Dimítris Dimitriádis (auteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dimítris Dimitriádis (en grec : Δημήτρης Δημητριάδης, parfois appelé Dimitri Dimitriadis) est un auteur dramatique, poète et traducteur grec né à Thessalonique en 1944.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa première pièce, Le Prix de la révolte au marché noir, a été montée en 1968 par Patrice Chéreau[1]. Plusieurs de ses œuvres ont été mises en scène par Anne Dimitriadis, Stefanos Lazaridis, Yannis Houvardas ou Yannis Kokkos.
. Il est beaucoup plus connu en France qu'en Grèce[2] Dimitris Dimitriadis a également traduit en grec de nombreux auteurs comme Kostas Axelos, Honoré de Balzac, Georges Bataille, Maurice Blanchot, Georges Courteline, Marguerite Duras, Eschyle, Euripide, Jean Genet, Witold Gombrowicz, Bernard-Marie Koltès, Molière, Gérard de Nerval, William Shakespeare, Tennessee Williams[2]...

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le Vertige des animaux avant l'abattage, Besançon, France, trad. Armando Llamas, Olivier Goetz (el), Les Solitaires Intempestifs, coll. « Mousson d'été », , 120 p. (ISBN 2-84681-013-3)
  • Léthé, Bruxelles, Belgique, trad; par Dominique Grandmont (el), Éditions La Lettre volée, , 72 p. (ISBN 978-2873171797)
  • Je meurs comme un pays (trad. Michel M. Volkovitch Modèle:Gr), Besançon, France, trad. Michel M. Volkovitch (el), Les Solitaires Intempestifs, coll. « Fiction/Blanche », , 48 p. (ISBN 2-84681-097-4)
  • Phaéton, Besançon, France, trad. Michel M. Volkovitch (el), Les Solitaires Intempestifs, coll. « Bleue », , 80 p. (ISBN 978-2-84681-260-3)
  • La Ronde du carré, Besançon, France, trad. Claudine Galea, Dimitra Kondylaki (el), Les Solitaires Intempestifs, coll. « Bleue », , 240 p. (ISBN 978-2-84681-262-7)
  • Homériade, Besançon, France, trad. Michel M. Volkovitch (el), Les Solitaires Intempestifs, coll. « Bleue », , 104 p. (ISBN 978-2-84681-261-0)
  • Chrysippe, Besançon, France, trad. Michel M. Volkovitch (el), Les Solitaires Intempestifs, coll. « Bleue », , 88 p. (ISBN 978-2-84681-259-7)
  • Insenso, Stroheim, Saint-Gély-du-Fesc, France, Éditions Espaces 34, , 120 p. (ISBN 978-2847050592)
    Trad. (el): Insenseo par Constantin Bobas et Robert Davreu, Stroheim par Dimitra Kondylaki et Christophe Pellet
    Ouvrage publié avec le soutien du Centre national du livre

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les 40 ans du Théâtre de la Commune » (consulté le 15 octobre 2009)
  2. a et b Dimitra Kondylaki, « Dimitris Dimitriadis ou Le désir du texte », First published in Revue Piissi, 26 (2005), 226-230, (consulté le 15 octobre 2009)