Geberit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Geberit
logo de Geberit
illustration de Geberit

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société anonyme de droit suisseVoir et modifier les données sur Wikidata
Action SIX Swiss Exchange (GEBN)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Rapperswil-JonaVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité PlomberieVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.geberit.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Chiffre d'affaires 2 910 000 000 de franc suisse ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Geberit est un groupe suisse spécialisé et leader dans les installations sanitaires.

Fondée en 1874, la société Geberit a connu trois générations de pionniers et d’entrepreneurs qui ont été à l’origine du succès dont bénéficie actuellement la marque Geberit.

Entreprise familiale avant le changement des actionnaires majoritaires début 1997, Geberit est coté en bourse depuis 1999.

Actif sur le plan international et présent dans 41 pays. Le groupe Geberit compte 17 centres de production dans sept pays et emploie 6 100 collaborateurs avec un chiffre d'affaires de 2,2 milliards CHF (2012)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L’histoire de Geberit commence en 1874 lorsque Caspar Melchior Gebert ouvre une plomberie à Rapperswil en Suisse. En 1905, Gebert développe le réservoir de toilette en bois qui sera par la suite breveté. Caspar Gebert décède en 1909 et ses fils Albert et Leo prennent sa suite. Dans les années 1930, l'entreprise commence à utiliser la matière plastique.

En 1953, Heinrich et Klaus Gebert héritent de l’entreprise et la renomme « Geberit ». Deux ans après, la première filiale a été créée à Pfullendorf en Allemagne. En 1956, Geberit se lance dans la production de systèmes d’évacuation des eaux usées et ouvre sa première filiale en France en 1959. En 1977, la société entre sur le marché des installations et des fixations sanitaires.

En 1978, Geberit lance les premières toilettes à bidet[2], mais c'est au Japon que l'entreprise TOTO va populariser le concept deux ans après en 1980. Le succès de ces toilettes sera si grand au Japon qu'en 2004, on estimait qu'elles étaient installées dans plus de la moitié des foyers japonais[3],[4],[5]. Cette popularité au Japon finit par associer le produit à l'image du pays au point qu'on parle communément de "toilettes japonaises".

Plus tard, en 1991, la famille Gebert se retire du management actif et le premier membre externe, Gunter Kelms, est désigné en tant que PDG. Enfin, en 1997, Geberit est racheté par Doughty Hanson, l'un des fonds d'investissement majeurs privés d'Europe et en 1999 l’entreprise entre en bourse[6].

L’année 2001 marque l’ouverture officielle de l’usine de production Geberit AquaClean, un WC avec un jet lavant intégré dont la température peut être ajustée. Cette nouveauté a été avant tout accueillie au Japon où une importance élevée est accordée à l’hygiène corporelle[7].

En , Geberit acquiert l'entreprise finlandaise Sanitec pour 1,4 milliard de dollars[8].

Production[modifier | modifier le code]

Outre les WC lavants, Geberit produit aussi des réservoirs et mécanismes de chasse, des raccordements aux appareils ainsi que des systèmes d’évacuation des eaux usées et d’alimentation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]