Lonza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lonza (homonymie).
Image illustrative de l'article Lonza

Création 1897 / 1999
Forme juridique Société anonyme
Siège social Bâle
Drapeau de Suisse Suisse
Activité chimie, pharmacie
Filiales Lonza (United States) (d), Lonza (United Kingdom) (d), Lonza (Canada) (d) et Lonza (Germany) (d)
Effectif 9 829 en 2015[1] (11 001 en 2012, 5 984 en 2005)
Site web www.lonza.com

Chiffre d’affaires 3,803 milliards CHF en 2015[1](2,93 milliards CHF en 2008)
Résultat net 277 millions CHF (2015) [1]
Le siège de l'entreprise à Bâle

Lonza group (SWX : LONN, SGX: O6Z) est une entreprise suisse active dans l'industrie chimique et pharmaceutique, en tant que sous-traitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée en 1897 à Gampel en Valais, l'entreprise s'installe finalement à Viège en 1909. En 1973, Lonza est absorbée par Alusuisse ce qui aura pour conséquence la naissance en 1990 de la holding Alusuisse-Lonza Group qui deviendra Algroup en 1998. À la suite de la proposition de fusion à trois entre Alcan Algroup et Pechiney (qui sera finalement refusée par la commission de la concurrence), le conseil d’administration d'Algroup propose le 11 août 1999, la séparation des activités chimie, savon et énergie (Lonza) de celle des activités aluminium et emballage (Alusuisse). Le 18 octobre 1999, l’assemblée générale extraordinaire d’Algroup approuve la séparation ce qui aboutit à la naissance de Lonza Group. La nouvelle société entrera en bourse la même année.

En 2011, l'entreprise suisse rachète Arch, société spécialisée dans les biocides, et qui dispose notamment d'une usine à Amboise dans le Val de Loire[2].

En avril 2016, Lonza annonce son intention d'acquérir Catalent, un concurrent américain, ce dernier refusant cette tentative[3]. En août 2016, Lonza annonce l'acquisition de InterHealth Nutraceuticals, entreprise américaine spécialisée dans les ingrédients nutritionnels, pour 300 millions de dollars[4]. En décembre 2016, Lonza annonce acquerir Capsugel, entreprise américaine spécialisée dans les gélules, pour 5,5 milliards de dollars[5],[6]. .

Pollution au mercure dans le Grossgrundkanal à Viège[modifier | modifier le code]

En janvier 2014, est révélée une pollution au mercure de la part de Lonza sur des parcelles le long du Grossgrundkanal. L'entreprise a déversé plusieurs tonnes de mercure dans le Grossgrundkanal à Viège entre 1930 et le milieu des années 1970[7]. Le 11 octobre 1979, une émission de Temps présent intitulée "Le Léman : une agonie surveillée" s'interrogeait sur l'augmentation de la concentration mercurielle dans le canal de Turtig et dans le Rhône, où l'entreprise Lonza notamment, figurait parmi les responsables de la pollution au mercure dans les eaux[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Lonza AG, « Financial Reports (Investor Relations) » (consulté le 11 novembre 2016).
  2. Arch Water absorbé par le suisse Lonza, Usine nouvelle, 13 septembre 2011, Stéphane Frachet
  3. Lonza in bid to acquire Catalent, Greg Roumeliotis et Arno Schuetze, Reuters, 13 avril 2016
  4. Lonza va racheter InterHealth Nutraceuticals, Le Figaro, 15 août 2016
  5. Exclusive: Lonza in talks to buy Capsugel for more than $5 billion - sources, Greg Roumeliotis, Reuters, 11 décembre 2016
  6. Lonza to buy U.S. capsule maker Capsugel for $5.5 billion, Reuters, 15 décembre 2016
  7. La pollution au mercure en Valais serait plus grave qu'annoncé, 29 janvier 2014 Radio télévision suisse
  8. Le Léman : une agonie surveillée,11 octobre 1979 de l'émission Temps présent

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]