Gaucelm Faidit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gaucelm Faidit
Gaucelm Faidit - BN MS fr 12473.jpg

Gaucelm Faidit
D'après un manuscrit du XIIIe siècle.

Informations générales
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Mouvement

Gaucelm Faidit (vers 1150 - vers 1205) est l'un des troubadours les plus féconds de son temps.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Uzerche dans une famille de petits bourgeois de la région du Limousin. Il prend pour femme une prostituée du nom de Guilhelma Monja, qui l'accompagne dans ses pérégrinations. À l'aise aussi bien dans la langue d'oc que dans la langue d'oïl, il fréquente les plus grandes cours d'Europe, notamment celle de Richard Cœur de Lion à Poitiers et celle de Geoffroy Plantagenêt en Bretagne.

Il aurait pris part à la quatrième croisade (1202 - 1204). Certains historiens disent qu'il serait revenu dans son Limousin natal vers 1203 pour y mourir quelque temps plus tard. Il aurait également voyagé en Provence, Bretagne, Lombardie et Hongrie[1].

Il reste de lui 65 chansons ainsi qu'une dizaine d'autres compositions d'attribution moins certaine. Son sujet de prédilection a été l'amour mais il a également chanté à propos de la quatrième croisade et de l'Orient[1].

En son honneur, le collège d'Uzerche porte son nom.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Encyclopédie Bonneton - Limousin, Paris, éd. Bonneton, 2000

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :