Gigérine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gigérines sur le marché de Velleron

La gigérine, également appelée « pastèque à confiture », gingérine, barbarine, méréville ou citre, est une variété de la pastèque (Citrullus lanatus), de la famille des Cucurbitaceae.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Elle produit un fruit, qui n'est pas comestible cru, mais uniquement cuit sous forme de confiture de pastèques, gelées ou tartes.

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Elle est communément appelée « courge gigerine » ou « courge barbarine » dans le sud de la France, bien qu'elle ne soit pas une courge au sens strict du terme. Elle porte le nom de citres dans l'arrondissement d'Apt, et de mérévilles dans celui de Carpentras[1]. En Espagne ou au Portugal, elle y porte le nom de gila. À Bordeaux, on peut acheter des pastèques à confiture sur les marchés, on les appelle "melons d'Espagne"[1]. En Savoie et dans l'Ain on utilisait à la même époque le mot Engurie (ce mot était d'ailleurs dans le Larousse édition 1900).

Étymologie[modifier | modifier le code]

« Gigérine » est dérivé de Gigéri l'ancien nom de Djidjelli (ou Jijel), de même que « barbarine » est dérivé de Barbarie (voir figue de Barbarie), Gigéri se trouvant en Barbarie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Pierre Saltarelli, op. cit., p. 186

Bibliographie[modifier | modifier le code]