Françoise Bonardel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une personnalité française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Françoise Bonardel
une illustration sous licence libre serait bienvenue

Françoise Bonardel est une professeure et essayiste française, auteure d'ouvrages portant entre autres sur l'alchimie et l'hermétisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégée de philosophie et titulaire d'un doctorat d'État ès lettres et sciences humaines, elle est professeur à l'Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne[1] où elle enseigne la philosophie des religions de 1990 à 2010. Elle est également administratrice de l'Institut d'études bouddhiques.

Spécialiste des doctrines de l'hermétisme, de l'alchimie et du bouddhisme, sa thèse, intitulée "Visions du Grand Œuvre en Extrême-Occident" fut dirigée par Gilbert Durand. Soutenue en 1984, cette thèse est remaniée et publiée en 1993 sous le titre Philosophie de l'alchimie: Grand Œuvre et modernité. Ses travaux récents s'orientent vers une étude des finalités de la culture (culture, identité, sagesse). Il est question d'une troisième voie qui serait proprement européenne, soit la renaissance spirituelle à travers la « grande culture » de la Renaissance et des Lumières, entre ces deux écueils que sont l'enracinement patriotique et le relativisme d'une société de consommation mondialisée.

Bonardel a fait partie du jury de la thèse controversée de sociologie soutenue en 2001 à la Sorbonne par l'astrologue Elizabeth Teissier.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L'hermétisme, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1985
  • Philosophie de l'alchimie. Grand Œuvre et modernité, PUF, coll. « Questions », 1993
    Thèse d'État remaniée en essai
  • L'irrationnel, PUF, coll. « Que sais-je ? », 1re éd. 1996, 2e éd. 2005
  • Philosopher par le feu, Seuil, 1998
  • Transhumances, Fata Morgana, 1999
  • La voie hermétique, Dervy, 2002
  • Les pouvoirs de la musique. À l'écoute du sacré, Dervy, 2005
  • Petit dictionnaire de la vie nomade, Médicis Entrelacs, 2005
  • Bouddhisme et philosophie en quête d'une sagesse commune, L'Harmattan, 2008
  • Des héritiers sans passé. Essai sur la crise de l'identité culturelle européenne, La Transparence, 2010
  • Triptyque pour Albrecht Dürer. La conversation sacrée, La Transparence, 2012

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Site personnel : Francoise BONARDEL » (consulté le 31 décembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]