Gavin Andresen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gavin Andresen
Gavin Andresen at 2014 Web Summit.jpg
Gavin Andresen
Biographie
Naissance
Domicile
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Site web
Œuvres principales

Gavin Andresen (né Gavin Bell[1]) est le scientifique en chef de la Fondation Bitcoin. Il habite à Amherst, Massachusetts[2],[3].

Après avoir été diplômé de Princeton University en 1988[1], Andresen commence sa carrière en travaillant sur un logiciel de modélisation tridimensionnelle chez Silicon Graphics Computer Systems[4]. En 1996, il co-écrit la spécification VRML 2.0[5], et écrira plus tard le manuel The Annotated VRML 2.0 Reference Manual.

Depuis qu'il a quitté Silicon Valley en 1996, Andresen a travaillé sur une grande variété de projets informatiques. Il a notamment été directeur de la technologie pour une firme de VoIP, et co-fondateur d'une compagnie de jeux en ligne pour les aveugles et leurs amis voyants[4].

En , Forbes cite Andresen: « Bitcoin est conçu pour nous redonner une monnaie décentralisée pour le peuple » et « c'est un peu comme une version améliorée de l'or. »[3]

Il a participé à faire connaître Bitcoin en créant un site web sur lequel il offrait des bitcoins aux visiteurs. C'est ce qu'on appelle un faucet ou robinet à bitcoins en français. Près de 10 000 bitcoins ont été distribués gratuitement jusqu'à sa fermeture en 2012[6].

Andresen a été le développeur en chef pour le projet de monnaie numérique Bitcoin, travaillant à créer une « monnaie pour l'Internet » sécurisée et stable[4]. Il est même allé présenter le projet dans les bureaux de la CIA comme il le déclare dans un tweet de juin 2011[7]. Satoshi Nakamoto, créateur du Bitcoin lui a passé le flambeau en décembre 2010, le même mois où disparait le créateur du Bitcoin. Gavin Andresen n'a néanmoins plus contribué à Bitcoin Core depuis et son accès commit GitHub a été révoqué en . La raison est qu'à cette date il déclara que le créateur du Bitcoin n'était autre que Craig Wright, un personnage peu apprécié par la communauté Bitcoin. Il se rétractera quelques mois plus tard[8]. Il quitte la Fondation Bitcoin en 2017 pour soutenir une autre crypto-monnaie, le Bitcoin Cash.

Andresen a aussi créé ClearCoin, un service de dépôt fiduciaire, qui a fermé le [9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Gavin Andresen » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b Tom Simonite, « The Man Who Really Built Bitcoin », MIT Technology Review, Massachusetts Institute of Technology,‎ (lire en ligne, consulté le 25 août 2014)
  2. « About: Board Members », Bitcoin Foundation (consulté le 6 mars 2014)
  3. a et b « Crypto Currency », Forbes, (consulté le 6 mars 2014)
  4. a b et c « The Future of Payments - Panelists - Bitcoin 2013: The Future of PaymentsMay 17-19, 2013 - San Jose, CA », Bitcoin 2013, (consulté le 6 mars 2014)
  5. « VRML 2.0 »
  6. Benjamin M., « Qui est Gavin Andresen, le scientifique en chef de la Fondation Bitcoin ? », sur Cryptoast, (consulté le 19 mai 2020)
  7. (en) Gavin Andresen, « Tweet de Gavin Andresen », sur Twitter, (consulté le 19 juin 2020)
  8. (en) Gavin Andresen, « Either/or : ignore! », sur Gavin Andresen, (consulté le 19 mai 2020)
  9. « ClearCoin - Bitcoin », En.bitcoin.it (consulté le 6 mars 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]