Gauthier Klauss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gauthier Klauss
Image illustrative de l’article Gauthier Klauss
Gauthier Klauss en 2016
Contexte général
Sport canoë slalom
Biographie
Nom dans la langue maternelle Gauthier Klauss
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Nationalité France
Naissance (34 ans)
Lieu de naissance Épinal (France)
Taille 1,71 m
Poids de forme 65 kg
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 0 0 1
Championnats du Monde 6 0 1
Championnats d'Europe 6 1 1
Championnats de France 3 3 0

Gauthier Klauss, né le à Épinal (Vosges), est un céiste français pratiquant le slalom.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2004, il remporte le premier de ses quatre titres de Champion d’ Europe.

En 2010 et 2011, il remporte successivement les championnats du monde par équipe avec son coéquipier Matthieu Péché en canoë biplace (C2). Lors des JO de Londres 2012, il rate de peu le podium pour finir à la 4e place. Récemment, il remporte la coupe du monde au classement général avec 3 victoires d’étapes, à Augsbourg, Séo d'Urgell et Tacen.

Comme Matthieu Péché, il est étudiant en école de commerce à l'ESC Pau[1]. En 2013, parallèlement à sa carrière de sportif de haut niveau, Gauthier rejoint le dispositif Athlètes SNCF[2] en tant que Chargé de Projet Marketing.

Lors des Jeux olympiques de 2016, il obtient avec Matthieu Péché, la médaille de bronze dans l'épreuve du slalom de canoë-kayak dans la catégorie C2[3].

En 2017, il obtient avec Matthieu Péché le titre de Champion du Monde en canoë biplace (C2) à Pau , France.

En 2018, il remporte la médaille de bronze avec Matthieu Péché lors des Championnats d'Europe. À l'issue de cette compétition qui est la dernière pour eux, il coupent symboliquement leur canoé en deux avec une scie circulaire pour protester contre le retrait de leur discipline des JO et des championnats du monde[4].

Le , il rejoint Matthieu Péché chez Team Vitality en tant que manager pour les équipes Rocket League et Fortnite Battle Royale[5].

Durant les Jeux olympiques 2020 à Tokyo, il est consultant pour Eurosport et commente les épreuves de slalom de canoë-kayak[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde de canoë-kayak slalom[modifier | modifier le code]

Coupe du monde de canoë-kayak slalom[modifier | modifier le code]

La coupe du monde est une compétition constituée de plusieurs étapes qui se déroulent sur la saison. Chaque étape permet de marquer des points par rapport à son classement. Le vainqueur au classement général des étapes remporte l'épreuve.

Championnats d'Europe de canoë-kayak slalom[modifier | modifier le code]

Championnat de France[modifier | modifier le code]

  • 2008 à Cergy Pontoise, Drapeau de la France France
    • Médaille d'argent Médaille d'argent en C2
  • 2010 à Bourg-Saint-Maurice, Drapeau de la France France
    • Médaille d'or Médaille d'or en C2
  • 2013 à L'Argentière La Bessée, Drapeau de la France France
    • Médaille d'argent Médaille d'argent en C2
  • 2014 à Pau, Drapeau de la France France
    • Médaille d'or Médaille d'or en C2
  • 2015 à Pau, Drapeau de la France France
    • Médaille d'argent Médaille d'argent en C2
  • 2016 à Pau, Drapeau de la France France
    • Médaille d'or Médaille d'or en C2

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Matthieu Peche et Gauthier Klauss, étudiants en école de commerce et sportifs de haut niveau », Imagine ton futur (consulté le )
  2. http://athletes.sncf.com/
  3. Yann Bouchez, « JO 2016 - canoë : Gauthier Klauss et Matthieu Péché montent (enfin) sur le podium » sur le Monde, 11 août 2016
  4. « canoë-kayak Championnat d’Europe de slalom / Canoë-kayak : Gauthier Klauss et Matthieu Péché terminent par une médaille lors des Championnats d’Europe », Vosges Matin,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. Etienne Celle, « Gauthier Klauss, médaillé olympique en canoë, rejoint Vitality », sur L'Équipe, 27 novembre 2020 (consulté le 22 août 2021)
  6. « Eurosport déploie son dispositif pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 », sur www.lezappingdupaf.com, (consulté le ).
  7. « Gauthier Klauss et Matthieu Péché décrochent le bronze olympique en canoë biplace », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. Pascal Sidoine, « C2: Deux équipages français sur le podium », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « Gauthier Klauss et Matthieu Péché champions du monde de C2 », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. « Deux podiums pour les Bleus à Prague », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. « Le bronze pour Klauss-Péché », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. « Coupe du monde : le duo Gauthier Klauss-Matthieu Péché en bronze en canoë biplace », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. Décret du 30 novembre 2016 portant promotion et nomination

Liens externes[modifier | modifier le code]