Lacco Ameno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une [[commune <adjF>]] image illustrant italien image illustrant la Campanie
Cet article est une ébauche concernant une commune italienne et la Campanie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Lacco Ameno
vue sur Lacco Ameno et le Monte Vico
vue sur Lacco Ameno et le Monte Vico
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Campanie Campanie 
Ville métropolitaine Provincia di Napoli-Stemma.svg Naples 
Maire Giacomo Pascale
Code postal 80076
Code ISTAT 063038
Code cadastral E396
Préfixe tel. 081
Démographie
Gentilé lacchesi
Population 4 853 hab. (31-12-2015[1])
Densité 2 333 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 45′ 00″ nord, 13° 53′ 00″ est
Altitude Min. 2 m – Max. 2 m
Superficie 208 ha = 2,08 km2
Divers
Saint patron Santa Restituta
Fête patronale 17 mai
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Campanie

Voir sur la carte administrative de Campanie
City locator 14.svg
Lacco Ameno

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Lacco Ameno

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Lacco Ameno
Liens
Site web http://www.comunelaccoameno.it/

Lacco Ameno est une commune de la ville métropolitaine de Naples dans la Campanie en Italie.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
29 mai 2007 31 mai 2015 Restituta Irace    
31 mai 2015 en cours Giacomo Pascale liste civique  
Les données manquantes sont à compléter.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le fameux rocher il fungo (le champignon) dans le port de Lacco

Dans le passé lointain, la ville s'appela Eraclio et possédait un sanctuaire dédié à Hercule. Ensuite, elle devint commune de Lacco dont l'étymologie serait celle de pierre (du gr. lakkos)[2], elle prit en 1863 le nom actuel[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Eglise de S. Restituta, Lacco

Des fouilles par le professeur Giorgio Buchner à San Montano sur le Mont Vico et à Mazzola ont mis au jour une colonie grecque du VIIIe siècle av. J.-C., guidée par Ipocle Cumeo et Mégastène de Calcide. Ils y fondèrent la ville de Pithécuse (du grec pithos, pot en terre cuite), d'après leur activité principale. Le musée archéologique dans la Villa Arbusto, ancienne demeure des ducs d'Atri expose ainsi la réputée Coupe de Nestor.
Des fouilles par le RP Pietro Monti ont mis au jour des vestiges de la période paléochrétienne, exposés dans l'hypogée de l'église de Santa Restituta dont les reliques furent amenées au Ve siècle d'Afrique septentrionale. On peut y contempler un oratoire de 1036 construit par le conte Mario Mellusi. L'évêque Bartolomeo Bussolaro fit fortifier l'église en 1374, puis fut restaurée en 1470 par le frère franciscain Pacifico da Sorrente. En 1589, l'évêque Fabio Polverino concéda l'église aux Carmélites du Carmine Maggiore de Naples jusque 1809, puis les Augustiniens de 1822 à 1866.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Fango, Mezzavia, Pannella, Fundera

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Casamicciola Terme, Forio

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. d'après don Tommaso De Siano et Baldino
  3. Le Conseil communal du maire Carmine Mennella propose le 18 novembre 1862 au roi Vittorio Emanuele II l'ajoute de l'adjectif Ameno, accordé par décret ministériel le 4 janvier 1863.