Dimítris Dimitriádis (auteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dimítris Dimitriádis
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Δημήτρης ΔημητριάδηςVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Dimítris Dimitriádis (en grec : Δημήτρης Δημητριάδης, parfois appelé Dimitri Dimitriadis) est un auteur dramatique, poète et traducteur grec né à Thessalonique en 1944.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa première pièce, Le Prix de la révolte au marché noir, a été montée en 1968 par Patrice Chéreau[1]. Plusieurs de ses œuvres ont été mises en scène par Anne Dimitriadis, Stefanos Lazaridis, Yannis Houvardas ou Yannis Kokkos.
. Il est beaucoup plus connu en France qu'en Grèce[2] Dimitris Dimitriadis a également traduit en grec de nombreux auteurs comme Kostas Axelos, Honoré de Balzac, Georges Bataille, Maurice Blanchot, Georges Courteline, Marguerite Duras, Eschyle, Euripide, Jean Genet, Witold Gombrowicz, Bernard-Marie Koltès, Molière, Gérard de Nerval, William Shakespeare, Tennessee Williams[2]...

Œuvres[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les 40 ans du Théâtre de la Commune » (consulté le 15 octobre 2009)
  2. a et b Dimitra Kondylaki, « Dimitris Dimitriadis ou Le désir du texte », First published in Revue Piissi, 26 (2005), 226-230, (consulté le 15 octobre 2009)
  3. Ton plus extrême désir, Le Miel des Anges