Gendarmerie royale marocaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo.

La Gendarmerie royale est une force armée marocaine chargée des missions de police et placée sous la tutelle du ministère de l'Intérieur et des forces armées royales. Elle est créée par dahir royal le 29 avril 1957 et remplace la gendarmerie française du Maroc.

Gendarmerie Royale
Création 1957
Type Gendarmerie
Siège Drapeau du Maroc Rabat
Langue Arabe, Français
Budget ?
Effectifs 22000 hommes (2012)
Général Hosni Benslimane
Affiliation Ministère de l'Intérieur
Ministère de la Justice
Site web Pas de site internet

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant 1900, le pouvoir de la police se confondait avec le pouvoir administratif. il n'existait à ce moment-là aucun corps constitué de police.

Par décret du 25/4/1927, la force publique est transformée en légion de gendarmerie à compter du 1/1/1928.

En 1956, la gendarmerie dont la mission essentielle comprenait :

  • Cinq compagnies qui sont devenues les Régions de la Gendarmerie Royale
  • Quinze sections qui sont devenues les compagnies de la Gendarmerie Royale
  • Cent trois brigades.

Le décret-loi reprend très largement le décret organique français du 20 mai 1903 et prolonge ainsi l'organisation, les principes d'action et les missions de l'ex-légion dissoute. Depuis octobre 1999, la gendarmerie royale est membre de l'association des polices à statut militaire (FIEP).

Organisation[modifier | modifier le code]

La Gendarmerie Royale fait partie des Forces armées royales. Elle est statutairement militaire et est chargée principalement de veiller à la sûreté et à l'ordre publique.

Son texte législatif de création est le Dahir 1-57-079 du 29 avril 1957.

Elle exerce par la suite son activité dans le cadre du Dahir 1-57-280 du 14 janvier 1958.

Elle est rattachée au Roi du Maroc, chef suprême et chef de l'état-major général des forces armées royales et pour administration et gestion au secrétariat général pour l'administration de la défense nationale qui reçoit délégation du Premier ministre. Elle assure la sécurité du souverain.

Elle relève également :

  • du ministère de la Justice pour l'exercice de la police judiciaire ;
  • du ministère de l'Intérieur pour l'exercice de la police administrative[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et Références[modifier | modifier le code]

  1. Revues trimestrielles de la gendarmerie royales marocaine