François Houtart (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir François Houtart (homonymie) et Houtart.
François Houtart
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Instrument

François Houtart (né à Bruxelles en 1956) est un musicien belge, organiste et compositeur.

Biographie[modifier | modifier le code]

François Houtart est le fils du baron Édouard Houtart et d'Hélène Delvaux de Fenffe. Il est aussi le neveu du chanoine François Houtart[1].

Initié à l'orgue par Paul Sprimont, il a été l'élève de Hubert Schoonbroodt au Conservatoire royal de Bruxelles, mais a travaillé avec Guillou, Hommel, Boyer, Isoir, Montserrat Torent, Hékimova. Lauréat du Concours d’orgue international de Freyming, il a donné des concerts dans quinze pays européens, au Canada et en Amérique centrale et latine.

De 1992 à 2009, il a dirigé la Schola grégorienne de la Basilique du Sacré-Cœur de Bruxelles. Il a été organiste au couvent des Frères Mineurs Conventuels de Saint-Antoine à Bruxelles pendant 17 ans jusqu'en 2013 et il est professeur d'Écriture musicale et d'Analyse à l'Académie de Musique de Waterloo depuis 1991. Il donne régulièrement des stages de formation au chant grégorien à l'abbaye bénédictine de Maredret (Namurois) et est organiste du Prieuré Saint-Pie X d'Anvers depuis 2016.

Il participe activement à la vie musicale bruxelloise notamment en collaboration avec La Renaissance de l'Orgue (1983 - 1993), puis Organum Novum, asbl (1994) dont l'objectif est la protection et la promotion des orgues et de la musique.

Il s'intéresse également à la facture d'orgues et à leur restauration et a dirigé l'Inventaire des Orgues de la Région Bruxelles-Capitale[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Musique espagnole des XVIIe et XVIIIe siècles pour orgue, Antonio Martín y Coll (Pavane Records ADW 7209).
  • 1996 : Organ Works, Abraham van den Kerckhoven (Pavane records ADW7381, 1997).
  • 1997: Chrismas at Notre Dame de Laeken, Paul de Maleingreau (PHI, Namur).
  • 2004: CD audio : Muffat, Bach, Vierne. Dans : Lucien Noullez, écrivain et Xavier Douley, photographe, Deux orgues pour les Minimes, Alice Éditions, 56 p. (ISBN 2-87426-025-8).
  • 2011: François Houtart à Sobota en Pologne (2011) pour Studio Production à Poznań : Musique belge et française pour orgue des XIXe et XXe siècles (+ chant). Lemmens, Franck, Jongen, Boëllmann, Fauré, Saint-Saëns, Vierne, Paul de Maleingreau.
  • 2014 : Musiques belges des XIXe et XXe siècles avec Lemmens, Mailly, Jongen et de Maleingreau enregistrées à l'orgue Walcker 1930 de Notre-Dame de la Cambre à Bruxelles. (Pavane Records ADW 7549)

Restaurations ou constructions d'orgue[modifier | modifier le code]

  • Eghezée (Wallonie), orgue Wetzler (II/P), relevage.
  • Minimes (Bruxelles), orgues Nœlmans 1680/De Volder/Vermeersch - Schumacher (II/P et I/P), restauration/rénovation.
  • Synagogue (Bruxelles), orgue Schyven 1878 (II/P), restauration.
  • Blocry (Louvain-la-Neuve), orgue Debaisieux (II/P) construction.
  • La Cambre (Bruxelles), orgue Walcker, 1930 (III/P), restauration.
  • Couvent Saint-Antoine de Padoue (Bruxelles), orgue F.-B. Loret, 1874 (II/P), restauration.
  • Monastère Saint-Charbel à Ophain/Bois-Seigneur-Isaac, orgue Coppin/Van Pethegem, Patrimoine majeur de Wallonie (II/P)
  • Auderghem (Bruxelles), Église Sainte-Anne, orgue Henri Vermeersch, 1870 (II/P), restauration.

Compositions[modifier | modifier le code]

  • "Cor Sacratissimum", 2005, opus 21, pour chœur, une soliste et grand orgue, créé à la Basilique Nationale du Sacré-Cœur de Koekelberg avec Diana Gonnissen, soprano, et Terpsichore.
  • "Shobolan 1 & 2", opus 23, pour grand orgue, écris et créés en Roumanie.
  • "Signum Magnum", 2010, opus 25 pour chœur et grand orgue.
  • "Canzone alla Francese", 2011, opus 26 pour grand orgue (Cavaillé-Coll).
  • "Au commencement était la musique", opus 29, pour quatuor vocal, flûte, quatuor à cordes et orgue. Texte de Diana Gonnissen.
  • "Hip Orgue", 2012, opus 30, pour grand orgue et spectacle de danse Hip Hop.
  • "Retour sur Incises", opus 31, pour flûte et grand orgue (créé avec Marc Grauwels).
  • "Tiento a San Andrés", opus 32, pour un orgue hispanique et créé à Segovia, Espagne.
  • "Monsieur François Couperin", opus 33, pour soprano et îano. Texte de Lucien Noullez.
  • "Sons et Silences", opus 34, pour violon et orgue (positif), créé avec Claude Vonin.

Plusieurs de ses compositions ont reçu l'aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Oscar Coomans de Brachène, État présent de la noblesse belge, Annuaire de 1975, seconde partie, He - Hou, Collection "ETAT PRESENT" a. s. b. l., 1975.
  2. Orgues en Région de Bruxelles-Capitale

Liens externes[modifier | modifier le code]