Gouvernement Filali II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gouvernement Filali II

Monarchie constitutionnelle

Description de l'image defaut.svg.
Premier ministre Abdellatif Filali
Formation
Fin
Durée 2 ans, 6 mois et 13 jours
Composition initiale

Le gouvernement Filali II est le 23e gouvernement du Maroc depuis son indépendance en 1955, il est formé le et remplacé le par le gouvernement Filali III[1].

Formation[modifier | modifier le code]

Le , le gouvernement Filali I est dissous et est remplacé par un nouveau gouvernement comportant 35 portefeuilles.

Composition[modifier | modifier le code]

Portefeuille Nom Parti
1 Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Abdellatif Filali
Ministres
2 Ministre d'État Moulay Ahmed Alaoui
3 Ministre d'État à l'Intérieur et à l'Information Driss Basri
4 Ministre de la justice Abderrahmane Amalou UC
5 Ministre des Finances et des Investissements extérieurs Mohamed Kabbaj
6 Ministre de l'Agriculture et de la Mise en valeur agricole Hassan Abouyoub
7 Ministre de la Pêche maritime et de la Marine marchande El Mostapha Sahel
8 Ministre des Travaux publics Abdelaziz Meziane Belfkih
9 Ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement Driss Alaoui M'Daghri
10 Ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat Driss Jettou
11 Ministre des Habous et des Affaires islamiques Abdelkebir M'Daghri Alaoui
12 Ministre de l'Énergie et des Mines Abellatif Guerraoui
13 Secrétaire général du gouvernement Abdessadek Rabii
14 Ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Privatisation et des Établissements de l'État Abderrahmane Saïdi
15 Ministre des Affaires culturelles Abdellah Azmani UC
16 Ministre chargé des Relations avec le Parlement Abdeslam Baraka UC
17 Ministre de la Santé publique Ahmed Alami
18 Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique Driss Khalil
19 Ministre de l'Éducation nationale Rachid Belmokhtar
20 Ministre des Transports Said Ameskane MP
21 Ministre des Postes et des Télécommunications Hamza Kettani UC
22 Ministre de la Jeunesse et des Sports Ahmed Mezyane
23 Ministre de l'Emploi et des Affaires sociales Amine Demnati
24 Ministre de l'Habitat Said Fassi UC
25 Ministre du Tourisme Mohamed M'hammedi Alaoui UC
26 Ministre de la Formation professionnelle Abdessalam Beroual
27 Ministre de l'Environnement Noureddine Benomar Alami
28 Ministre du Commerce extérieur Mohamed el-Alami
29 Ministre délégué auprès du Premier ministre Abderrahman Sbaï
30 Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Affaires administratives Messaoud Mansouri MP
31 Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de l'Incitation de l'Économie Mohamed Hama
32 Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Droits de l'Homme Mohamed Ziane UC
33 Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de l'Habitat Lamine Benomar PND
34 Secrétaire d'État aux Affaires étrangères et à la Coopération Taïeb Fassi-Fihri
35 Sous-secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Affaires des Marocains résidant à l'étranger Lahcen Gaboune PND
36 Sous-secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des relations avec l'Union du Maghreb arabe Abdelaziz Messioui UC

Remaniement ministériel[modifier | modifier le code]

Le , outre son portefeuille de la Justice, Abderrahmane Amalou est nommé ministre chargé des Droits de l'Homme à la suite de la démission de Mohammed Ziane[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Historique des gouvernements marocains
  2. [PDF] « Dahir n°1-96-23 du 9 kaada 1416 (29 mars 1996) mettant fin aux fonctions de Mohamed Ziane », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 4370,‎ , p. 169 (lire en ligne)