Afragola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Afragola
Afragola
La mairie d'Afragola
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Campanie Campanie 
Ville métropolitaine Stemma Città Metropolitana di Napoli.png Naples 
Code postal 80021
Code ISTAT 063002
Code cadastral A064
Préfixe tel. 081
Démographie
Gentilé afragolesi
Population 64 443 hab. (31-12-2018[1])
Densité 3 582 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 55′ 00″ nord, 14° 19′ 00″ est
Altitude Min. 43 m
Max. 43 m
Superficie 1 799 ha = 17,99 km2
Divers
Saint patron San Antonio
Fête patronale 13 Giugno
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Campanie

Voir sur la carte administrative de Campanie
City locator 14.svg
Afragola

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Afragola

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Afragola
Liens
Site web http://www.comune.afragola.na.it/

Afragola est une ville italienne d'environ 64 000 habitants située dans la ville métropolitaine de Naples en Campanie.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La première mention du village d'Afragola remonte à l'an 1131, où il apparaît sous le nom de Afraore. Plusieurs autres variantes du nom coexistent par la suite, tel que Afragone, Afraolla, Fraolla ou Afrangola. Finalement, le nom de la ville semble se stabiliser pendant la domination angevine et aragonaise, en tant que Villa Fragorum. Ce n'est qu'à l'époque moderne qu'elle assume son nom actuel, dérivé de la prononciation de Villa Fragorum dans le dialecte vulgaire napolitain de ses habitants[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Afragola est située dans l'ancienne « Campanie Felix  » romaine, région la plus fertile de l'Italie à cette époque.

Son centre-ville se trouve à moins de 10 km de celui de Naples, et la municipalité est limitrophe de Acerra; Caivano; Cardito; Casoria; Casalnuovo di Napoli.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'Âge du bronze le site est occupé par de petits villages, qui sont balayés par une éruption vésuvienne nommée Pomici di Avellino.

Au VIe siècle av J.-C., la région est dominée par les Étrusques, puis à partir de -424 par les Samnites.

Rien n'indique que des populations vécurent de façon permanente sur le site d'Afragola en ces époques, ni sous la domination romaine, les premières installations durables apparaissant au Xe siècle seulement, formant trois petits villages qui se soudent au XIIIe siècle pour constituer une agglomération, cependant divisée en fiefs. Le statut de municipalité ne sera reconnu qu'en 1809.

En 1633 est bâtie la Basilique Sant'Antonio, et un couvent franciscain adjacent.

En 1799 le bourg est inclus dans l'éphémère République parthénopéenne.

Sous le régime fasciste la zone urbaine s'étend, des égouts sont creusés, et le Afragola devient officiellement une ville.

En les forces allemandes y installent un camp de prisonniers, mais en octobre de la même année la ville tombe aux mains des Alliés, qui y ouvrent en un autre endroit le Campo di internamento di Afragola (it), à l'emplacement d'un tout premier centre de détention militaire italien.

Le eu lieu une manifestation contre l'emprise de la mafia napolitaine sur la ville, suite à huit attentats à la bombe en deux mois dus à un conflit larvé entre l'État et la Camorra. Ces attentats détruisent des biens, sans être meurtriers.[3].

Le fut inaugurée la gare Napoli-Afragola, dont l'ouverture au trafic est prévue en 2022. Future plaque tournante des liaisons ferroviaires dans le Sud de l'Italie, elle accueillera plusieurs Lignes à Grande Vitesse sur lesquelles pourront circuler des TGV, mais aussi des lignes régionales, et permettra une meilleure liaison entre les villes de Napoli, Bari, Reggio di Calabria, et l'Europe du Nord[4].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Personnalités nées à Afragola[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Acerra, Caivano, Cardito, Casalnuovo di Napoli, Casoria


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. (it) Gennaro Aspreno Rocco, Origine di Afragòla, xixe siècle.
  3. www.calciomio.fr _ article "Afragola ville courage".
  4. www.structurae.info - "Gare de Napoli-Afragola".

Liens externes[modifier | modifier le code]