Malacca (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Malacca.
Malacca
Bandar Melaka
Image illustrative de l'article Malacca (ville)
Administration
Pays Drapeau de la Malaisie Malaisie
État Malacca
Maire Yusof Bin Jantan
Démographie
Population 455 300 hab. (2009)
Densité 1 503 hab./km2
Géographie
Coordonnées 2° 12′ 20″ N 102° 15′ 39″ E / 2.2056, 102.260832° 12′ 20″ Nord 102° 15′ 39″ Est / 2.2056, 102.26083
Superficie 30 300 ha = 303 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Malaisie

Voir sur la carte administrative de Malaisie
City locator 14.svg
Malacca
Liens
Site web http://www.mbmb.gov.my/
Melaka et George Town, villes historiques du détroit de Malacca *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Bldgs along Melaka river akin to Venice.JPG
Pays Drapeau de la Malaisie Malaisie
Type Culturel
Critères (ii) (iii) (iv)
Superficie 39 ha
Zone tampon 134 ha
Numéro
d’identification
1223
Zone géographique Asie et Pacifique **
Année d’inscription 2008 (32e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Malacca (jawi : ملاك بندراي برسجاره, Melaka Bandaraya Bersejarah) est la capitale de l'état malais de Malacca. C'est le plus ancien port de Malaisie, fondé vers 1400. Elle a longtemps joué un important rôle stratégique du fait de sa position dans le détroit de Malacca.

La ville est le chef-lieu d'un des trois district de l'état : Central Melaka.

Histoire[modifier | modifier le code]

Malacca était au début du XVIe siècle la capitale-métropole d’un État dont l’influence se faisait sentir jusqu’à l’extrême limite de l’archipel indonésien. La ville était peuplée de 100 000 à 200 000 habitants. La majeure partie de la population de Malacca se composait de Malais de la classe laborieuse (y compris des esclaves). Elle comprenait également des résidents étrangers : des Tamouls, des Javanais, des Chinois. Le commerce extérieur constituait le revenu principal du sultanat de Malacca. Un système complexe de taxation différenciait les bateaux en provenance de l’ouest et de l’est. Les taxes douanières représentaient 90 % des revenus du sultanat. Les sultans prenaient part aussi au commerce : ils possédaient des bateaux qui faisaient le va-et-vient entre Malacca et la côte indienne du golfe du Bengale. Vers 1500, Malacca était un des points stratégiques du commerce maritime asiatique, par ses liens avec la Chine et avec l’Indonésie orientale et aussi l’Inde, le golfe Persique et la mer Rouge, là où il y avait d’autres États marchands petits et compacts, comme le Yémen sur la mer Rouge et Ormuz dans le golfe Persique.

En 1511, Afonso de Albuquerque conquiert la ville en expulsant le Sultan Mahmud Shah (en). Après la prise de Malacca, les Portugais se firent des alliés au sein de la communauté marchande de la ville : des Tamouls, ou des Kélings, marchands renommés. C’est par l’intermédiaire des Kélings, qu’Albuquerque et son représentant à Malacca, cherchèrent à établir des contacts dans d’autres lieux du littoral du golfe de Bengale, dans les îles de l’Asie du Sud-Est et en Extrême-Orient. Des bateaux se rendirent à Martaban en Birmanie, à Pulicat au sud-est de l’Inde, aux Moluques… Ces expéditions se poursuivirent jusqu’en 1518. De ces expéditions, naquit peu à peu le système des carreiras (routes maritimes du commerce de la royauté) reliant les ports asiatiques comme Pulicat et Malacca, ou Malacca et Chittagong (au Bengale). Malacca restera durant 130 ans sous domination portugaise.

En 1641 elle tombe finalement sous le contrôle des Pays-Bas, puis en 1824 elle devient propriété britannique, comme tout le reste de la péninsule Malaise.

Elle n'est redevenue malaise qu'au moment de l'indépendance, en 1956.

Géographie[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

La ville est desservie par l'aéroport international de Malacca.

Vues[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :