Webb Simpson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Webb Simpson
image illustrative de l’article Webb Simpson
Fiche d'identité
Nom de naissance James Frederick "Webb" Simpson
Date de naissance (33 ans)
Lieu de naissance Raleigh
États-Unis
Taille 1,88 m
Poids 54 kg
Carrière
Passé pro en 2008
Circuit pro Nationwide
PGA
Victoires pro 5
Tournois majeurs
Masters T44: 2012
Open américain Vainqueur (2012)
Open britannique T16: 2011
US PGA CUT: 2011

James Frederick "Webb" Simpson, né le à Raleigh (États-Unis), est un golfeur américain. Professionnel depuis 2008, il évolue sur le PGA Tour.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir longtemps mené lors du Wells Fargo Championship 2012, il termine à la 4e place du tournoi.
En juin 2012, il remporte l'US Open (72 (+2), 73 (+3), 68 (-2), 68 (-2)) devant Michael Thompson et Graeme McDowell lors de la 112e édition à l'Olympic Club de San Francisco[1].

Pour la Ryder Cup 2012 qui eut lieu sur le parcours du Medinah Country Club de Chicago, dans le ‘Fourball’ du vendredi après-midi, Webb Simpson qui fait équipe avec Bubba Watson gagne 5&4 contre la paire européenne Paul Lawrie / Peter Hanson. Toujours associé à Bubba Watson pour le Foursome du samedi matin, les deux compères sont défaits 1up par le duo Justin Rose et Ian Poulter. Dans le Fourball du samedi après-midi contre la paire Justin Rose / Francesco Molinari, avec le même partenaire, Webb gagne 5&4. Avant les duels, il apporte donc 2 points au team US. Dans les simples du dimanche, le capitaine Davis Love III programme Webb Simpson dans la seconde rencontre face à l’anglais Ian Poulter, la défaite sera au rendez-vous 2up et donnera 1 nouveau point pour l’Europe. Son total 2012 sera donc : 4 matches, 2 victoires, 2 défaites.

Le 20 octobre 2013, il remporte le Shriners Hospitals for Children Open au TPC Summerlin de Las Vegas en rendant une carte de 260 (64, 63, 67, 66) à 24 sous le par et empoche 1 080 000 $ de gain.

Après quatre années et demie sans victoire sur le circuit amricain, il remporte un nouveau titre important, le Players Championship, terminant avec un score de 270, soit 18 sous le par total[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Victoires sur le PGA Tour (4)[modifier | modifier le code]

Légende
Majeurs
Playoff de la FedEx Cup
Autre tournoi du PGA Tour
No. Date Tournoi Score victorieux Marge de
victoire
Finaliste(s)
1 21 août 2011 Wyndham Championship –18 (66-65-64-67=262) 3 coups Drapeau : États-Unis George McNeill
2 5 septembre 2011 Deutsche Bank Championship –15 (69-68-64-67=269) Playoff Drapeau : États-Unis Chez Reavie
3 17 juin 2012 US Open
1 (72-73-68-68=281)
1 coup Drapeau : Irlande du Nord Graeme McDowell, Drapeau : États-Unis Michael Thompson
4 20 octobre 2013 Shriners Hospitals –24 (64-63-67-66=260) 6 coups Drapeau : Japon Ryo Ishikawa, Drapeau : États-Unis Jason Bohn
5 13 mai 2018 The Players Championship -18 (66-63-68-73=270) 4 coups Drapeau : États-Unis Xander Schauffele
Drapeau : Afrique du Sud Charl Schwartzel
Drapeau : États-Unis Jimmy Walker

Résultats en playoff[modifier | modifier le code]

No. Année Tournoi Opposant Résultat
1 2011 Zurich Classic of New Orleans Drapeau : États-Unis Bubba Watson Défaite après le deuxième trou de playoff
2 2011 Deutsche Bank Championship Drapeau : États-Unis Chez Reavie Victoire après le deuxième trou de playoff
3 2011 McGladrey Classic Drapeau : États-Unis Ben Crane Défaite après le deuxième trou de playoff

Résultats en Ryder Cup[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]