Alegret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alegret (fl. 1145) était un troubadour gascon, contemporain de Marcabru et l'un des plus anciens poètes satiristes connus en langue d'oc[1]. Surtout connu comme interprète des chansons de Bernard de Ventadour[2], il est lui-même l'auteur de compositions originales, dont seuls une tençon et un sirventes (Ara pareisson l'aubre sec) sont aujourd'hui connus[3],[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Catherine Léglu, "Moral and satirical poetry", The Troubadours: An Introduction, Simon Gaunt et Sarah Kay (dir.), Cambridge, Cambridge University Press, 1999. ISBN 0-521-57473-0.
  2. Gérard Zuchetto, Jörn Gruber, Le Livre d'or des troubadours, Les Éditions de Paris, Paris, 1998, p. 27
  3. Camille Chabaneau Biographie des troubadours en langue provençale
  4. Simon Gaunt et Kay, Sarah, "Appendix I: Major Troubadours" (p. 279–291), The Troubadours: An Introduction, Simon Gaunt et Sarah Kay (dir.), Cambridge, Cambridge University Press, 1999. ISBN 0-521-57473-0