Annette Schavan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Annette Schavan
Annette Schavan, en 2013.
Annette Schavan, en 2013.
Fonctions
Ministre fédérale de l'Éducation et
de la Recherche d'Allemagne
Chancelier Angela Merkel
Gouvernement Merkel I et II
Prédécesseur Edelgard Bulmahn
Successeur Johanna Wanka
Ministre de l'Éducation et des Sports
du Bade-Wurtemberg
Ministre-président Erwin Teufel
Günther Oettinger
Gouvernement Teufel II, III et IV
Oettinger I
Prédécesseur Marianne Schultz-Hector
Successeur Helmut Rau
Biographie
Date de naissance (62 ans)
Lieu de naissance Jüchen (RFA)
Parti politique CDU
Diplômé de Université Heinrich Heine
de Düsseldorf

Annette Schavan
Ministres fédéraux de l'Éducation et de la Recherche d'Allemagne

Annette Schavan, née le à Jüchen, est une femme politique allemande, membre de l’Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU).

Elle est nommée en 1995 ministre de l'Éducation du Bade-Wurtemberg dans la grande coalition d'Erwin Teufel, qui la maintient en poste durant dix ans. Élue vice-présidente fédérale de la CDU en 1998, son nom est évoqué comme candidate à la présidentielle de 2004, puis elle entre au Bundestag un an plus tard. Peu après, elle devient ministre fédérale de l'Éducation et de la Recherche dans la grande coalition d'Angela Merkel, un portefeuille qu'elle se voit de nouveau confié en 2009, à la suite de la formation d'une coalition noire-jaune. Elle annonce sa démission au début de l'année 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Elle obtient son Abitur en 1974, puis suit des études supérieures de théologie catholique, de philosophie et de sciences de l'éducation, tout d'abord à Bonn, puis à Düsseldorf. Elle obtient un doctorat de philosophie en 1980 à l'université Heinrich Heine de Düsseldorf.

En 1980, elle devient secrétaire à la c pour enfants surdoués Cusanuswerk. Elle occupe ce poste pendant quatre ans avant d'être nommée chef de la formation extrascolaire des jeunes au vicariat général d'Aix-la-Chapelle jusqu'en 1987. Quatre ans plus tard, elle devient directrice de la fondation Cusanuswerk.

Depuis 2009, Annette Schavan est professeur honoraire à l'université libre de Berlin. Le , son titre de docteur lui est retiré en raison d'un plagiat dans sa thèse sur Personne et conscience soutenue en 1980[1].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Bien que née à Jüchen, elle a passé la majeure partie de son enfance à Neuss.

Elle est célibataire et de confession catholique. De 1994 à 2005, elle fut vice-présidente du Comité central des catholiques allemands (ZdK).

Vie politique[modifier | modifier le code]

Au sein de la CDU[modifier | modifier le code]

Elle a commencé son activité politique à Neuss en 1975 comme présidente de la Junge Union, l'organisation de jeunesse de l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU). En 1987, elle est élue présidente de la Frauen Union, organisation des femmes de la CDU, mais n'occupe ce poste qu'un an.

Elle intègre le comité directeur régional du parti dans le Bade-Wurtemberg en 1996, puis est élue vice-présidente fédérale deux ans plus tard. Le , elle n'est pas réélue à ce poste.

Au niveau institutionnel[modifier | modifier le code]

Annette Schavan lors du gala célébrant le 50e anniversaire de l'Observatoire européen austral.

Localement[modifier | modifier le code]

Elle est élue au conseil municipal de Neuss en 1982 et y siège jusqu'en 1984.

Le , elle est nommée ministre de l'Éducation et des Sports du Bade-Wurtemberg. Reconduite l'année suivante, elle voit ses compétences étendues à la jeunesse. Elle est élue députée au Landtag du Bade-Wurtemberg en 2001 et maintenue dans ses fonctions gouvernementales. En 2004, son nom a été évoquée pour une candidature à la présidentielle du 23 mai, ou pour succéder à Erwin Teufel, ministre-président du Bade-Wurtemberg alors sur le départ. Un vote consultatif des adhérents de la CDU régionale a cependant montré qu'elle ne disposait pas d'un soutien assez fort au sein de la base, contrairement à Günther Oettinger.

Carrière fédérale[modifier | modifier le code]

Elle est élue députée fédérale au Bundestag lors des élections du 18 septembre 2005. Le 22 novembre suivant, Annette Schavan devient ministre fédérale de l'Éducation et de la Recherche dans la grande coalition d'Angela Merkel. Elle est réélue le , et reconduite le 28 octobre dans la nouvelle coalition noire-jaune.

En 2010, elle se dit opposée à la constitution d'une coalition noire-verte, sur le modèle de Hambourg, parce que la CDU/CSU « a plus de points communs avec le FDP et le SPD »[2].

Après une affaire de plagiat concernant sa thèse de doctorat, elle annonce sa démission pour le . Elle est alors remplacée par Johanna Wanka.

Elle est depuis ambassadrice de la République fédérale près le Saint-Siège[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Allemagne : une ministre « dégradée », sur lefigaro.fr, 5 février 2013.
  2. (de) Schavan : Plus de points communs avec le FDP et le SPD, Frankfurter Allgemeine Zeitung, le
  3. (de) ambassade d'Allemagne près le Saint-Siège, « Botschafterin Schavan übergibt ihr Beglaubigungsschreiben an Papst Franziskus », sur vatikan.diplo.de, (consulté le 8 septembre 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]