Gérald Tenenbaum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tenenbaum.
Gérald Tenenbaum
Description de l'image Gérald-Tenenbaum2004.jpg.
Naissance
Nancy
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Mathématicien
Autres activités
Écrivain
Formation

Gérald Tenenbaum est un mathématicien et écrivain français, né à Nancy le 1er avril 1952.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'École polytechnique, il est professeur de mathématiques à l'Institut Élie Cartan de Nancy de l'Université Henri Poincaré Nancy 1 depuis 1981.

Gérald Tenenbaum est spécialiste de théorie analytique et probabiliste des nombres, et a notamment collaboré avec Paul Erdős. Il est auteur de plus de 150 articles de recherche et d'une demi-douzaine d'ouvrages de mathématiques. Il a reçu le prix Gaston Julia en 1976, la médaille Albert Châtelet d'algèbre et théorie des nombres en 1985 et, conjointement avec Michel Mendès France, le prix Paul Doistau-Émile Blutet de l'information scientifique de l'Académie des sciences en 1999.

Sa vocation scientifique s'accompagne d'un engagement constant pour la littérature sous toutes ses formes : poésie, critiques cinématographiques — notamment pour la revue belge Regards, dans les années 1980 — puis des scénarios de courts et longs métrages. Sans cesser ses recherches mathématiques, il commence à publier des textes littéraires à la fin des années 1990. Son roman L'Ordre des jours, paru en 2008 aux éditions Héloïse d'Ormesson (ÉHO)[1], a reçu la même année le prix Erckmann-Chatrian ; L'Affinité des traces (ÉHO 2012) a été sélectionné par le jury du prix Jean-Giono ; Peau vive (La Grande Ourse 2014) a été sélectionné par le jury du prix Charles Oulmont-Fondation de France et par le jury du prix Écritures & Spiritualités 2015[2]. Enfin, son roman Les Harmoniques, paru aux éditions de l'Aube le 2 février 2017, a été sélectionné par les jurys du Grand prix de la fiction de la Société des gens de lettres[3] et du prix Charles Oulmont-Fondation de France.

Publications[modifier | modifier le code]

Mathématiques[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :