Northgrippien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Northgrippien

Notation RGF q4b
Niveau Étage / Âge
Époque / Série
- Période / Système
-- Érathème / Ère
Holocène
Quaternaire
Cénozoïque

Stratigraphie

DébutFin
Point stratotypique mondial 0,0082 MaPoint stratotypique mondial 0,0042 Ma

Paléogéographie et climat

Contexte géodynamique

Le Northgrippien est le deuxième des trois étages de l'Holocène. Il s'étend de 6236 à [1],[2],[3],[4]. Le Northgrippien est encadré par deux épisodes ponctuels de chute relative des températures, à l'intérieur de l'époque globalement tempérée de l'Holocène.

Historique[modifier | modifier le code]

La définition de cet étage, ainsi que celle des deux autres étages de l'Holocène, le Greenlandien et le Méghalayen, a été proposée en 2012[5] et ratifiée en 2018 par la Commission internationale de stratigraphie[6],[7].

Chronologie[modifier | modifier le code]

L'Holocène a été subdivisé par la Commission internationale de stratigraphie en trois étages[1],[2],[3],[4] :

  • le Greenlandien, de 11 700 à 8 236 ans AP (avant l'an 2000) ;
  • le Northgrippien, de 8 236 à 4 250 ans AP (avant l'an 2000) ;
  • le Méghalayen, de 4 250 ans AP (avant l'an 2000) à aujourd'hui.

Stratotype[modifier | modifier le code]

Le point stratotypique mondial (PSM) définissant la base du Northgrippien est une carotte de glace collectée par le North Greenland Ice Core Project (NorthGRIP ou NGRIP), sur un site de forage situé près du centre du Groenland dont les coordonnées sont 75° 06′ N, 42° 19′ O. Le PSM, provenant du forage NGRIP1, représente la chute ponctuelle des températures enregistrée lors de l'événement climatique de 8200 BP[8],[9].

Diagramme des températures durant l'Holocène

Climat[modifier | modifier le code]

Après la chute relative des températures liée à l'événement climatique de 8200 BP, le climat se réchauffe à nouveau et atteint les plus hautes températures enregistrées au cours de l'Holocène. La première partie du Northgrippien correspond ainsi à l'optimum climatique de l'Holocène, malgré quelques fluctuations mineures au cours de la période. Vers , l'événement climatique de 4200 BP s'accompagne d'une nouvelle chute ponctuelle des températures, qui vient mettre un terme au Northgrippien et ouvre le Méghalayen.

L'optimum climatique de l'Holocène entraine des variations dans les masses d'air et un déplacement des zones de précipitations par rapport à la période actuelle. L'extension des calottes glaciaires polaires est alors à son minimum enregistré durant l'Holocène.

Paléofaune[modifier | modifier le code]

Megatherium americanum, paresseux géant (4 t)

Le paresseux géant Megatherium americanum, un des plus grands mammifères terrestres connus, qui pouvait peser jusqu'à 4 tonnes et mesurer jusqu'à 6 m de longueur de la tête à la queue, a disparu en Argentine vers
Le grand cerf Megaloceros giganteus a disparu dans l'Oural et la Sibérie occidentale vers

Préhistoire[modifier | modifier le code]

Le Northgrippien est la période durant laquelle de nombreuses régions du monde passent d'une économie de prédation à une économie de production fondée sur l'agriculture et l'élevage, ce qui marque ainsi leur entrée dans le Néolithique. Seules six à huit régions de la planète sont considérées comme ayant inventé indépendamment l'agriculture. Partout ailleurs, techniques et modes de vie se sont diffusés de proche en proche à partir des premiers foyers agricoles. À la fin du Northgrippien, peu de régions d'Eurasie ont encore un mode de vie de chasseurs-cueilleurs.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Martin G. Head, « Formal subdivision of the Quaternary System/Period: Present status and future directions », Quaternary International, vol. 500,‎ , p. 21-51 (DOI 10.1016/j.quaint.2019.05.018).
  2. a et b (en) M. Walker, M. J. Head, M. Berkelhammer, S. Björck, H. Cheng, L. Cwynar, D. Fisher, V. Gkinis, A. Long, J. Lowe, R. Newnham, S. Olander Rasmussen et H. Weiss, « Formal ratification of the subdivision of the Holocene Series/Epoch (Quaternary System/Period): two new Global Boundary Stratotype Sections and Points (GSSPs) and three new stages/subseries », Episodes, vol. 41, no 4,‎ (DOI 10.18814/epiiugs/2018/018016).
  3. a et b (en) « Subcommission on Quaternary Stratigraphy -- Major divisions », sur http://quaternary.stratigraphy.org/ (consulté le 10 août 2020).
  4. a et b (en) « Global Boundary Stratotype Section and Points », sur http://www.stratigraphy.org/.
  5. (en) M. J. C. Walker, M. Berkelhammer, S. Björck, L. C. Cwynar, D. A. Fisher, A. J. Long, J. J. Lowe, R. M. Newnham, S. O. Rasmussen et H. Weiss, « Formal subdivision of the Holocene Series/Epoch: a Discussion Paper by a Working Group of INTIMATE (Integration of ice‐core, marine and terrestrial records) and the Subcommission on Quaternary Stratigraphy (International Commission on Stratigraphy) », Journal of Quaternary Science, vol. 27, no 7,‎ (DOI 10.1002/jqs.2565).
  6. (en) « IUGS E-Bulletin No. 143 - June 2018 », sur http://iugs.org/
  7. (en) « Collapse of civilizations worldwide defines youngest unit of the Geologic Time Scale », sur http://www.stratigraphy.org/.
  8. (en) « GSSP Table - All Periods », sur http://www.stratigraphy.org/.
  9. (en) M. J. Head et P. L. Gibbard, « Formal subdivision of the Quaternary System/Period: Past, present, and future », Quaternary International, vol. 383,‎ , p. 4-35 (DOI 10.1016/j.quaint.2015.06.039).

Article connexe[modifier | modifier le code]