Financière Agache

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Financière Agache est une société holding spécialisée dans le luxe et contrôlée par le Groupe Arnault, qui détient une participation majoritaire dans la holding Christian Dior SA, maison-mère de Christian Dior Couture et de LVMH.

Historique[modifier | modifier le code]

Financière Agache est une émanation de Frères Willot. À l'origine, Bernard Arnault était propriétaire d'une partie de cette holding par l'intermédiaire de Férinel. L'imbrication des entreprises (donc Boussac) reprises par les frères Willot, les multiples dissolutions, rachats, prises de participations constituent le point de départ de la Holding Agache-Willot.

De 1978 à 1989, la disparition du groupe Boussac, et la reprise de la Société foncière et financière Agache-Willot alimentent un feuilleton à rebondissements. En 1984, Bernard Arnault rachète une partie de cette holding, et crée Financière Agache[1]. L'accord définitif est conclu en 1989, avec l'appui du ministre des Finances, Laurent Fabius[2]. La holding Financière Agache se diversifie dans différents secteurs[3], mais principalement dans le luxe avec Louis Vuitton Moët Hennessy[4],[5], s'ajoutant à Christian Dior, qui était détenue par Boussac, et à la nouvelle maison de haute couture Christian Lacroix créée en 1987[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bellet 2014, Le Monde.
  2. 1989, Le Monde.
  3. de la Baume 1995, Libération.
  4. Rédaction 1988, Le Monde.
  5. Greenhouse, The New York Times.
  6. Rédaction 1987, Le Monde.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Par date de parution.

  • Rédaction, « La Financière Agache (Dior) crée une nouvelle maison de haute couture », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  • Rédaction, « Le groupe Financière Agache devient le principal actionnaire de Moët-Hennessy Louis Vuitton », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  • (en) Steven Greenhouse, « Pivotal Figure Emerges In Moet-Vuitton Feud », The New York Times,‎ (lire en ligne).
  • Rédaction, « Dix ans de promesses », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  • Renaud de la Baume, « La Financière Agache se pique aux jeux . La participation dans la PME Cryo traduit l'intérêt croissant pour le multimédia », Libération,‎ (lire en ligne).
  • Harry Bellet, « La nef des fauves », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  • Airy Routier, L’Ange Exterminateur : la vraie vie de Bernard Arnault, Albin Michel, Paris, 2003.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sites externes[modifier | modifier le code]