Goiás (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville du Brésil
Cet article est une ébauche concernant une ville du Brésil.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Goiás
Surnom : "Cidade de Goiás"
Image illustrative de l'article Goiás (ville)
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Microrégion du Rio Vermelho
État Goiás Goiás
Maire Professora Selma Bastos
Code postal 76600-000
Fuseau horaire UTC-3
Démographie
Gentilé vila-boense ou goiano
Population 24 727 hab.[1] (2010)
Densité 8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 15° 56′ 02″ Sud 50° 08′ 24″ Ouest / -15.93389, -50.14
Altitude 496 m
Superficie 310 801,8 ha = 3 108,018 km2
Divers
Date de fondation
1727
Localisation
Localisation de Goiás sur une carte
Localisation de Goiás sur une carte

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
Goiás

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
Goiás

Goiás est une ville brésilienne de l'État de Goiás. Sa population était estimée en 2010 à 24 727 habitants (IBGE).

La ville a été reconnue en 2001 par l'UNESCO comme élément du Patrimoine Historique et Culturel de l'Humanité, en raison de son architecture baroque particulière, de ses traditions culturelles séculaires et de la nature exubérante de la région.

Ce fut la capitale de l'État de même nom jusqu'en 1937, date à laquelle cette fonction fut transférée à la ville nouvelle de Goiânia.

Histoire[modifier | modifier le code]

Goiás ou aussi Goiás Velho « Vieux Goiás » fut fondée par le bandeirante Bartolomeu Bueno da Silva sous le nom de Villa Boa de Goyaz.

Maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2009 2012 Márcio Caiado PP  

Religion[modifier | modifier le code]

Le diocèse de Goiás a été créé en 1745. Son évêque actuel est Monseigneur Eugène Rixen (depuis 1998).

  1. IBGE