Greenlandien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Greenlandien

Notation RGF q4a
Niveau Étage / Âge
Époque / Série
- Période / Système
-- Érathème / Ère
Holocène
Quaternaire
Cénozoïque

Stratigraphie

DébutFin
Point stratotypique mondial 0,0117 MaPoint stratotypique mondial 0,0082 Ma

Le Greenlandien est le premier des trois étages géologiques de l'Holocène. Il s'étend de 11 700 ans à 8 236 ans avant l'an 2000[1],[2],[3],[4]. La définition de cet étage, ainsi que celle des deux autres étages de Holocène, le Northgrippien et le Meghalayen, a été proposé en 2012[5] et ratifié en 2018 par la Commission internationale de stratigraphie[6].

Base du Greenlandien[modifier | modifier le code]

Le point stratotypique mondial (PSM) définissant la base du Greenlandien et de l'Holocène (ratifié en 2008) est un échantillon du North Greenland Ice Core Project, site de forage près du centre du Groenland aux coordonnées de 75° 06′ N, 42° 19′ O. Le PSM marque les premières indications de réchauffement climatique à la fin de la phase froide du Dryas récent[7],[8].

Chronozones (1982)[modifier | modifier le code]

(années « calibrées BP »)[9]

Subdivisions (2018)[modifier | modifier le code]

L'Holocène a été subdivisé par la Commission internationale de stratigraphie en trois étages[1],[2],[3],[4] :

  • le Greenlandien, s'étendant de 11700 à 8236 avant l'an 2000 ;
  • le Northgrippien, s'étendant de 8236 à 4250 avant l'an 2000 ;
  • le Meghalayen, s'étendant de 4250 avant l'an 2000 à aujourd'hui.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Martin G. Head, « Formal subdivision of the Quaternary System/Period: Present status and future directions », Quaternary International, vol. 500,‎ , p. 21-51 (DOI 10.1016/j.quaint.2019.05.018).
  2. a et b (en) M. Walker, M. J. Head, M. Berkelhammer, S. Björck, H. Cheng, L. Cwynar, D. Fisher, V. Gkinis, A. Long, J. Lowe, R. Newnham, S. Olander Rasmussen et H. Weiss, « Formal ratification of the subdivision of the Holocene Series/Epoch (Quaternary System/Period): two new Global Boundary Stratotype Sections and Points (GSSPs) and three new stages/subseries », Episodes, vol. 41, no 4,‎ (DOI 10.18814/epiiugs/2018/018016).
  3. a et b (en) « Subcommission on Quaternary Stratigraphy -- Major divisions », sur http://quaternary.stratigraphy.org/ (consulté le 10 août 2020).
  4. a et b (en) « Global Boundary Stratotype Section and Points », sur http://www.stratigraphy.org/.
  5. (en) M. J. C. Walker, M. Berkelhammer, S. Björck, L. C. Cwynar, D. A. Fisher, A. J. Long, J. J. Lowe, R. M. Newnham, S. O. Rasmussen et H. Weiss, « Formal subdivision of the Holocene Series/Epoch: a Discussion Paper by a Working Group of INTIMATE (Integration of ice‐core, marine and terrestrial records) and the Subcommission on Quaternary Stratigraphy (International Commission on Stratigraphy) », Journal of Quaternary Science, vol. 27, no 7,‎ (DOI 10.1002/jqs.2565).
  6. (en) « IUGS E-Bulletin No. 143 - June 2018 », sur http://iugs.org/
  7. (en) « GSSP Table - All Periods », sur http://www.stratigraphy.org/.
  8. (en) M. J. Head et P. L. Gibbard, « Formal subdivision of the Quaternary System/Period: Past, present, and future », Quaternary International, vol. 383,‎ , p. 4-35 (DOI 10.1016/j.quaint.2015.06.039).
  9. Périodes classiques de l’Holocène en Europe (d'après Blytt & Sernander in De-Beaulieu, Striae, 1982), Changements climatiques et leur impact sur les populations passées, Département de paléoclimatologie & paléoenvironnements marins / E.P.H.E. lire en ligne