Michel Mendès France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michel Mendès France est un mathématicien français né en 1936, polytechnicien (X 1957), professeur émérite à l’Université de Bordeaux I, professeur associé à l'Université du Québec de Montréal. Il est le fils de Pierre Mendès France, homme d’État et de Lily Mendès France née Cicurel[1]. Il est également le père de Tristan Mendès France et Margot Mendès France. Actuellement à la retraite, il est membre du conseil d'administration de l’Institut Pierre-Mendès-France.

Travaux[modifier | modifier le code]

Ses travaux portent principalement sur la théorie analytique des nombres, sur la théorie de la répartition modulo 1 et les fractions continues, sur la théorie des automates, la complexité et la physique.

  • Les nombres premiers coécrit avec William John Ellison (Hermann, Paris, 1975) est un des grands ouvrages en langue française sur la théorie analytique des nombres premiers (théorie de la fonction ζ de Riemann, théorème de Dirichlet, région sans zéro, fonctions L...).
  • Les Nombres premiers coécrit avec Gérald Tenenbaum (Presses Universitaires de France - coll. Que sais-je ? no 571 - 1997.) et une édition actualisée et augmentée : Les nombres premiers, entre l'ordre et le chaos coécrit avec Gérald Tenenbaum (Dunod, 2011)
  • Il a écrit environ 150 articles dans des journaux scientifiques internationaux.

Outre ses travaux scientifiques, il a publié une dizaine d’articles sur l’art, et a fait plusieurs expositions dans diverses galeries.

Il a également écrit divers livres à propos de l’action de son père.

  • Pierre Mendès France au quotidien, écrit avec Simone Gros (Éditions L’Harmattan, 2004)
  • Lettres à une militante : Correspondance de Laure Aumasson et Pierre Mendès France, écrit avec Huguette Bouchardeau (HB Éditions, Coll. Mémoire à vif, 2004)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]