuble (Intérieur)
Ministre fédérale de l'Éducation et de la Science

(4 ans, 5 mois et 8 jours)
Chancelier Helmut Kohl
Prédécesseur Björn Engholm
Successeur Jürgen Möllemann
Biographie
Date de naissance (89 ans)
Lieu de naissance Grevenbroich, Allemagne
Parti politique CDU
Diplômé de Université de Cologne
Profession Chercheuse

Dorothee Wilms
Ministres fédéraux de la Science d'Allemagne
Ministres fédéraux des Relations avec la RDA d'Allemagne

Dorothee Wilms, né le à Grevenbroich, est une femme politique allemande membre de l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU).

Elle fut ministre fédérale de l'Éducation d'Allemagne de l'Ouest dans la coalition noire-jaune d'Helmut Kohl entre 1982 et 1987, puis ministre fédérale des Relations intra-allemandes jusqu'en 1991.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1950, elle passe son Abitur, puis entreprend des études supérieures de sciences économiques, politique sociale et sociologie à l'université de Cologne, qu'elle achève en 1954 avec un diplôme d'économiste. Deux ans plus tard, elle se voit décerner un doctorat de sciences politiques.

Elle commence à travailler dès 1953 comme associée de recherche sur les questions de jeunesse et la formation professionnelle à l'institut d'économie allemande de Cologne. Elle renonce à cet emploi vingt ans plus tard, puis est nommée directrice de l'agence de recherche pour le développement de la politique éducative et sociale en 1977, un poste qu'elle occupe pendant cinq ans.

Depuis 1992, elle occupe la présidence du conseil d'administration de la fondation Bundeskanzler-Adenauer-Haus.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Comme membre de la CDU[modifier | modifier le code]

Elle adhère à l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) en 1961, et est désignée coordinatrice fédérale adjointe en 1974 pour deux ans. En 1986, elle est élue membre du comité directeur de la CDU de Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

Aujourd'hui, elle est membre de droit du conseil d'administration de la fondation Konrad Adenauer.

Au niveau institutionnel[modifier | modifier le code]

Élue députée fédérale au Bundestag en 1976, elle est désignée coordinatrice du groupe CDU/CSU quatre ans plus tard. Le , Dorothee Wilms est nommé ministre fédérale de l'Éducation et de la Science dans la coalition noire-jaune d'Helmut Kohl.

Cinq ans plus tard, , elle devient ministre fédérale des Relations intra-allemandes, étant la première femme à occuper ce poste. Du fait de la réunification allemande, ce ministère est dissous lors de la formation du premier gouvernement de l'Allemagne réunifiée, le .

Elle retourne alors siéger au Bundestag, mais ne se représente pas au scrutin de 1994. Elle est depuis retirée de la vie politique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]