Lonza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lonza (homonymie).

Lonza
logo de Lonza

Création 1897 / 1999
Forme juridique Société anonyme
Siège social Bâle
Drapeau de Suisse Suisse
Activité chimie, pharmacie
Filiales Lonza (United States) (d), Lonza (United Kingdom) (d), Lonza (Canada) (d) et Lonza (Germany) (d)
Effectif 9 829 en 2015[1] (11 001 en 2012, 5 984 en 2005)
Site web www.lonza.com

Chiffre d’affaires 3,803 milliards CHF en 2015[1](2,93 milliards CHF en 2008)
Résultat net 277 millions CHF (2015) [1]
Le siège de l'entreprise à Bâle

Lonza group (SWX : LONN, SGX: O6Z) est une entreprise suisse active dans l'industrie chimique et pharmaceutique, en tant que sous-traitant.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée en 1897 à Gampel en Valais, l'entreprise s'installe finalement à Viège en 1909[2]. En 1973, Lonza est absorbée par Alusuisse ce qui aura pour conséquence la naissance en 1990 de la holding Alusuisse-Lonza Group[3] qui deviendra Algroup en 1998. À la suite de la proposition de fusion à trois entre Alcan, Algroup et Pechiney (qui sera finalement refusée par la commission de la concurrence), le conseil d’administration d'Algroup propose le 11 août 1999, la séparation des activités chimie, savon et énergie (Lonza) de celle des activités aluminium et emballage (Alusuisse)[4]. Le 18 octobre 1999, l’assemblée générale extraordinaire d’Algroup approuve la séparation ce qui aboutit à la naissance de Lonza Group. La nouvelle société entrera en bourse la même année[5].

En 2011, l'entreprise suisse rachète Arch, société spécialisée dans les biocides, et qui dispose notamment d'une usine à Amboise dans le Val de Loire[6].

En avril 2016, Lonza annonce son intention d'acquérir Catalent, un concurrent américain, mais ce dernier refusa cette tentative[7]. En août 2016, Lonza annonce l'acquisition de InterHealth Nutraceuticals, entreprise américaine spécialisée dans les ingrédients nutritionnels, pour 300 millions de dollars[8]. En décembre 2016, Lonza annonce acquerir Capsugel, entreprise américaine spécialisée dans les gélules, pour 5,5 milliards de dollars[9],[10]. .

En septembre 2017, Lonza et Sanofi lancent le chantier de leur future usine commune de médicaments biologiques en Suisse, à Viège, devant être opérationnelle d'ici 2020[11]. En octobre 2018, Lonza annonce la vente des ses activités liés aux traitements de l'eau au fonds Platinum Equity pour 630 millions de dollars[12].

Pollution au mercure dans le Grossgrundkanal à Viège[modifier | modifier le code]

En janvier 2014 est révélée une pollution au mercure de la part de Lonza sur des parcelles le long du Grossgrundkanal. L'entreprise a déversé plusieurs tonnes de mercure dans le Grossgrundkanal à Viège entre 1930 et le milieu des années 1970[13]. Le 11 octobre 1979, une émission de Temps présent intitulée "Le Léman : une agonie surveillée" s'interrogeait sur l'augmentation de la concentration mercurielle dans le canal de Turtig et dans le Rhône, où l'entreprise Lonza, notamment, figurait parmi les responsables de la pollution au mercure dans les eaux[14]. Préfinancés par l’entreprise, les travaux d’assainissement des sites pollués débutent en octobre 2017 (terrains habités, zones agricoles, canal), mais la question de la répartition des frais d’assainissement, ainsi que les conséquences sanitaires, sont toujours en discussion[15]. En novembre 2017, le tribunal cantonal valaisan estime que le rapport d’investigation historique de la pollution au mercure doit être rendu public, allant à l'encontre du gouvernement valaisan et de son service de l’environnement[16].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Lonza AG, « Financial Reports (Investor Relations) » (consulté le 11 novembre 2016).
  2. Tobias Bauer, Alusuisse 1888-1988: une histoire coloniale en Valais et dans le monde, Editions d'en bas, (ISBN 9782829001086, lire en ligne)
  3. Maurice Terrettaz, « Alusuisse », sur HLS-DHS-DSS.CH (consulté le 18 octobre 2017)
  4. « L'indépendance du Lonza Group en fait un excellent candidat au mariage », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  5. « Algroup se sépare de Lonza pour se rapprocher de Pechiney et d'Alcan », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  6. Arch Water absorbé par le suisse Lonza, Usine nouvelle, 13 septembre 2011, Stéphane Frachet
  7. Lonza in bid to acquire Catalent, Greg Roumeliotis et Arno Schuetze, Reuters, 13 avril 2016
  8. Lonza va racheter InterHealth Nutraceuticals, Le Figaro, 15 août 2016
  9. Exclusive: Lonza in talks to buy Capsugel for more than $5 billion - sources, Greg Roumeliotis, Reuters, 11 décembre 2016
  10. Lonza to buy U.S. capsule maker Capsugel for $5.5 billion, Reuters, 15 décembre 2016
  11. « Sanofi et Lonza : une usine commune en Suisse », sur FIGARO, (consulté le 18 octobre 2017)
  12. « Lonza sells water care business for $630 mln », sur Reuters,
  13. La pollution au mercure en Valais serait plus grave qu'annoncé, 29 janvier 2014 Radio télévision suisse
  14. Le Léman : une agonie surveillée,11 octobre 1979 de l'émission Temps présent
  15. « Les incertitudes du mercure empoisonnent le Valais », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  16. « Dans l’affaire du mercure, la justice oblige le Valais à publier le rapport de la discorde », Le Temps,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]