Arnaud Massy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Massy.

Arnaud Massy
Arnaud Massy, 42 ans, vainqueur du tournoi de golfdes Jeux Interalliés de juillet 1919(devant son compatriote Dauge,le 12 du mois à La Boulie).
Arnaud Massy, 42 ans, vainqueur du tournoi de golf
des Jeux Interalliés de juillet 1919
(devant son compatriote Dauge,
le 12 du mois à La Boulie).
Fiche d'identité
Date de naissance
Lieu de naissance Biarritz (France)
Nationalité française
Date de décès (à 72 ans)
Lieu de décès Étretat (France)
Tournois majeurs
Open britannique Vainqueur 1907
Arnaud Massy, vainqueur du British Open en 1907.
Arnaud Massy le 13 octobre 1913 à Chantilly, pour les championnats de France.
Arnaud Massy, champion de France professionnel à La Boulie en mai 1914.

Arnaud Massy (parfois orthographié Massey), né le 6 juillet 1877 à Biarritz et mort le 16 avril 1950 à Étretat à 72 ans, de 1m76 pour 80kg, est un joueur de golf français, considéré par beaucoup comme le plus grand joueur de l'histoire de ce sport en France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien mousse sur un sardinier à 14 ans, joueur de pelote basque, et caddie, il devint professeur du Golf Club de Paris.

Au Golf du Phare à Biarritz, il rencontre Everard Hambro, un banquier écossais assez bon joueur, qui le fait venir en 1896 au North Berwick New Club, club écossais situé près de Muirfield à l'âge de 19 ans. De 1896 à 1899 il y perfectionne son jeu, devenant professionnel à North Berwick en 1899. il dispute son premier British Open à Hoylake en 1903, année où il épouse Janet Punton Henderson, alors opératrice téléphonique.

Il fait ses débuts dans ce sport en France en 1902. Durant le premier conflit mondial, il est victime d'un grave accident. Malgré tout il reprendra la compétition[1].

C'est en 1906, au golf de Paris, devenu depuis La Boulie, que se déroule le premier championnat international de France Omnium. Il est remporté par Arnaud Massy, qui va récidiver en 1907, 1911 et 1925. Massy est le premier Européen non britannique à remporter l'Open britannique. Vainqueur en 1907, il reste le seul Français à avoir remporté le tournoi et pu brandir le Claret Jug, une aiguière en argent remise au vainqueur.

Le 19 décembre 1907, il bat en défit singulier sur les links de Deal James Braid, champion de Grande-Bretagne professionnel[2] (match play).

En 1910, il publie le Golf[3], premier livre significatif sur ce sport en France. Écrit en français, il a été traduit en anglais et diffusé en Grande-Bretagne.

En 1913, Arnaud Massy participe à la première des rencontres entre les États-Unis et la France, que celle-ci remporte.

Sa carrière est interrompue par la Première Guerre mondiale, où il est blessé lors de la bataille de Verdun en 1916.

Durant les années 1920, il est professionnel au club de La Nivelle (Saint-Jean de Luz), puis à celui de Chantaco à quelques kilomètres de là (sans oublier pour autant La Boulie, en région parisienne). Il participe à l'époque à quelques tournois professionnels aux États-Unis, où il parvient notamment à dominer Bobby Jones, le créateur du Masters.

Gaucher à ses débuts, devenu droitier, il dispute son dernier British Open en 1930, à Hoylake. Au décès de son épouse en 1935, il part au Maroc pour devenir professionnel à Marrakech, ainsi que conseiller technique du roi.

Il est enterré au cimetière de Newington à Édimbourg. Le 23 février 2013, en présence du Consul Général de France à Édimbourg et Glasgow et de François Illouz vice-président de la Fédération française de golf, un hommage lui est rendu localement avec une nouvelle stèle en son nom à l’endroit où il repose, avec sa femme et l’une de ses trois filles, après avoir vécu ses dernières années dans un relatif dénouement sur le sol français.

Victoires importantes[modifier | modifier le code]

  • Victoire française contre les États-Unis, en 1913
  • Jeux interalliés : 1919 individuel (devant son compatriote Dauge, à La Boulie le 12 juillet)[4]
  • Jeux interalliés : 1919 par équipe, face aux Américains
  • Open de France (Grand Omnium de) : 1906, 1907, 1911, 1925 (et champion de France 1906 -première édition, à La Boulie-, 1907, 1911 et 1925 -à 48 ans-)
  • Champion de France professionnel de Golf à La Boulie, en mai 1914
  • Open britannique : 1907 (à Hoylake, au Royal Liverpool Golf Club, sous des pluies intenses et par grand vent, premier étranger et premier européen continental à remporter l'épreuve insulaire)
  • Open de Belgique : 1910
  • Open d'Espagne : 1912
    • vice-champion de France en 1910 (derrière l'anglais Braid)
    • 4e des Championnats de France en 1913 (et premier français, derrière trois anglais)[5]
    • 5e du British Open en 1905, à Saint-Andrews
    • 6e du British Open en 1906, à Saint-Andrews

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Miroir des sports, 9 décembre 1920, p.356.
  2. La Vie au grand air, 4 janvier 1908, p.11.
  3. le Golf, éd. P. Lafitte, 1910, (ASIN B001BWLIJ8)
  4. La Vie au grand air, 15 août 1919, p.28.
  5. La Vie au grand air, 25 octobre 1913, p.900-901.

Liens externes[modifier | modifier le code]


Arnaud Massy en 1920.