Forio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Forio
Vue générale
Vue générale
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Campania.svg Campanie 
Ville métropolitaine Provincia di Napoli-Stemma.svg Naples 
Maire Francesco Del Deo
Code postal 80075
Code ISTAT 063031
Code cadastral D702
Préfixe tel. 081
Démographie
Gentilé Foriani - Panzesi
Population 17 615 hab. (31-12-2015[1])
Densité 1 347 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 44′ 00″ nord, 13° 51′ 00″ est
Altitude 18 m
Superficie 1 308 ha = 13,08 km2
Divers
Saint patron S. Vito (Forio) St Léonard (Panza)
Fête patronale 15 juin 6 novembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Campanie

Voir sur la carte administrative de Campanie
City locator 14.svg
Forio

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Forio

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Forio
Liens
Site web http://www.comune.forio.na.it

Forio ou encore Forio d'Ischia est une commune d'Italie de la ville métropolitaine de Naples dans la région de Campanie. Elle se trouve sur l'île d'Ischia.

-

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Il Torrione

L'antique habitat était entouré de murs avec douze tours de défense, dont subsistent encore il Torrione, le castello a roccia (rond), la tour de Cigliano, celle du Cierco et celle du Torone.

L'île a été frappée par un tremblement de terre en 1883 qui a partiellement démoli Forio.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Des artistes se sont installés à Forio au XXe siècle, tels Werner Gilles (de), Eduard Bargheer (de), Walton, Leonardo Cremonini et Auden.

Églises[modifier | modifier le code]

S.M. del Soccorso

De nombreuses églises existent à Forio, telles :

  • l'église de San Michele ou du Purgatoire (1742)
  • Santa Maria del Soccorso, antique couvent augustinien du XIVe siècle
  • Santa Maria Visitapoveri
  • l'église de San Vito (XVIIIe siècle)
  • Santa Maria di Loreto
  • L'église de San Carlo (1620)
  • San Francesco di Paola
  • San Michele Arcangelo (Monterone), couvent franciscain de 1646
  • San Leonardo (Panza)

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
26 mai 2013 en cours Francesco Del Deo liste civique  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Panza[modifier | modifier le code]

Façade de l'église Saint-Léonard.

la commune est composée de plusieurs hameaux ou villages: Panza (ou Panza d'Ischia) est un village d'environ 7 000 habitants dans l'île d'Ischia. Le nom de Panza, dérive des mots grecs pan (tout) et zao (vivant) donc « où tout est vivant », donné pour la profusion de végétation de tout genre. Les Grecs furent les premiers à occuper Panza à partir du VIIIe siècle pour fonder Pitecusa, première colonie grecque d'Occident[2].

À l'époque romaine, le pays était appelé Pansa vicus, au XIIIe siècle Villanova (nouvelle ville), depuis le XIVe siècle jusqu'à aujourd'hui Panza. Selon la légende, le dragon Tifeo, fut puni par Zeus qui coupa les nerfs des pieds et des mains emprisonnant Tifeo sous l'île d'Ischia comme rapporté dans un passage de l'Orlando Furioso (chant XXXIII ott.24) de Ludovico Ariosto, poème italien du XVIe siècle. Le lieu sur le ventre de Tifeo prit le nom de Panza (en français ventre). Le hameau naît autour de la place Saint-Léonard. Presque l'une devant l'autre l'église-mère paroissiale de Saint-Léonard-de-Noblac, patron du pays et l'église de l'Archiconfrérie de la Vierge. L'église paroissiale est très ancienne, reconstruite en 1737 avec une chapelle de 1500 dédiée à saint Léonard de Noblac[2]. Depuis 2004, la paroisse garde une relique de saint Léonard donnée par la confrérie de saint Léonard de Noblac à l'occasion du quatrième centenaire de la transformation de la chapelle en église paroissiale, une des plus anciennes du diocèse d'Ischia.

Cuotto[modifier | modifier le code]

Case Sparse[modifier | modifier le code]

Mezzavia[modifier | modifier le code]

Monterone[modifier | modifier le code]

Pomicione[modifier | modifier le code]

San Montano[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Casamicciola Terme, Lacco Ameno, Serrara Fontana

Personnalités[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. a et b (it) P. Monti, Ischia archeologia e storia,