HMS Leviathan (1790)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir HMS Leviathan.
HMS Leviathan
Image illustrative de l'article HMS Leviathan (1790)
Plan du Leviathan.

Classe classe Courageux
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Lancement 9 octobre 1790
Statut démoli en 1848
Caractéristiques techniques
Longueur 52,5 m
Maître-bau 14,6 m
Tirant d'eau 6,3 m
Caractéristiques militaires
Armement 74 canons

Le HMS Leviathan est un vaisseau de ligne de troisième rang de 74 canons lancé le 9 octobre 1790 et en service dans la Royal Navy jusqu'en 1848.

Conception et construction[modifier | modifier le code]

Le Leviathan est construit comme une copie du vaisseau français Courageux[1] capturé en 1761 par la Royal Navy. Construit à Chatham, à partir de mai 1782, il est lancé le 9 octobre 1790. Long de 52,5 m et large de 14,6 m, son tirant d'eau est de 6,3 m[2].

L'armement principal du navire comporte 28 canons de 32 livres, 28 canons de 18 livres et 18 canons de 9 livres[1]. S'ajoute à ces canons, deux caronades de 32 et 6 caronades de 18[1].

Service actif[modifier | modifier le code]

Le 1er juin 1794, il participe à la bataille du 13 prairial an II et capture le vaisseau français America[3].

Le 9 novembre 1798, il participe à la capture de Minorque (en) au sein de l'escadre de John Thomas Duckworth[4].

Le 30 août 1805, il rejoint le blocus de Cadix avec les autres vaisseaux de l'amiral Calder[5]. À la bataille de Trafalgar, il fait partie de la colonne menée par l'amiral Nelson sur le HMS Victory et capture le navire espagnol San Agustín.

Il est converti en ponton en 1816, puis vendu et détruit en 1848[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Monaque 2005, p. 339
  2. a et b Lavery 2003, p. 180
  3. Bernard Quintin et Danielle Quintin, Dictionnaire des capitaines de vaisseau de Napoléon,‎ (ISBN 2-901952-42-9), p. 95
  4. Smith 1998, p. 141
  5. Monaque 2005, p. 158

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Brian Lavery, The Ship of the Line, vol. 1 : The Development of the Battlefleet 1650-1850, Conway Maritime Press,‎ (ISBN 0-85177-252-8)
  • Rémi Monaque, Trafalgar : 21 octobre 1805, Tallandier,‎ (ISBN 2-84734-236-2)
  • (en) Digby Smith, The Greenhill Napoleonic Wars Data Book : Actions and Losses in Personnel, Colours, Standards and Artillery, 1792-1815, Greenhill Books,‎ (ISBN 1-85367-276-9)