Frattamaggiore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Frattamaggiore
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Campanie Campanie 
Ville métropolitaine Stemma Città Metropolitana di Napoli.png Naples 
Code postal 80027
Code ISTAT 063032
Code cadastral D789
Préfixe tel. 081
Démographie
Gentilé frattesi
Population 30 108 hab. (31-12-2010[1])
Densité 6 022 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 56′ 00″ nord, 14° 17′ 00″ est
Altitude Min. 44 m
Max. 44 m
Superficie 500 ha = 5 km2
Divers
Saint patron Saint Sosie Martyr
Fête patronale 23 septembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Campanie

Voir sur la carte administrative de Campanie
City locator 14.svg
Frattamaggiore

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Frattamaggiore

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Frattamaggiore
Liens
Site web http://frattamaggiore.asmenet.it/

Frattamaggiore est une ville italienne d'environ 30 500 habitants, située dans la ville métropolitaine de Naples, en Campanie, en Italie méridionale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le centre de Frattamaggiore se trouve à environ 10 km au Nord de celui de Napoli.

La municipalité est limitrophe de Cardito; Crispano; Frattaminore; Grumo Nevano; Sant'Arpino; Arzano.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région fut nommée par les Romains Campanie Felix, la plus fertile de l'Italie à cette époque.

Le territoire de la municipalité est certainement occupé depuis les âges les plus reculés, sous forme de petits établissements humains tributaires d'Atella (città antica) (it).

Après les dévastations Vandales de 455, qui affectèrent toute la région, les atellans bâtirent un château-fort au coeur de ce qui est aujourd'hui Frattamaggiore, en un lieu appelé Fratta.

Autour de ce château s'installa progressivement une petite population, surtout composée de bûcherons, rejoints en 850 par une colonie de misèniens fuyant les incursions des pirates musulmans. De la graine plantée par un peuple dispersé naît une ville nouvelle[2], et débute au Xe siècle la construction de la Basilica di San Sossio (it). Négligé depuis plusieurs siècles, le territoire redevient prospère, comme l'attestent des documents des XIIe et XIVe siècles. Lors de la domination normande la localité fut nommée Fracta Major, pour la différencier du lieu d'habitation de l'antique Atella, renommé Fractapicula, depuis 1890 Frattaminore.

À l'époque du Royaume de Naples la ville se pare de belles demeures et petits palais. Au XVe siècle elle produit des cordages exportés jusqu'en Espagne, ce qui laisse penser que les navires de Christophe Colomb en furent équipés.

À l'époque où règne la Maison de Bourbon-Siciles, l'industrie textile y était florissante, et à la fin du XIXe siècle elle s'élevait au plus haut niveau européen.

En 1901 sont inaugurés l'éclairage électrique public, et un réseau de tramways. En 1902 Frattamaggiore devient officiellement une ville. En 2008 elle reçut la reconnaissance officielle de "Cité d'Art".

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
21 avril 2005 En cours Francesco Russo Parti démocrate  
Les données manquantes sont à compléter.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Arzano, Cardito, Casoria, Crispano, Frattaminore, Grumo Nevano, Sant'Arpino

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés

Personnalités[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Le club de la ville depuis 2011 qui évolue en Ligue Pro Deuxième Division est le Neapolis Frattese.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Page Wikipedia en Italie de la ville

Liens externes[modifier | modifier le code]